Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Le 13 mai, qui offrira le meilleur spectacle?

Steven butler 13 mai

Par Jean-Luc Autret

Le premier d’une longue série de sept galas au Québec nous sera offert par Eye of the Tiger Management le 13 mai au Métropolis. On le sait déjà c’est le jeune Steven Butler (15-0-1, 12 KO) qui fera la finale face à l’Allemand Ferdinand Pilz (16-0-0, 12 KO) dans un combat qui mettra en jeu son titre IBF jeunesse obtenu il y a deux mois.

Puisque nous avons appris qui seront les adversaires de l’ensemble des têtes d’affiche de la carte, nous avons pensé vous présenter en primeur et avec de nombreux détails ce gala fort intéressant qui sera disponible via le site web Punching Grace au modique coût de 20 $.

Steven Butler VS Ferdinand Pilz

Affiche le 13 mai ButlerLa finale du vingtième gala «Fight Club» d’Eye of the Tiger Management opposera le jeune Butler à un boxeur de 24 ans ayant une fiche légèrement meilleure que celle du Montréalais, ce qui constitue un première pour Butler.

Le boxeur de Berlin n’est jamais sorti de l’Allemagne, mais il a décroché trois titres mineurs soit le «Global Boxing Council Jeunesse» à 154 livres, et les IBF jeunesse et «German International» à 168 livres. À titre comparatif, Pilz a fait une décision de 10 rounds avec Patrick Litkiewick en 2013, alors que Bizier a couché Litkiewick en un seul petit round.

Après cette victoire probable, on pourra se demander quand Steven Butler va affronter de nouveau l’Américain Jaime Herrara qui a fait match nul avec lui le 20 juin dernier.

Schiller Hyppolite VS Pablo Daniel Zamora Nievas

Hyppolite BooneLe protégé de Jean-François Bergeron est maintenant classé sixième à la WBC et il poursuivra sa progression le 13 mai en affrontant une ancienne victime de Jean Pascal. Après avoir vaincu Darnell Boone et avoir constaté le désistement de Denis Grachev suite à une blessure à un œil, Schiller Hyppolite sera opposé à l’Argentin Pablo Daniel Zamora Nievas (32-13-1, 18 KO), un vétéran de 25 ans.

Jean Pascal a affronté le droitier en avril 2009, quatre mois après avoir été vaincu par nul autre que Carl Froch. Il s’agit de son dernier combat chez les super-moyens, un duel qui a eu lieu au Cabaret du Casino de Montréal. Nievas a résisté jusqu’au cinquième round avant d’être passé KO par un crochet de la gauche. Notons aussi que l’Argentin a fait la limite des douze rounds en championnat du monde de la WBA face à l’Australien Anthony Mundine.

Toujours très actif, Nievas s’est battu à six reprises dans les deux dernières années. Il détient une fiche de 5-1 face à des rivaux cumulant un parcours de 112-76-13. Son plus récent combat a eu lieu le 12 mars dernier.

Dierry Jean VS Ricky Sismundo

Fight Club 20Le protégé de Mike Moffa est retombé dans ses anciens vices à l’approche du dernier temps des fêtes. Après avoir passé trois semaines à la Maison Jean Lapointe et un passage en Haïti pour faire son dernier au revoir à son frère, Dierry Jean est maintenant de retour vers les sommets des poids légers.

Surnommé maintenant «All in», Jean pourra démontrer la qualité de sa préparation en affrontant un Philippin qui réside maintenant au Japon. Ricky Sismundo (30-9-2, 13 KO) n’est pas sorti souvent de l’Asie pour se battre, mais à chaque fois, c’était face à des aspirants mondiaux.

En mars 2011, en Australie, il perd par TKO au 8e round face à Billy Dib (présentement 13e à l’IBF). Puis, six mois plus tard, il est vaincu par KO au 7e à Mexico face à Dante Jordan (9e à la WBC). Son plus récent combat, en Californie, s’est terminé par une décision partagée face au Mexicain Jose Felix Jr (4e IBF et 5e WBO).

Tout comme Dierry Jean, les Did, Jordan et Felix Jr ont subi la défaite lorsqu’ils se sont battus en championnat du monde. Bref, ce choix d’adversaire pour le Montréalais lui permettra de démontrer qu’il a encore sa place parmi les meilleurs 135 livres au monde et probablement qu’une victoire par KO lui permettra de revenir dans les classements mondiaux.

Ghislain Maduma VS César David Inalef

Manny Pacquiao et Ghislain MadumaNous vous l’avons annoncé en primeur au début d’avril, Ghislain Maduma (17-2-0, 11 KO) est maintenant l’un des quinze boxeurs entraînés par Freddie Roach. En camp d’entraînement avec Manny Pacquiao pendant plus de deux mois, «Mani» sera opposé à un gaucher argentin lors de son retour au Québec.

Dans un duel de huit rounds, le résident de Villeray se mesurera à Cesar David Inalef (20-5-2, 6 KO), un gaucher de 30 ans plutôt habitué de se battre à 140 ou 147 livres. Son seul combat à l’extérieur de l’Amérique du Sud a eu lieu à Liverpool en Angleterre. Il s’est alors incliné par TKO au 5e face à l’espoir anglais Jack Catterall présentement classé 4e à la WBO.

Tout comme son collègue Jean, Maduma a besoin d’une belle performance pour être de nouveau considéré comme un aspirant mondial. Notez que Freddie Roach ne pourra l’accompagner, mais il déléguera son assistant Marvin Senerez Somodio, celui qui fait les bandages de Manny Pacquiao.

Mian Hussain VS Edgar Ortega

Mian Hussain expéditifL’aîné de la famille Hussain a subi plusieurs blessures depuis deux ans qui ont un peu ralenti sa progression. Aussi impliqué dans un huit rounds, Mian aura devant lui le Mexicain Edgar Ortega (16-4-0, 10 KO).

Défait lors de trois de ses quatre dernières sorties, Ortega a notamment encaissé un revers par décision unanime (78-73, 77-74 et 77-74) de huit rounds contre le cogneur de l’Ontario Samuel Vargas. On doit aussi souligner qu’il a baissé pavillon en trois petits échanges face à l’espoir américain d’origine mexicaine Alex Saucedo (21-0-0, 14 KO).

La dernière victoire par KO de Mian Hussain remonte à il y a un an, depuis il a accumulé quatre victoires par décision unanime dans des combats qu’il a dominés de bout en bout. Pourra-t-il ajouter un septième KO à sa fiche? Certes, il aura un bon défi devant lui.

Louisbert Altidor VS Adam Green

Louisbert Altidor Adam GreenMon collègue Laurent Poulin vous a parlé de ce duel pas plus tard qu’hier. Je me permets d’ajouter que Louisbert Altidor a beaucoup moins d’expérience que Frank Cotroni; s’il l’emporte il va se hisser rapidement parmi les espoirs chez les super-moyens. Un duel à l’automne contre Patrice Volny du Club de boxe de l’Est (si lui aussi l’emporte le 24 mai), serait bien intéressant.

Mathieu Germain VS Adam Mate

Mathieu GermainNotre recrue de l’année en 2015 a affronté deux Hongrois l’an dernier et à chaque fois le KO a été enregistré rapidement dans les deux premiers rounds. Après trois mois d’absence, Mathieu Germain est opposé à un autre pugiliste de Budapest, mais celui-ci a beaucoup plus d’expérience que ses deux compatriotes.

Adam Mate (20-8-0, 13 KO) est déjà à 25 ans un jeune vétéran ayant accumulé 82 rounds en 28 combats. Actuellement champion de la Hongrie à 135 livres, six de ses huit défaites ont eu lieu sur la route. Notons qu’il a fait cinq rounds avec la dernière victime de Felix Verdejo, le Brésilien William Silva qui lui a fait la limite des 10 rounds avec l’espoir de Top Rank.

Germain nous offre toujours un spectacle excitant, il sera intéressant de voir comment il saura s’ajuster à un rival ayant vécu trois combats en Angleterre et aux États-Unis, incluant deux finales chez les Anglais.

Batyr Jukenbayev VS Kamil Wybraniek

Batyr blesséL’espoir kazakh est exceptionnellement toujours pris avec une fiche de 0-0 après deux combats qui se sont terminés par des no contest. Dans le but d’enfin décrocher une première victoire, Batyr fera face à un Polonais de 25 ans ayant récemment performé devant Stéphan Larouche, l’entraîneur de Batyr.

Kamil Wybraniec (3-2-0, 3 KO) a en effet récemment participé au gala en Roumanie au cours duquel David Théroux et Bogdan Dinu ont triomphé rapidement. À cette occasion, le Polonais a vécu sa première décision en cinq combats, il s’est alors incliné aux points après quatre rounds. Il est certain que l’expérimenté entraîneur a pris des notes et on peut souhaiter qu’après trois tentatives, la nouvelle acquisition de Camille Estephan pourra ajouter un « 1 » à sa fiche lui que l’on verra aussi à Trois-Rivières le 27 mai prochain ainsi que le 10 juin à Thetford Mines.

Vanessa Lepage-Joanisse VS Annie Mazerolle

Le 19 mars dernier, Vanessa Lepage-Joanisse s’est rendue à Moncton pour effectuer ses débuts professionnels. Au terme de quatre rounds chaudement disputés, elle a vaincu Annie Mazerolle (2-1-0, 1 KO) par décision partagée (40-36, 37-39 et 39-37). Comme ce n’est vraiment pas évident de trouver des boxeuses à plus de 180 livres, les deux femmes vont s’affronter de nouveau le 13 mai. Qui aura le plus appris de leur première rencontre?

Vanessa Joanisse et son équipe

One Comment

  1. Pingback: Les cartes de Sorel et de Trois-Rivières maintenant dévoilées

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *