BUTLERvsCOOK_EVENKO
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Francis Lafrenière poursuit sa séquence victorieuse

Francis Lafreniere VS Salomon Rodriguez

Par Jean-Luc Autret

Devant un peu moins de 500 spectateurs, Francis Lafrenière (9-5-2, 5 KO) a poursuivi son apprentissage en dominant le coriace Mexicain Salomon Rodriguez (8-4-2, 8 KO). Bien que les juges aient remis des cartes identiques de 80-72 à la faveur du «People Champ», le duel de huit rounds a été bien plus difficile qu’une marche dans un parc.

Après un premier round d’analyse, le champion canadien s’ajuste bien et son crochet  et son uppercut font des dommages au second échange. Le troisième round est dominé par le Mexicain alors que Lafrenière semble vouloir faire le plein d’énergie. Par la suite, nous assistons à plusieurs rounds semblables alors que Rodriguez lance plus de coups et trouve le moyen d’adosser Lafrenière aux câbles, tandis que celui-ci réplique avec des coups de puissance.

Tout au long du combat, le solide Mexicain offre une très bonne résistance aux coups du boxeur de St-Clet. Ayant accepté le combat environ dix jours auparavant, c’est évident qu’il était déjà en très bonne forme physique. Il s’agit d’un adversaire que l’on pourrait bien revoir face à d’autres boxeurs d’ici.

Après les remerciements d’usage de Francis Lafrenière, le Repentignois Renan St-Juste est monté sur le ring pour souligner son intérêt pour un duel entre eux. Rappelons que Francis a mentionné ce projet au printemps et qu’il nous l’a répété cette semaine. La confrontation aura probablement lieu en septembre quelques part entre Valleyfield et Repentigny.

Custio Clayton est intraitable

Custio Clayton (4-0-0, 3 KO), l’unique boxeur du Groupe Yvon Michel à ne pas avoir de lien avec Al Haymon, n’a pas été très longtemps sur le ring.  Bien que le jeune Zaurs Sadihovs (4-3-0, 4 KO) a cherché le plus possible à se protéger, il s’est fait faire mal rapidement par Clayton et il a mis les genoux au sol à une troisième reprise à 2:46 du  premier round.

Flavius Biea est dominant

Le Roumain de 26 ans, Flavius Biea (8-0-0, 3 KO), effectue ses débuts en Amérique après avoir accumulé sept gains en Allemagne et en Roumanie. Entraîné par Howard Grant depuis peu, le droitier s’est battu environ 150 fois chez les amateurs  remportant notamment les titres de champion du monde et d’Europe cadet en 2005, champion d’Europe junior en 2007 et bien sûr plusieurs championnats de la Roumanie.

Face au Belge Abdula Teymouri (1-2-0), Biea est avantagé par son talent et sa vitesse. Les trois juges lui donnent la victoire unanimement (60-54, 59-55, 60-54). Selon son compatriote Lucian Bute,  Biea s’installera à long terme  au Québec.

Golden Garcia enregistre sa 4e victoire

Le protégé des frères Grant Golden Garcia (4-0-0, 2 KO) domine l’Albertain Abdula Teymouri (1-2-0) assez aisément. Dès le premier round, le volume de coups et la précision sont à l’avantage de Garcia. Le Montréalais est particulièrement efficace dans la seconde partie de chacun des quatre rounds. Sans surprise, les trois juges remettent des cartes de 40-36, 39-37 et 40-36 en sa faveur.

Discussion de corridor

En marge du gala, nous nous sommes entretenus avec de nombreux boxeurs présents. Évidemment, le premier qui a retenu notre attention est Lucian Bute. Il nous a rappelé qu’il devrait remonter dans le ring en août et que ça pourrait bien avoir lieu sur la côte est américaine. De son côté, son bon ami Jo Jo Dan vise septembre ou octobre pour revenir en force.

Vainqueur rapidement samedi dernier, Ghislain Maduma nous a révélé que son clan est en négociation pour qu’il se rebatte dès le mois de juillet aux États-Unis pour un titre mineur. Le talentueux Mani est présentement sorti des top 15 mondiaux suite à sa longue convalescence, nous saurons rapidement si ce projet se concrétise.

De plus, nous avons appris que le promoteur ontarien Les Woods aurait cédé les droits de son entreprise à nul autre que Lennox Lewis et qu’ils sont à finaliser les détails de leur prochain gala à Toronto qui aurait lieu le 12 septembre. Sylvera Louis, qui a remporté le titre canadien des lourds-légers lors du premier gala tenu par Woods il y a quelques mois, espère grandement pouvoir participer à cette soirée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils