Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Alvarez VS Chilemba: à la croisée des chemins

Eleider Alvarez et Isaac Chilemba

Par François Bouchard

En sous-carte du combat de championnat mondial entre James DeGale et Lucian Bute, le combat le plus intéressant de la soirée sera fort probablement celui entre Eleider Alvarez (18-0, 10 KO) et le vétéran Isaac Chilemba, qui déterminera l’aspirant obligatoire du champion WBC et récemment dépouillé de son titre « The Ring » (qui reconnaît LE champion de la division), Adonis Stevenson. Voyons un peu comment les deux pugilistes peuvent tirer leur épingle du jeu.

Analyse Alvarez VS Chilemba

À 31 ans, le temps presse pour celui que l’on surnomme « Storm ». En cas de défaite, il serait difficile de remonter la pente. Le Colombien établi à Montréal possède un avantage certain au niveau de la vitesse et la force de frappe. À distance, il est très difficile à battre. Il possède aussi plusieurs combats de 10 rounds sous la cravate, quatre en deux ans ainsi qu’un 12 rounds, à son dernier combat, en août dernier contre Isidro Ranoni Prieto, dans un affrontement qui fut fort équilibré, mais aussi dans lequel on a pu voir certaines lacunes.

En effet, Alvarez semble manquer ce petit fini pour achever son adversaire lorsqu’il est en difficulté. De plus, son énergie est aussi constante que les montagnes russes de la Ronde. Alvarez a quand même un bon tableau de chasse : Prieto, Alexander Johnson, Edison Miranda, Ryno Liebenberg, Andrew Gardiner, Nicholson Poulard, entre autres. En juin dernier, mon collègue Jean-Luc Autret mentionnait d’ailleurs que la confiance et la santé d’Alvarez étaient maintenant rétablies.

Quant au Sud-Africain Chilemba, il est un peu une sorte d’Éric Lucas noir. Il fait tout bien sans rien faire d’extraordinaire. Sa technique est bonne et efficace et sa force de frappe est très moyenne. Il travaille cependant tous les rounds et possède un très solide menton. Parlez-en à Vasily Lepikhin, qui a oublié qu’il boxait contre Chilemba le 3 mars dernier à Montréal. Il a solidement dominé Denis Grachev, qui a donné tous les problèmes du monde à un certain Lucian Bute. Ajoutez à cela deux guerres avec Tony Bellew, un match nul controversé avec Thomas Oosthuizen et des victoires sur des boxeurs invaincus comme Doudou Ngumbu, Michael Bolling, Maxim Vlasov et Lepikhin, Chilemba est loin d’être un client facile.

Ma prédiction

Je crois que cette marche est un peu trop haute pour Eleider. Chilemba va travailler « Storm » sans relâche qui lui, tentera d’établir sa puissance et sa distance, ainsi que son jeu de pieds. L’expérience de Chilemba aura raison d’Alvarez et il ajoutera un autre boxeur invaincu à son tableau de chasse, dans un combat fort relevé et serré qui se rendra à la limite.

One Comment

  1. Pingback: Alvarez VS Chilemba: Qui l'emportera?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.