Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Mayweather n’est pas à blâmer!

Par Mike Bilodeau

La logique a été respectée hier alors que le meilleur boxeur livre pour livre de la planète, Floyd Mayweather, a remporté une décision unanime contre le Philippin Manny Pacquiao. Plusieurs gens critiquent la façon dont Floyd a gagné, mais je suis totalement en désaccord avec leur point de vue et je vais vous expliquer pourquoi.

Il n’est pas nouveau d’entendre des critiques sur le style de Mayweather. Mais demandez à n’importe quel boxeur s’il aimerait être aussi doué et agile que l’Américain, et je suis convaincu qu’ils vont tous vous répondre par l’affirmative. Tous les boxeurs aimeraient être Floyd Mayweather… comme boxeur. Il est un magicien à l’intérieur des câbles, qui démontre combat après combat sa maîtrise inégalée du noble art. Il a réussi à s’adapter à tous les adversaires qu’il a affrontés depuis le début de sa carrière et Pacquiao n’a finalement pas été en mesure d’être l’exception à la règle. L’homme aux centaines de millions a neutralisé rapidement le style du boxeur gaucher avec un jeu de pieds exceptionnel, un jab de toute beauté et une défensive sans failles. Sa recette fonctionne depuis bientôt deux décennies et, maintenant qu’il est âgé de 38 ans, il n’a fait que ce qu’il sait faire de mieux, à savoir boxer sans se faire toucher et ajouter un autre W à sa fiche.

4b147Pour moi, le boxeur à blâmer est Pacquiao. Il devait lui aussi utiliser la recette qui l’a rendu si populaire, c’est-à-dire mettre de la pression. Il l’a fait, mais je n’ai rien vu du boxeur explosif qui dans le passé lançait des centaines de coups et forçait les juges à lui accorder des rounds. Il a réussi à toucher solidement Mayweather à la quatrième reprise, mais comme ce fut le cas dans tous ses combats des cinq dernières années, il s’est avéré incapable de terminer le travail. Certes, sa blessure ne l’a pas aidé, mais quand vous êtes rémunérés plus de 100 millions pour vous battre, c’est parce que vous êtes en principe un boxeur spécial, capable de trouver des solutions. À ce que je sache, au premier round, il ne ressentait aucune douleur à l’épaule et, pourtant, il a été clairement dominé. Il a essayé de s’imposer à sa façon, mais il faut se rendre à l’évidence: il a été neutralisé par un boxeur supérieur.

Est-ce que le combat aurait été plus compétitif en 2009? Je ne crois pas. Floyd aurait dominé davantage et les fans de Pacquiao auraient connu la même déception. Manny est un boxeur exceptionnel, mais il a simplement fait face à un adversaire qui, sans être le meilleur boxeur de tous les temps, est assurément le meilleur pugiliste de sa génération.

Floyd_Mayweather,_Jr._at_DeWalt_eventEn somme, Mayweather n’est pas un guerrier pour la simple et bonne raison qu’il n’a pas besoin de l’être. Il possède les habiletés, la technique, la vitesse, la défensive et surtout l’intelligence pour gagner sans hypothéquer sa santé. Si vous voulez un combat revanche, je vous invite à revisionner le combat, vous constaterez que le résultat serait le même. Il reste à Mayweather à livrer une dernière bataille sur Showtime en septembre et j’aimerais personnellement le voir affronter Amir Khan. L’Anglais possède la vitesse pour rivaliser avec Floyd. Son menton est suspect mais «Money» n’est pas réputé pour sa force de frappe, alors je suis convaincu que le duel pourrait intéresser le monde de la boxe. Après ce duel, il pourra encaisser un dernier gros montant pour fracasser le record de Rocky Marciano de 49 victoires en autant de combats.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *