Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Oscar Rivas vs Dillian Whyte vu par Sébastien Gauthier

Oscar Rivas (26-0-0, 18 KO) et Dillian Whyte (25-1-0, 18 KO) ont fait le poids plus tôt aujourd’hui en prévision de leur combat de samedi, prévu en Angleterre, soit respectivement 239,2 lb pour le Montréalais d’adoption et 259 lb pour Whyte. Ce duel suscite beaucoup d’intérêt et nous avons sollicité la participation de l’ex-boxeur, analyste et entraîneur, Sébastien Gauthier, afin d’avoir un autre éclairage sur le sujet.

Oscar Rivas (26-0-0, 18 KO) a défait l’Américain Bryant Jennings par TKO au 12e round en janvier dernier, ajoutant à sa couronne NABF, les titres NABO et IBF International des poids lourds. Cette victoire l’a non seulement fait grimper dans les classements mondiaux, elle a attiré l’attention. Au point où le clan Tyson Fury a même envisagé l’impliquer dans un duel. Comment Rivas doit-il maintenant se préparer psychologiquement pour ce duel contre Dillian Whyte dont l’issue pourrait ouvrir à Rivas les portes de bourses significatives ? 

Sébastien Gauthier : Oscar Rivas est un boxeur très intelligent dans la vie en général, donc il est conscient de sa position et l’importance de ce type de combat. Il n’a pas la pression d’être une super vedette donc il peut rester concentré sur la tâche à faire. Ce n’est qu’un pas de plus pour pouvoir bien vivre, donc un gros effort à donner.

En plus de se battre devant ses fans, chez lui, Whyte s’est mesuré à des adversaires des plus significatifs, incluant Joseph Parker, Lucas Browne et Robert Helenius. Sa seule défaite en carrière, il l’a subie en 2015 aux mains d’Anthony Joshua. Quelle devrait être sa préparation en vue de son duel contre un adversaire comme Oscar Rivas ?

Sébastien Gauthier : Rivas est compact et rapide pour la moyenne de poids lourd. Whyte doit gérer mieux se distance qu’avec Chisora lors de son dernier combat. Le jab de Rivas est surprenant donc Whyte devra utiliser sa main arrière rapidement pour contrôler Oscar.

En contrepartie, Oscar Rivas est allé en Colombie tenir son camp d’entraînement. En prévision de ce combat, sur quels aspects de sa préparation Marc Ramsay est-il susceptible d’avoir spécifiquement travaillé ?

Sébastien Gauthier : Avec un dur cogneur comme Whyte, il faudra changer le rythme donc des fois accélérer le tempo puis reprendre une distance plus sécuritaire avec une défensive plus hermétique. Ne pas trop se déplacer inutilement car l’objectif reste d’avancer et casser Whyte.

Selon toi, quelle devrait être la stratégie du clan Whyte.

Sébastien Gauthier : Si je suis dans l’équipe de Whyte, je neutralise la main avant de Rivas en utilisant des directs et des crochets de la main arrière, forçant Rivas à absorber et garder la main plus collée. Ça ouvrira de l’espace au corps puis pour le crochet de gauche à la tête.

Selon toi, quelle devrait être la stratégie du clan Rivas ? 

Sébastien Gauthier : Je tenterais d’établir ma vitesse et lancer de solide jab dès le départ pour que Whyte reste à distance et commence à se déplacer. Un boxeur qui hésite finit par faire un mauvais mouvement et la droite de Rivas le fera hésiter. Il faut gagner une minute à la fois pour gagner un round, donc il faut rester concentré et garder les attaques courtes mais percutantes pour plaire aux juges.

Tu t’attends à quoi comme style de combat ? Ça devrait se dérouler comment ?

Sébastien Gauthier : Je crois que la manière dont nos athlètes travaillent au Québec, l’éducation et la compréhension d’un combat nous avantage. Les 2 boxeurs sont habiles mais selon moi, Rivas sera mieux préparé pour la tâche. Il nous gardera nerveux tout au long du combat, mais boxera simplement mieux que Dillian Whyte.

Qui favorises-tu?

Sébastien Gauthier : Je favorise Oscar Rivas et je crois qu’il fera une très belle impression grâce à sa fluidité et à ses habiletés naturelles. UD 12 Oscar Rivas avec une chute au plancher en début de combat.

dylon whyte oscar rivas

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *