Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Mazlum Akdeniz en cinq questions

Mazlum Akdeniz a l'entrainement

Par Richard Cloutier

Mazlum Akdeniz (6-0-0) va se battre au Cabaret du Casino de Montréal le 24 novembre prochain lors d’un événement présenté par le Groupe Yvon Michel. Il affrontera le Mexicain Javier Pena (12-11-1), qui en sera à un troisième combat au Canada, Mazlum Akdeniz, âgé de seulement 21 ans, a accepté de répondre aux questions de 12Rounds.ca pour nous permettre de mieux le connaître.

1 – Pourquoi la boxe ?

Mazlum Akdeniz (MA) : J’ai commencé la boxe à l’âge de 16 ans avec mon frère. On pratiquait le soccer, mais nous étions un peu agressifs sur le terrain donc mon frère m’a proposé d’aller nous entraîner dans un club de boxe. On a commencé à s’entraîner très dur ensemble et les coachs remarquaient nos talents. J’adorais étudier Mike Tyson tandis que mon frère étudiait Muhammed Ali.

J’ai commencé à boxer au Club de boxe Longueuil. J’ai ensuite boxé au Ultimaction à Drummondville pendant que j’étudiais. Comme mon coach était de Saint-Hyacinthe, je me suis aussi entraîné au Club de boxe Saint-Hyacinthe, mais lorsque j’ai fini mes études, j’ai commencé à m’entraîner au Rival Boxing à Montréal où je suis encore aujourd’hui.

2- Pourquoi avoir choisi de devenir pro ?

Mazlum Akdeniz(MA) : J’ai tourné chez les professionnels après une courte carrière amateur, mais assez chargé. J’ai livré environ 55 combats, dont 5 défaites, bien que chacune de ces défaites ait été enregistrée à la suite de combats très serrés. J’étais aux études en techniques policières durant mes 3 ans chez les amateurs. J’ai décidé de tourner professionnel, car je n’aimais pas boxer des 3 rounds et encore moins avec un casque sur la tête.

3 – Comment t’es-tu retrouvé à boxer sur les cartes de Lee Baxter ?

(MA) : J’ai fait mes débuts professionnels lors d’une carte du Groupe Yvon Michel, au Casino de Montréal [le 28 septembre 2017, une victoire par DU contre Ricardo Burgos]. Lee Baxter était présent dans la salle et il a bien aimé ma performance. Nous avons commencé à travailler ensemble à partir de ce moment.

4 – Quel a été ton plus beau moment depuis tes débuts ?

(MA) : Mon plus beau moment chez les amateurs fut lorsque j’ai eu la chance de boxer contre l’équipe nationale de Cuba. J’ai remporté mon combat contre un très bon boxeur qui avait déjà disputé un combat contre l’ex-champion du monde Yuriorkis Gamboa.

 5 – Quel est le combat que tu aimerais disputer et, après ton duel de samedi, à quoi les fans doivent s’attendre de ta part pour la suite des choses ?

 (MA) : Je suis originaire du Kurdistan, dans l’est de la Turquie. Mon rêve est d’avoir la chance de boxer dans mon pays, devant mon peuple. J’aimerais aussi avoir la chance de boxer contre les grands noms dans ma division, par exemple Ryan Garcia, Gervonta Davis dans le futur. Le plus important pour moi est de devenir champion du monde.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *