Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Francis Lafrenière vise le titre CPBC canadien des 160 livres

Par Jean-Luc Autret

Le boxeur de Coteau-du-Lac, Francis Lafrenière (5-5-2, 3 KO) a donné un deuxième souffle à sa carrière de boxeur grâce aux frères Grant qui organiseront samedi le 28 juin leur troisième gala en moins de dix mois. Alors qu’il était habitué à servir d’adversaire au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse ou en Ontario, Francis peut maintenant se préparer adéquatement et il a l’avantage de choisir le poids de ses combats et ses adversaires.

Lafreniere et le championnat canadienAprès avoir vaincu l’Acadien Éric Roy en seulement trois rounds en novembre dernier et s’être défait assez facilement du Britanno-Colombien Roberto McLellan en mars, Francis se frotte de nouveau à un Canadien, cette fois-ci provenant de Saskatoon. Dans un dix rounds impliquant le titre vacant de la Canadian Professionnal Boxing Council (CPBC), le boxeur de 26 ans sera opposé à Paul Bzdel (5-4-1, 0 KO), un Saskatchewannais de 28 ans qui s’est incliné en février face à Brandon Brewer dans un combat pour le titre canadien des 154 livres.

Une longue préparation

Dans le passé, Francis Lafrenière a souvent accepté des combats à quelques semaines d’avis parce qu’il avait peu d’occasions de se battre. Pour ce duel, il s’est préparé longuement en sachant qu’il affronterait Paul Bzdel. Il a été un peu compliqué pour les frères Grant de finaliser le lieu mais Lafrenière focus sur le titre canadien depuis déjà neuf semaines.

« Je ne connais pas beaucoup Bzdel, je l’ai vu contre Brandon Brewer, il fonce beaucoup sur son adversaire et il est généralement actif, c’est un « brawler ». Je vais prendre un peu de temps pour l’étudier au début de combat, mais je n’ai pas l’intention de m’éterniser. Je m’attends à un bon combat mais qui ne se rendra pas à la limite », affirme le Québécois.

Lafrenière et ses partenaires d'entrainement« J’ai pu m’entraîner avec Erik Bazinyan, Walid Smichet et Mike Ricci, un combattant du UFC qui était sur les cartes de Montréal et de Toronto. Je suis prêt peu importe ce qui va se présenter pendant le combat. Je suis vraiment content de me battre pour le titre canadien, c’est une belle progression pour moi et ça va me permettre de rentrer dans les classements nord-américains », relate-t-il.

Un premier gala au Soccerplexe Catalogna

Affiche Francis Lafrenière 28 juinAprès avoir organisé deux galas « sold-out » au Holiday Inn de Pointe-Claire, les frères Otis et Howard Grant ont choisi le Soccerplexe Catalogna de Lachine pour leur troisième soirée de boxe. Le lieu est aménagé pour accueillir mille spectateurs.

Vous pourrez voir en action le jeune Erik Bazinyan (4-0-0, 3 KO), qui s’est battu le 24 mai dernier au Centre bell, Walid « la tempête de sable » Smichet (21-7-3, 15 KO) qui a remporté son combat de retour au Stade olympique et qui est de nouveau entraîné par les frères Grant, ainsi que Golden Garcia, un poids léger qui fera ses débuts professionnels après avoir fait une soixantaine de combats chez les amateurs.

One Comment

  1. Pingback: En attendant le gala des frères Grants à Lachine | 12 Rounds

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *