Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #85 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Kovalev Pascal 2 en action

Par Richard Cloutier via Netboxe

Kovalev domine encore Jean Pascal 

Freddie Roach coin de Jean Pascal« Freddie a pris la bonne décision », a mentionné Jean Pascal (30-4-1) lors du point de presse offert à la suite de sa défaite subie samedi soir aux mains du triple champion du monde Sergey Kovalev (29-0-1). Rappelons que l’entraîneur de Pascal, Freddy Roach, a demandé l’arrêt du combat à la fin du septième round. L’ancien champion des mi-lourds du WBC a toutefois lancé du même souffle qu’il ne croyait pas que sa carrière était terminée. « C’est le choix de l’adversaire qui fait la grandeur d’un guerrier et pas la victoire. Merci de votre support, je vais être de retour », a-t-il mentionné sur les médias sociaux. 

La possibilité d’offrir un combat revanche à l’ancien champion des super-moyens de l’IBF, Lucian Bute, a d’ailleurs été évoquée à plusieurs reprises au cours des dernières heures. Rappelons que Bute a pour sa part récemment offert une prestation remarquée face à l’actuel détenteur de la couronne mondial IBF, le Britannique James DeGale.

Près de 10 000 personnes étaient présentes au Centre Bell, le samedi 30 janvier, afin d’assister au gala. On ne peut d’ailleurs passer sous silence l’affrontement entre Francis Lafrenière (11-5-2), de Coteau-du-Lac, et le vétéran Renan St-Juste (26-5-1) de Repentigny. Au terme d’une longue guerre d’usure, Lafrenière a enregistré la victoire par décision unanime des juges, obtenant par le fait même le titre vacant IBF International.

En ce qui a trait aux autres combats locaux, soulignons la victoire par décision unanime des juges du Montréalais d’origine Russe Vislan Dalkhaev (5-0-0) face au Mexicain Alan Salazar (5-2-0), celle du Sorelois David Théroux (9-1-0) qui l’a emporté par T.K.-O. au troisième round sur le Mexicain Juan Armando Garcia (12-3-2), ainsi que celle, par décision unanime des juges, du Montréalais Steven Butler (14-0-1) sur l’Angolais Antonio Hoffmann (13-1-0). À noter aussi la victoire par décision unanime du boxeur de Baie-Saint-Paul, Sébastien Bouchard (12-1-0), sur Damian Mielewczyk (9-2-0).

Duel Stevenson-Kovalev : à oublier !

Sergey Kovalev et Adonis StevensonLes amateurs de boxe présents au Centre Bell, samedi, ont sans doute assisté à ce qui se rapprochera le plus d’un combat entre le champion du monde WBC Adonis Stevenson (27-1-0) et le champion unifié WBO/WBA/IBF Sergey Kovalev (29-0-1). Lors de l’entrevue donnée sur le ring à la suite de sa victoire sur Jean Pascal, Sergey Kovalev a laissé entendre qu’Adonis Stevenson avait peur de lui et cherchait à l’éviter par tous les moyens, le traitant au passage de « Chickenson ». Il n’en fallait pas plus pour allumer la mèche et une échauffourée est venue près de survenir lors Stevenson s’est amené sur le ring. Il a fallu que plusieurs personnes s’interposent afin d’éviter que les deux boxeurs se confrontent directement.

La semaine dernière, Kathy Duva, la gérante de Kovalev, a affirmé que le clan Stevenson avait refusé toutes les offres déposées en vue d’un combat d’unification et que les négociations étaient terminées. « Pour nous on n’a pas de date d’expiration pour notre offre tant que les 2 seront champions », a pour sa part mentionné le promoteur de Stevenson, Yvon Michel, dimanche, via les réseaux sociaux. Kovalev songe maintenant à affronter l’Américain Andre Ward (28-0-0) à l’automne 2016. Ward a notamment remporté le tournoi Super 6 qui a opposé les meilleurs super-moyens de la planète, dont Carl Froch et Mikkell Kessler. Pour sa part, Adonis Stevenson devrait se mesurer à son aspirant obligatoire, le Montréalais Eleider Alvarez (19-0-0) au cours du printemps. Il pourrait aussi, selon RDS, offrir un combat revanche à Andrzej Fonfara (28-3-0) qui lui avait donné du fil à retordre lors de leur combat en mai 2014. Lors de son plus récent combat, en septembre à Toronto, Stevenson a défait l’Américain Tommy Karpency par T.K.-O. au troisième round.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

Roody Pierre-Paul VS Alvin Tom– Le Lavallois Roody Pierre-Paul (11-3-0) a conclu une entente avec la firme Montréalaise Rixa Promotions. « Il s’agit d’une entente de quelques années qui me garantit quatre combats par année, le prochain étant le 12 mars à la Tohu de Montréal », a confirmé l’ancien champion WBC Continental Americas des légers (2014), lors d’un entretien avec TC Media. « Ils aiment mon éthique de travail et ont beaucoup aimé mon dernier combat face à Alvin Tam (victoire par décision unanime le 24 octobre 2015 à Repentigny, NDLR) et c’est ensuite que nous avons conclu cette entente », a-t-il ajouté. Roody Pierre-Paul confirme que l’objectif est maintenant de grimper dans les classements. « J’ai été en mesure d’aller chercher une ceinture de championnat continental alors que je n’avais pas de promoteur. C’est certain qu’avec le soutien que Rixa Promotions va m’apporter, je serai encore plus compétitif. Je gagnerai aussi en visibilité, puisque les galas de Rixa Promotions sont télédiffusés par RDS. Les amateurs de boxe auront donc l’occasion de voir mes combats à la télévision ». Roody Pierre-Paul devrait connaître l’identité de son rival au cours de la prochaine semaine. Le Lavallois Érik Bazinyan (11-0-0) de même que le nouveau champion IBF International, Francis Lafrenière (11-5-2), devraient aussi figurer sur la carte présentée conjointement par Rixa Promotions et les Frères Grant le 12 mars à la Tohu.

– L’aspirant mondial ontarien Tony Luis (20-3-0) fera face à Samuel Amoako (21-6-0) le 19 février au WinnaVegas Casino & Resort, en Iowa. En avril dernier, Luis a perdu par décision unanime des juges en Angleterre, lors d’un combat pour le titre WBA intérimaire face à Derry Mathews. Sur la carte présentée en Iowa, le boxeur de Sainte-Adèle, Kevin Lavallée (14-0-1), fera face à Jose Silveria. (16-19-0).

One Comment

  1. Didierboxe@hotmail.com'

    Didier

    1 février 2016 at 12 h 48 min

    J’espère que Francis Lafreniere ne boxera pas le 12 mars prochain, son promoteur va le brûler. Il a fait un super combat samedi soir, félicitations à lui et Renan St-Juste, c’était tout un spectacle.

    Par contre les 2 ont besoin de repos maintenant, au moins 3 mois sans combat

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *