Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #168 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Artur Beterbiev champion IBF

Par Richard Cloutier

Le Montréalais d’adoption Artur Beterbiev (12-0-0) a stoppé l’Allemand Enrico Koelling (23-2-0) au douzième round, samedi, afin de s’emparer du titre mondial IBF chez les mi-lourds. Le duel, présenté par Top Rank, était disputé à Fresno, en Californie.

Artur Beterbiev domine Koelling«Je suis très content d’avoir dépassé le septième [round] et de constater que je me sentais bien, a dit Artur Beterbiev lors d’une entrevue téléphonique avec le Journal de Montréal à la suite de sa victoire. Plus le combat progressait, plus ça devenait intéressant pour moi. J’ai été en mesure de m’adapter au fil des évènements ».

On ignore maintenant ce que réserve l’avenir pour Artur Beterbiev, compte tenu du fait qu’un différend contractuel l’oppose à son promoteur, le Groupe Yvon Michel (GYM). Le conflit, qui a été porté devant les tribunaux, ne devrait pas être entendu avant la fin de l’année, donc seule une entente à l’amiable permettrait de progresser sur ce front.

Sur la même carte, samedi, le compatriote de Beterbiev, Vislan Dalkhaev (9-1-0), également établi à Montréal a perdu une décision unanime des juges aux mains Fernando Fuentes (14-7-1).

Le crochet de gauche – l’actu en bref

  • Shakeel Phinn tete d'afficheLe Trifluvien Mikaël Zewski (28-1-0) sera en action le 7 décembre au Cabaret du Casino de Montréal, lors du prochain gala présenté par Groupe Yvon Michel. Ce duel ne serait qu’un prélude à une année 2018 bien remplie, selon ce que Zewski a affirmé à TC Media cette semaine : «Je devrais me battre pour un titre mineur le 27 janvier et atteindre le top 10 mondial, et ensuite tout est possible». Concernant le gala du 7 décembre, c’est le champion canadien chez les super-moyens, Shakeel Phinn (16-1-0) de Brossard, qui devrait assurer la tête d’affiche. Chez les femmes, Marie-Ève Dicaire (9-0-0) devrait aussi être en action.
  • Plusieurs boxeurs du Québec seront en action le 8 décembre au Danforth Music Hall, à Toronto, lors d’un évènement présenté par Lee Baxter Promotions. La finale opposera le poids moyen Patrice Volny (9-0-0) de Montréal à l’Albertain Janks Trotter (10-4-2). Volny effectuera la défense de son titre NABA Canada. Pour sa part, on se rappellera que Trotter a été rapidement stoppé par Steven Butler au Centre Bell en octobre 2016. Sur la même carte dans le principal combat de soutien de la soirée, le Lavallois Dwayne Durel (6-1-0) tentera de mettre la main sur le titre vacant NABA Canada en affrontant l’Ontarien Kane Heron (9-0-0). Lors de son plus récent combat en avril dernier, Durel a perdu une décision partagée sur le ring de la Tohu à Montréal. Aussi, le léger Chann Thonson (3-0-0) de Brossard affrontera Dylan Rushton (1-1-1) de Hamilton. Chez les mi-lourds, Danyk Croteau (3-1-0) de Gatineau, fera face à l’Ontarien Marco Parente (0-2-1). Celui-ci a disputé ses deux plus récents combats à Montréal.
  • poster Saunders LemieuxLe 16 décembre à la Place Bell de Laval, l’Olympien Custio Clayton (12-0-0) va tenter de mettre la main sur le titre vacant WBO International en affrontant l’Argentin Gabriel Angel Ledesma (11-1-0), titulaire de la ceinture WBO latino intérimaire depuis le 7 octobre dernier. Clayton, pour sa part, a conquis les titres IBF International et WBC Continental des Amériques en juin dernier. Rappelons que le duel principal de ce gala présenté par Eye of the Tiger Management opposera David Lemieux (38-3-0) au champion du monde WBO chez les moyens, Billy Joe Saunders (25-0-0). Le mi-lourd Vincent Thibault (1-0-0), de même que Kim Clavel, figurent aussi sur la carte.
  • Le poids lourd montréalais Oscar Rivas (21-0-0), à la suite de sa victoire sans équivoque par KO au premier round sur l’Américain Carl Davis Drumond le 28 septembre dernier au Casino de Montréal, vient de se hisser au 9e échelon du classement mondial WBC de novembre chez les lourds. La victoire de Rivas s’accompagnait du titre NABF.
  • Le Torontois Samuel Vargas (29-3-1) a conservé son titre NABA en l’emportant par décision partagée sur le Finlandais Jussi Koivula (23-5-1) le samedi 11 novembre lors d’un gala présenté à Brampton en Ontario. À noter que Vargas s’est retrouvé au tapis au 10e round. Lors du même évènement, l’Ontarien Marc Pagcaliwangan (10-1-1) a subi une première défaite en carrière, s’inclinant par décision majoritaire devant Daniel Olea (12-4-1) du Mexique. Marc Pagcaliwangan a disputé un grand nombre de ses combats au Québec en début de carrière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils