Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Lafrenière-Butler, ce n’est pas fini

Lafrenière Butler face a face

Par Jean-Luc Autret

Vous vous en souvenez peut-être, le 30 septembre dernier, nous vous avons dévoilés les détails des négociations entre les clans de Francis Lafrenière et Steven Butler. L’objectif à l’époque était de s’entendre pour présenter le duel le 16 décembre à la Place Bell. Récemment, il y a eu un peu de mouvements dans ce dossier, ce qui nous amène à vous offrir cette mise-à-jour.

Retour sur l’automne

À l’époque, les deux organisations prévoyaient présenter un gala en décembre, Rixa le 2 décembre, mais qui a été annulé, le 16 décembre fut le théâtre de Saunders-Lemieux à la Place Bell à Laval. Steven Buitler détruit Lanardo TynerCe soir-là, Steven Butler en a impressionné plusieurs en passant un rapide KO à Lanardo Tyner (32-12-2, 20 KO), un vétéran qui a fait la limite avec les Canelo Alvarez, Lamont Peterson, Jessie Vargas, Dierry Jean et Kevin Bizier. En fait, Tyner n’avait jamais perdu par KO lors de ses 47 combats précédents. Un beau «statement» devant les gens de HBO.

De plus, Butler a vaincu le 27 octobre un autre vétéran qui a beaucoup d’expérience. En obtenant un TKO au huitième round face au Mexicain Sylverio Ortiz (36-21-0, 17 KO), le protégé de Rénald Boisvert l’a emporté plus rapidement que les Humberto Soto (DU12), Steve Forbes (DU10), Frankie Gomez (DU10), Pablo Cesar Cano (DU10) et Konstantin Ponomarev (DU8).

francis-lafreniere-NABODe son côté, Francis Lafrenière a passé l’automne en négociation. Malheureusement pour lui, il n’a pas été en mesure de s’entendre ni avec Butler, ni avec Demetrius Andrade, ni avec Anthony Mundine. En fait, le « People Champ » n’est pas monté sur le ring depuis le 10 juin. Son promoteur a choisi d’annuler leur gala du 2 décembre et Lafrenière participera au gala du 15 mars de GYM au Casino de Montréal.

« Je serai de retour au Casino à la mi-mars pour défendre mon titre NABO, nous annoncerons mon rival très prochainement et mon équipe travaille sur plusieurs projets qui seront annoncés d’ici peu. Récemment, je suis allé au Mexique sans mes enfants et ma maman, juste pour m’entraîner. Je me sens super bien, j’ai bien hâte de remonter dans le ring », nous a confié Francis Lafrenière.

Des négociations qui s’étirent et un plan B qui se dessine

Si à l’automne le clan Lafrenière a refusé l’offre initiale de 30 000 $, la situation à évolué depuis. Une nouvelle offre de 25 000 $ + un 25 000 $ en billets à vendre a été déposé par Eye of The Tiger Management au début de janvier. Puis, Rixa Promotions a relancé le clan adverse en ajoutant une somme de 10 000 $ et en proposant d’organiser le duel en juin. Ce projet est au stade mort pour l’instant parce que juin ne convient pas au clan Butler, qui souhaitait organiser ce combat en avril.

Steven Butler (à gauche) et Camille EstephanPuisque c’est plutôt difficile de trouver un terrain d’entente, Camille Estephan a choisi d’emprunter un chemin différent. Toujours intéressé à organiser un combat avec l’actuel 9e aspirant à la WBO et 15e à l’IBF, le promoteur a choisi d’opposer Steven Butler au Mexicain Uriel Gonzalez, le même qui a perdu par décision partagée face à Lafrenière le soir de Alvarez-Bute. Fait à noter ce duel a lieu avec un poids limite de 160 livres. Il s’agit du meilleur comparable possible actuellement. 

L’objectif d’organiser ce duel avec Gonzalez à ce poids est de positionner Butler comme aspirant obligatoire à la ceinture NABO présentement détenu par Lafrenière. Lors du dernier classement de la NABO, Butler figuerait au 4e rang chez les 154 livres. En affrontant, et surtout en dominant, le Mexicain qui a passé bien proche de surprendre Lafrenière, l’équipe Butler a confiance que l’organisation nord-américaine de la WBO devrait considérer comme justifiable cette position stratégique pour forcer le duel entre eux.

« Les récentes victoires de Steven démontrent bien qu’il est en plein contrôle de ses moyens et qu’il poursuit sa progression. Nous sommes convaincu qu’un combat avec Francis Lafrenière serait une excellente chose et que de nombreux amateurs seraient au rendez-vous. Nous allons continuer de travailler fort pour que ça arrive », de conclure Camille Estephan.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *