Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Trois KO rapides à Vaudreuil

Équipe de Francis Lafrenière

Par Jean-Luc Autret

Dans le cadre de leur quatrième gala, les frères Grant ont présenté un pro-am au Château Vaudreuil à l’Ouest de Montréal. Les quelques 500 amateurs présents ont eu droit à un très bon spectacle avec les Francis Lafrenière, Erik Bazinyan, Steven Butler et Golden Garcia en plus de quatre combats amateurs.

Francis LafrenièreLafrenière enregistre son cinquième KO

Opposé à un Polonais qui s’est battu à huit reprises en Allemagne, Francis Lafrenière (7-5-2, 4 KO) a été en mesure d’imposer son plan de match assez aisément. Marcin Cybulski (8-4-2, 7 KO), un boxeur de 29 ans, a été incapable de placer ses coups puissants qui lui ont permis de remporter ses sept KO dans les deux premiers rounds.

Le champion canadien des poids moyens de la CPBC est un boxeur qui met beaucoup de pression et il applique ce plan de match dès la première seconde du premier échange. Une gauche au corps au deuxième round envoie le Polonais au sol. Lafrenière poursuit son travail de destruction jusqu’à deux minutes seize secondes alors que l’arbitre interrompt le duel fort inégal.

Bazinyan est expéditif

Erik BazinyanLe jeune protégé des frères Grant, Erik Bazinyan (7-0-0, 4 KO) poursuit son cheminement et il a su trouver des solutions à l’expérimenté Victor Manuel Palacios (10-10-1, 7 KO). Le Mexicain en était à sa seconde visite au Québec puisqu’il a fait la limite de six rounds avec Francy Ntetu en août dernier.  Pour mieux connaître Bazinyan, nous vous recommandons le portrait détaillé que nous avons publié il y a quelques jours.

L’ancien champion d’Arménie chez les amateurs touche à de nombreuses reprises le Mexicain avec sa main arrière. Avant la fin du premier round Palacios s’écroule lourdement et l’arbitre n’a d’autre choix que de mettre un terme au duel. Le quatrième KO de Bazinyan est enregistré à 2:33.

Quelques instants après sa victoire, Erik nous a confié ses commentaires.

Butler ne perd pas de temps

Steven ButlerLe protégé de Rénald Boisvert et de Camille Estephan est très actif cet automne. Steven Butler (7-0-0, 6 KO) s’est battu les 27 septembre et 11 octobre, puis il remontera dans le ring le 21 novembre à Sorel. Bref, il aura disputé quatre combats en seulement neuf semaines. Son vis-à-vis de ce soir est Peter Orlik (4-5-1, 1 KO), un droitier hongrois de 20 ans qui s’est battu pour le titre Intercontinental de la WBF chez les 154 livres à son dernier combat.

Celui qui est surnommé « The future » est bien trop rapide pour Orlik. Les deux mains de Butler atteignent la cible régulièrement au point d’envoyer le Hongrois au plancher à deux reprises en un demi-round. Le  KO est officialisé à 1:41. Son entraîneur, Rénald Boisvert, est bien fier de la progression de son poulain. Selon Boisvert, le prochain rival de Butler à Sorel devrait lui donner une plus grande opposition puisqu’il en sera à son premier six rounds

Garcia l’emporte dans un combat fort excitant

Golden GarciaEn ouverture de gala, le boxeur de 26 ans, Golden Garcia (2-0-0, 1 KO) qui a entamé son parcours professionnel en juin dernier affronte Jackson Nguyen, qui en est à ses premiers pas en boxe pro sous la direction de l’entraîneur Machin Hernandez.

Les deux boxeurs de 130 livres livrent un excellent spectacle. Alors que Nguyen lance plusieurs dizaines de coups par round, le protégé des frères Grant se concentre à refermer sa défensive et à miser sur la précision de ses coups. Il atteint solidement son rival à plusieurs occasions mais Nguyen ne va pas au plancher. Les trois juges remettent des cartes de 39-36 en faveur de Garcia.

Crédit Photo : PhotoZone

Crédit Vidéo : Way Productions

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils