Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Retour réussi de la boxe au Casino de Montréal

Barrak Rivas

Par Benoit Dussault

Renan St-JusteLes amateurs de boxe ont eu droit à une belle carte de boxe au théâtre Vintage du Casino de Montréal. Il s’agissait d’un retour de la boxe au Casino après plus de 4 ans. La dernière finale en ces lieux avait été un bref, mais mémorable feu d’artifice entre David Lemieux et Walid « la tempête de sable »  Smichet.

Le combat final de la soirée mettait en vedette les poids lourds Oscar Rivas (15-0-0, 10 K.-O.) et Éric Barrak (8-2-0, 7 K.-O.). Rivas a rapidement démontré qu’il n’appartenait pas à la même catégorie de boxeurs que Barrak. Ses  habiletés supérieures de boxe lui ont permis de disposer du robuste bagarreur en moins de deux rounds.

Bien qu’il n’ait jamais été dans le coup, Barrak souhaite poursuivre sa carrière de boxeur. Dans ce sens, nous avons appris en exclusivité que son entraîneur Renan St-Juste organisera le 19 décembre son premier gala de boxe professionnelle, ça aura lieu à l’aréna de Repentigny.

Bodgan DinuNous avons aussi eu droit à un autre combat de poids lourds. Le nouveau protégé de Stéphan Larouche, Bodgan Dinu (11-0-0, 7 K.-O.), a facilement disposé du vieillissant Kertson Manswell (24-10-0, 18 K.-O.) par arrêt de l’arbitre au 2e round.  Kertson est allé au tapis cinq fois en moins de six minutes. Une très belle démonstration de puissance de Dinu qui a sûrement donné le sourire à son entraîneur bien connu. Coach Larouche qui fêtait d’ailleurs son 48e anniversaire de naissance cette semaine.

Cotroni LantagneLe combat opposant Frank Cotroni (8-3-1, 4 K.-O.) à Steve Lantagne (1-4-1, 0 K.-O.) a donné droit à de furieux échanges pendant six rounds. Une guerre fratricide qui s’est soldée par une décision majoritaire en faveur de Cotroni. Lui qui n’avait pas connu la victoire à ses trois derniers combats. L’affrontement a été très serré et Lantagne a offert une opposition de qualité, faisant même plier les genoux de Cotroni au cinquième. Après le combat, Cotroni, qui sera de retour dans le ring le 11 octobre, nous a déclaré qu’il s’attendait à un combat difficile mais pas autant.

Tsalla VS PoulinJan-Mikael Poulin, ancien champion canadien amateur en 2103, faisait ses débuts pros à l’âge de 31 ans. Pour l’occasion, il était opposé à un boxeur de qualité, le néo-Québécois Michel Tsalla (1-8-2, 0 K.-O.). Si Poulin a dominé son adversaire lors des deux premiers rounds, il en fût tout autrement lors des deux derniers. Tsalla a pris la mesure de Poulin dès le troisième pour facilement remporter les deux derniers assauts. Poulin a dû se contenter d’un combat nul pour lancer sa carrière professionnelle.

David ThérouxDavid Theroux (3-0-0, 2 K.-O.) a passé un violent KO au Belge Vango Tsirimokos (6-9-0, 1 K.-O.) au deuxième round d’un combat prévu pour quatre. Le prochain combat de Théroux devrait se faire chez lui, à Sorel, avant la fin de 2014. Il devrait alors se battre sur la même carte que son compatriote Guillaume Tremblay-Coudé.

Enfin, en ouverture de rideau, Tavoris Cloud et Artur Beterbiev ont, tour à tour, fait démonstration de leurs talents, histoire de mettre la table pour le gala de samedi au Centre Bell.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *