BUTLERvsCOOK_EVENKO
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #135 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Eleider Alvarez Lucian Bute

 Par Richard Cloutier

«Je vais tout donner pour défendre mon titre d’aspirant obligatoire et pour montrer à Bute que sa carrière est terminée. Son moment est passé et c’est à mon tour de l’avoir », a affirmé Eleider Alvarez lors d’un entraînement public tenu cette semaine, selon TVA Sports. Eleider Alvarez affrontera Lucian Bute le 24 février au Centre Vidéotron de Québec dans le cadre d’un combat qui a été officiellement reconnu par le WBC à titre de combat éliminatoire final au titre WBC des mi-lourds détenu par Adonis Stevenson.

bute-alvarez-banniere

Eleider Alvarez, qui est établi favori par les preneurs aux livres pour remporter le combat, a confirmé qu’il n’avait pas hésité à mettre en jeu sa position d’aspirant obligatoire au titre mondial WBC face à Lucian Bute afin d’améliorer sa notoriété auprès du grand public et de la planète boxe. De même, Alvarez ne cache pas qu’il empochera sa meilleure bourse en carrière. C’est pourquoi il n’a pas hésité à mettre toutes les chances de son côté en faisant notamment appel à des partenaires d’entraînement tels que Blake Caparello (24-2-1) et Andre Dirrell (24-2-0) pour sa préparation. Pour sa part, Lucian Bute ne doute pas en ses chances de l’emporter. « Il a de l’ambition, c’est normal. Je salue son courage de mettre son statut d’aspirant no 1 et sa fiche parfaite en jeu. Mais ce n’est pas lui qui décidera pour moi que le moment est venu d’arrêter. Je vous promets que le combat du 24 février à Québec ne sera pas mon dernier », a-t-il dit à Radio-Canada

Outre le duel Bute-Alvarez, les amateurs verront à l’œuvre le poids lourd de Québec Éric Martel-Bahoeli (11-6-1) combattre pour le titre mondial de la World Boxing Union (WBU) face à Adam Braidwood (6-1-0), un résident de Victoria en Colombie-Britannique qui a évolué de 2006 à 2010 avec les Eskimos d’Edmonton. Francis Lafrenière (14-5-2), de Coteau-du-lac, défendra pour sa part son titre IBF International et aura la chance de mettre la main sur le titre NABO des poids moyens en affrontant l’Américain Marcus Willis (17-4-2). Quant à Sébastien Bouchard (14-1-0), de Baie-Saint-Paul, il fera face à Gustavo Garibay (13-7-2), qui est l’actuel champion du Mexique et WBC Latino des super-mi-moyens. Selon TVA Sports, plus de 4500 billets avaient trouvé preneurs au 1er février. Le promoteur Yvon Michel vise 10 000 spectateurs.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

Marie-Eve Dicaire Stéphane Harnois et Samuel DécarieC’est ce jeudi 9 février que le Groupe Yvon Michel (GYM) présente sont prochain gala au Cabaret du Casino de Montréal. Marie-Eve Dicaire (6-0-0), la tête d’affiche de l’évènement, fera face à l’Américaine Lisa Noel Garland (15-6-0), de la Caroline du Sud, qui est classée #6 au monde par le WBC chez les mi-moyens. Pour sa part, Marie-Ève Dicaire est classée #7 à la WIBF et #11 au WBC chez les mi-moyens. Sur la même carte, le champion du Canada chez les super-moyens, Shakeel Phinn (11-1-0), de Brossard, affrontera le Mexicain Victor Manuel Palacios (13-13-2). Un choc local entre deux pugilistes invaincus opposera le Montréalais Patrice Volny (4-0-0) à Louisbert Altidor (5-0-0) d’Ottawa. L’Olympien français et triple champion d’Europe chez les amateurs, Christian M’Billi, fera ses débuts chez les professionnels en affrontant le Mexicain Adrian Arenas (2-4-0). Aussi, le jeune protégé de Lucian Bute, Bruno Bredicean (6-0-0), affrontera Alejandro Herrera (16-5-2) du Mexique. GYM présentera également lors de cette soirée le premier combat d’arts martiaux mixtes de son histoire. Le Lavallois Yoni Sherbatov (5-0-1, 3 K.-O. et 1 soumission) fera son entrée comme combattant d’AMM dans le ring du Casino de Montréal contre le Californien Martin Sandoval (9-7-1, 3 K.-O. et 6 soumissions) dans une bagarre prévue pour 3 rounds de 5 minutes.

artur-beterbiev-champion-nabaGYM a remporté les droits d’organisation du combat éliminatoire IBF des mi-lourds (175 lbs) qui opposera le Montréalais Artur Beterbiev (#2 IBF – 11-0-0) à l’Américain d’origine cubaine Sullivan Barrera (#7 IBF – 18-1-0), à l’issue de l’appel d’offres tenu jeudi par l’IBF. « Les montants: 251 000 $ pour GYM et 181 000 $ pour Main Events », a écrit le promoteur Yvon Michel sur les réseaux sociaux, au terme de la procédure. La date du 4 mars, à Brooklyn, a précédemment été évoquée pour la tenue du combat, notamment par Artur Beterbiev lui-même. Premier Boxing Champion (PBC), auquel est associé Beterbiev, prévoit déjà la tenue d’un gala ce soir-là au Barclays Center, dont le combat principal opposera Danny Garcia (33-0-0) à Keith Thurman (27-0-0). GYM dispose de 15 jours pour confirmer officiellement le lieu où le combat sera tenu. Le vainqueur du choc Beterbiev-Barrera deviendra aspirant obligatoire au champion des mi-lourds, l’Américain Andre Ward (31-0-0), qui aura alors jusqu’en septembre pour l’affronter.

Frank Cotroni bien focus« C’est confirmé, le contrat est signé », a indiqué Francesco Cotroni Jr (11-8-1) au cours d’un échange de courriels. Frank Cotroni Jr sera l’un des huit boxeurs canadiens confrontés à autant de Jamaïquains dans le cadre de la septième saison de la Contender Boxing Series. Rappelons que la formule du Contender oppose depuis deux ans une équipe de la Jamaïque à une équipe d’un autre pays du continent américain. En 2015, il s’agissait de représentants de Trinidad et Tobago et en 2016, des États-Unis. Cette année, l’équipe du Canada aurait été constituée par l’entremise du promoteur ontarien Tyler Buxton. Les combats seront disputés à 155 lbs. Au total, le parcours mène le vainqueur à disputer quatre combats, avec des intervalles d’environ huit semaines entre chaque présence sur le ring. Lors des deux éditions précédentes, la finale était disputée en juillet. Le vainqueur de l’année dernière, l’Américain Demarcus Corley, a remporté une bourse de 2 millions de dollars. Frank Cotroni Jr a amorcé sa carrière professionnelle en 2011. Il a été champion canadien chez les 154 lbs. En 2016, Cotroni a disputé deux combats, obtenant une victoire sur le ring du Casino de Montréal et encaissant une défaite à Saskatoon dans le cadre d’un combat comptant pour le titre de champion intérimaire canadien des poids moyens.

Erik Bazinyan WBO JunorRixa Promotion présentera son prochain événement à La Tohu de Montréal le 8 avril prochain. Le champion WBO Youth chez les super-moyens, le lavallois Erik Bazinyan (14-0-0), sera la principale tête d’affiche du gala. Roody Pierre-Paul (13-3-1), de Terrebonne, sera aussi en action, tout comme Golden Garcia (8-0-0), Dwayne Durel (6-0-0), Chann Thonson (1-0-0), et Jordan Balmir (3-0-0), de Drummondville.

Le poids léger Kimmy St-Pierre (1-3-0), de Saint-Éphrem, affrontera Namah Daghir (1-1-0) de Hamilton, le 18 mars dans un gala prévu au Powerade Centre de Brampton, en Ontario, selon EnBeauce.com. Lors de son plus récent duel, St-Pierre a été stoppé au deuxième round par Victor Padilla (1-0-0) le 2 décembre à Philadelphie. Lors du même évènement, le super-léger invaincu ontarien Logan Cotton McGuinness (25-0-1) affrontera Horacio Alfredo Cabral (16-1-0). Dans le principal combat de la soirée, Samuel Vargas (25-3-1) sera opposé à Armando Robles (31-5-2).

Le duel de championnat canadien des lourds-légers qui devait opposer le boxeur de Québec David Whittom (12-23-1) à Rob Nichols (11-3-1) le 18 février prochain à Calgary, serait vraisemblablement annulé, selon un message publié par Whittom sur les médias sociaux. Les raisons du retrait de ce combat ne sont toutefois pas connues.

Stuart McLellan (18-2-3) de la Colombie-Britannique a passé le KO à Gustavo Meza (1-12-1) au septième round le 28 janvier dernier au Mexique lors d’un gala présenté en collaboration avec le promoteur albertain Teofista Boxing. Sur la même carte, l’Albertain Devon Reti (7-0-0) a stoppé Victor Marquez (9-28-0) au quatrième round. Aussi, Jason Parks (1-0-0) a obtenu la victoire au deuxième round sur Salvador Meza (0-0-1).

 

One Comment

  1. Patrioteyvon@gmail.com'

    Yvon legare

    6 février 2017 at 9 h 06 min

    Ca va être une belle carte de boxe bute va l’emporter par ko ,j’ai hâte de voir martel je l’aime bien

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils