Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Renan St-Juste remporte une victoire expéditive – Les résultats du gala «Tapis rouge» au Club de Boxe de l’Est

Par Martin Achard

Voici les résultats du volet professionnel du gala pro-am que présentait ce soir Douggy Berneche à son gymnase montréalais, le Club de Boxe de l’Est. Le club ne pouvait accueillir que 125 personnes environ, mais le gala a bénéficié d’une diffusion en direct sur le Web via GFL.tv. Cette retransmission constitue une excellente initiative de la part de Douggy Berneche, et il est à espérer que tous les promoteurs de petites cartes au Québec prendront l’habitude de rendre disponible leurs évènements sur GFL.tv, un site connu et fiable.

Rappelons que la demi-finale prévue de la soirée, qui aurait opposé le talentueux super-moyen Schiller Hyppolite (8-1-0, 5 K.O.) au Polonais Daniel Urbanski (21-14-3, 5 K.O.) dans un combat de huit rounds, a malheureusement été annulée suite à l’impossibilité pour Urbanski de prendre son avion à temps à Londres.

Renan St-Juste VS Martin Avila

Dans le combat final, prévu pour huit rounds chez les poids moyens, le propriétaire du Club de boxe 35 de Repentigny, Renan St-Juste (24-4-1, 16 K.O.), a facilement vaincu le Mexicain Martin Avila (14-13-0, 7 K.O.) par K.O. au deuxième round. Le gaucher québécois a fait preuve de patience au premier round, au cours duquel il a bien utilisé le jab. Puis, vers le milieu du deuxième, il a fait reculer son adversaire grâce à une gauche au menton, avant de lancer une combinaison de coups de puissance au corps qui a couché Avila pour le compte.

St-Juste, âgé de 41 ans, retrouve ainsi le chemin de la victoire, après s’être incliné dans des catégories de poids supérieurs à ses deux derniers combats. Tout de suite après l’affrontement, le vétéran (qui s’était réhydraté en une journée à près de 172 livres, son poids normal) a déclaré n’avoir eu aucune difficulté à respecter la limite des poids moyens, c’est-à-dire 160 livres. Il se dit prêt à participer à n’importe quel gala d’importance qui sera présenté au Québec dans les prochains mois.

Quant à Avila, il s’agissait de sa quatrième défaite en sol québécois, après ses revers subis face à David Lemieux, Ali Nestor Charles et Schiller Hyppolite.

Chris Plaitis VS Jean Moraiti

Chez les poids légers, Chris Plaitis (5-0-1, 0 KO) a vaincu le Français Jean Moraiti (5-5-4, 0 K.O.) par décision unanime (59-55, 58-56, 58-56).

Le gaucher Plaitis a encore une fois démontré dans ce combat la rapidité de sa combinaison jab-main arrière, qui forme l’essentiel de sa boxe en attaque. Un peu de diversité aiderait toutefois «Kid Park-X» à devenir moins prévisible dans ses charges, et l’aiderait sans doute à produire des K.O.

Ibrahim Kamal VS Virgile Degonzaga

Le poids léger de Toronto Ibrahim Kamal (9-1-0, 5 K.O.),  qui est entraîné par Mike Moffa et encadré par Eye of the Tiger Management, a rebondi de sa défaite surprise par T.K.O. à son précédent combat, livré en septembre à Gatineau. Dans un combat de six rounds, il a vaincu le Français Virgile Degonzaga (9-7-1, 7 K.O.) par décision unanime (60-54 trois fois).

«Firearm» a boxé de façon disciplinée, utilisant son jab et ses habiletés techniques pour contrôler la majeure partie de l’action face à un adversaire dont la stratégie consistait manifestement à chercher à exploser au moment opportun.

David Maltais VS Michel Tsalla

Dans un combat très serré, David Maltais (1-0-0, 0 K.O.) a vaincu Michel Tsalla (1-6-1, 0 K.O.) par décision majoritaire (39-37, 39-37, 38-38). Tsalla a souvent paru plus entreprenant que Maltais, mais deux des trois juges ont manifestement apprécié le style légèrement plus précis et économique de ce dernier. Rappelons que, lors de la pesée hier, Tsalla s’était présenté à 157,2 livres, soit trois livres de plus que le poids convenu dans le contrat, ce qui l’a forcé à remettre une partie de sa bourse à Maltais.

Steve Lantagne VS Montasar Mechri

En lever de rideau, le nouveau protégé de Stéphan Larouche, le Belge de 18 ans Montasar Mechri, a porté sa fiche à  2-0-0 (0 KO) en battant le poulain de Renan St-Juste, Steve Lantagne (1-3-0, 1 KO), par décision unanime en quatre rounds (40-36 trois fois), dans un combat disputé chez les super-mi-moyens.

De façon générale, Mechri s’est appliqué tout au long du combat à lancer des coups plus longs et «straight» que le gaucher québécois, afin de garder ce dernier à distance et de demeurer hors de portée de ses répliques en crochet.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.