Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Un mot sur James DeGale qui fera face à Chris Eubank Jr

L’ancien champion du monde IBF des 168 lb, James DeGale, a rendez-vous samedi avec le boxeur britannique Chris Eubank Jr

Ayant gagné son titre de champion dans un combat enlevant contre Andre Dirrell, qu’il a envoyé deux fois au plancher lors d’un gala du Premier Boxing Champions (PBC) d’Al Haymon sur les ondes de NBC en mai 2015, James DeGale fait beaucoup parler de lui depuis et commence à être bien connu par les amateurs de boxe du monde entier. Néanmoins, ses récentes performances, depuis ses combats face à Lucian Bute et Rogelio Medina, jusqu’à ceux contre Badou Jack et Caleb Truax, ont amenés plus de questions que de répondes. Voici en partie ce qu’écrivait à son sujet notre collaborateur Erik Yelemanov en janvier 2017 (texte en italique).

Bannière 14 janvier

Un boxeur ambidextre, c’est toujours dangereux

Boxeur provocant et spectaculaire, James ‘Chunky’ DeGale est un technicien gaucher qui se bat parfois en droitier, principalement lorsqu’il se trouve à longue distance. Possédant une bonne puissance de frappe (15 K.-O. en 28 combats), DeGale est à son aise lorsqu’il avance sur son adversaire en utilisant des feintes et son jab pour préparer une redoutable main droite. Certains amateurs d’ici l’ont peut-être vu en action contre Sébastien Demers, qu’il a battu facilement en deux reprises en 2013 lors d’un gala au Casino Hilton Lac Leamy à Gatineau.

Champion olympique

James DeGale face à Bakhtiyar Artayev aux JOLe boxeur de 30 ans a compilé une fiche de 79-16 chez les amateurs, où il a gagné une médaille de bronze lors des Jeux du Commonwealth en 2006 et des médailles d’argent lors des championnats amateurs d’Europe en 2007 et 2008 dans la catégorie des poids moyens (165 lb). Cependant, son plus haut fait d’armes est d’avoir gagné une médaille d’or aux jeux de Pékin en 2008 tout en triomphant sur le champion sortant, le kazakh Bakhtiyar Artayev. Cliquer ici pour voir ce combat. DeGale est le premier boxeur britannique à avoir gagné une médaille d’or aux Jeux olympiques, puis un championnat du monde professionnel.

De Groves à Dirrell

Comme beaucoup de boxeurs anglais, James DeGale a commencé sa carrière professionnelle sous la bannière promotionnelle de Frank Warren pour un contrat d’une valeur de 1.5 million de livres. Après avoir battu facilement ses neuf premiers adversaires, il s’est frotté à un certain George Groves dans un surprenant combat entre deux des meilleurs espoirs de la Grande-Bretagne. Groves, qui avait déjà battu DeGale chez les amateurs, réussit à s’en tirer vainqueur par une très mince marge avec des scores de 115-114, 115-114 et 115-115. Après quelques combats de mise en forme, DeGale se frotte à Marco Antonio Periban dans un combat éliminatoire IBF. Il s’en débarrasse en trois petits rounds.

DeGale réussit ensuite avec brio son plus grand test en carrière: il réussit à vaincre l’excellent, mais parfois inconsistant Andre Dirrell. DeGale envoie Dirrell sur le plancher deux fois au 2e round, ce qui lui donne une avance considérable sur les cartes des juges. Dirrell réussit à se reprendre et à gagner plusieurs rounds, grâce entre autres à la qualité de sa boxe et la vitesse de ses mains et de ses pieds. Malgré tout, DeGale finit le combat en force en remportant les deux derniers rounds, ce qui en fait le vainqueur par des scores de 114-112 (deux fois) et 117-109. Cette victoire lui permet de mettre la main sur l’ancien titre de Lucian Bute, celui de l’IBF des poids super-moyens.

Il défait ensuite aux points Lucian Bute le 28 novembre 2015, puis en avril 2016, Rogelio Medina, encore aux points. En 14 janvier 2017, il doit se contenter d’un verdict nul à la suite d’un duel contre Badou Jack, alors que le combat en est un d’unification avec le titre mondial WBC de Jack. DeGale s’incline ensuite aux points devant l’américain Caleb Truax, en décembre 2017. Lors du combat revanche entre les deux hommes, il prend toutefois sa revanche le 7 avril 2018. Il abandonne toutefois son titre, en juillet 2018, avant de se mesurer à Fidel Munoz, en septembre, qu’il passe KO.

Chris Eubank Jr.

En affrontant son compatriote Chris Eubank Jr, James DeGale se mesure à un adversaire de qualité. Celui-ci, après 18 victoires consécutives, s’incline une première fois – par décision partagée – face à Billy Joe Saunders en 2014, au terme d’un duel comptant pour le championnat d’Europe EBU. Il retrouve le chemin de la victoire dès le combat suivant et inscrit à sa fiche des noms tels que celui de Tony Jeter, Gary O’Sullivan, Nick Blackwell (pour le championnat d’Angleterre), et Renold Quinlan (pour le titre IBO). En 2017, il défait tour à tour Arthur Abraham et Avni Yldirim. Il s’incline toutefois par décision unanime des juges en 2018 face à Georges Groves, alors que le combat compte pour la ceinture WBA des super-moyens.  

 

One Comment

  1. Pingback: Sondage: James DeGale VS Lucian Bute, qui l'emportera?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *