punchinggrace.com
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Connaissez-vous Marco Reyes ?

Marco Reyes

Par Martin Fournier

Ce samedi au T-Mobile arena de Las Vegas, David Lemieux se battra une deuxième fois en moins de deux mois, contre cette fois-ci, le mexicain Marco Reyes. Ce duel est en sous-carte du combat principal, Saul «Canelo» Alvarez contre Cesar Chavez jr, et ce, dans le cadre de la fête nationale des mexicains, «el cinco de mayo». Occasion unique pour David Lemieux de laisser encore une fois sa marque en vue d’un éventuel affrontement face à Alvarez ou en guise de préparation en vue d’un combat de championnat du monde à l’automne contre le champion WBO des moyens, l’anglais Billy Joe Saunders. 

Canelo Chavez Bannière

Le parcours de Marco Reyes

Reyes est âgé de 29 ans, en 39 combats en carrière, il a 35 victoires à son actif dont 26 KOs. Sur l’ensemble des 208 rounds disputés, son pourcentage de KO est de 67%. Il a subi 4 défaites dont une par TKO au 7e round contre Elvin Ayala en novembre 2016. À noter que Lemieux avait pulvérisé ce même Ayala par KO au premier round en juin 2010 au Stade uniprix à Montréal. Reyes a remporté son dernier combat par TKO au 2e round contre Diego Rivera le 17 mars dernier. En juillet 2015, il a perdu Marco Dorado Reyescontre l’ancien champion du monde des moyens, Julio Cesar Chavez jr par décision unanime. Ses autres défaites sont survenues contre Abraham Han en juin 2014 par décision majoritaire et en janvier 2010 pour le titre junior WBC intercontinental contre l’argentin Amilcar Edgardo Funes Melian.

Une de ses victoires les plus significatives en carrière est survenue contre Rogelio Medina par décision majoritaire en octobre 2013 pour mettre la main ainsi une autre fois sur le titre vacant WBC FECOMBOX des moyens. Medina s’était battu en avril 2016 conte le champion IBF des super-moyens James Degale. Il a livré une bonne performance contre l’anglais malgré la défaite. En carrière, il a aussi été champion du Mexique des super mi-moyens en 2007.

Force est de constater qu’à la lecture de ces différentes statistiques, son parcours est moins éloquent que son adversaire. Il n’a pas affronté de grands adversaires au cours de sa carrière à part Cesar Chavez jr. De plus, il n’est pas classé dans les quinze premiers parmi les quatre organisations principales de boxe internationale. À noter que son style et son physique s’apparente un peu à celui de Librado Andrade qui s’était notamment battu à deux reprises contre Lucian Bute en 2008 et en 2009 à Montréal et à Québec.

Quel genre de boxeur est-il ?

Au niveau de ses habiletés pugilistiques, en offensive, le droitier de 6 pieds un pouce possède notamment une bonne force de frappe; un bon jab  qu’il devrait utiliser davantage; une bonne droite et un bon crochet de gauche très efficace au corps. De plus, il excelle en combinaison et varie bien ses coups à la tête et au corps. Il peut être dangereux en contre-attaque. À noter que pour cet affrontement, la grande taille du mexicain, 1 m85, modifie quelque peu l’approche pour Lemieux comme le mentionnait son entraîneur Marc Ramsay en comparaison de son dernier adversaire, Curtis Stevens qui mesure six pouces de moins que Reyes. Lemieux concèdera donc 4 pouces à son adversaire au niveau de la grandeur.

Julio-Chavez-Jr.-vs-Marcos-ReyesLe mexicain est agressif et énergique, il met beaucoup de pression sur ses adversaires. Cependant contre Lemieux, il devra se méfier puisque le québécois pourra lui faire chèrement payer à la première occasion venue. En défensive, il se protège bien et il encaisse tout de même assez bien, une seule défaite par TKO en carrière mais il n’a pas affronté des opposants du calibre de Lemieux avec une force de frappe dévastatrice. Il sera intéressant de voir comment il va réagir aux coups de puissance de David Lemieux. Il a toutefois réussi à faire la limite des 10 rounds contre Chavez jr en 2015 en essuyant plusieurs rafales de coups puissants du mexicain. Performance honorable contre Chavez dans ce combat, défaite de Reyes par décision unanime par des scores de 97-92, 98-91 et 96-93.

Dans son combat contre Medina en 2013, il a échangé coup pour coup avec son adversaire dans un combat excitant. Il est à l’aise dans les échanges rapprochés. En vitesse, il n’est pas excessivement mobile et rapide, pouvant servir de cible plus facilement à Lemieux. Sur le plan de l’expérience, il en sera à son 40e combat en carrière ce samedi, carrière professionnelle débutée en avril 2007, un combat de moins que Lemieux qui en sera à son 41e en carrière. Cependant, il a disputé un total de 208 rounds contre 145 pour Lemieux.

Sans surprendre personne, je prévois une victoire de David Lemieux par KO. La puissance de Lemieux fera encore une fois la différence dans ce duel. Reyes représente un adversaire intéressant pour le québécois en vertu de son style. Néanmoins, le québécois devra se méfier tout de même de la puissance du mexicain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils