Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Connaissez-vous Patrice Volny ?

Patrice Volny champion NABA Canada

Ce samedi, Patrice Volny (11-0-0, 8 KO) affrontera l’Albertain Albert Onolunose (23-1-1, 7 KO), qui a surpris Francis Lafrenière il y a six mois en lui soutirant sa ceinture NABO. Le titre sera d’ailleurs en jeu au cours de ce duel qui fera les frais de la finale d’un gala présenté à Cornwall par le dynamique promoteur Lee Baxter. La ceinture vacante NABA sera également donnée au gagnant. Ce titre appartenait jusqu’ici à l’Irlandais Gary O’Sullivan, qui l’avait remporté à la Place Bell de Laval en décembre 2017. Oui, il s’agit bien de ce même O’Sullivan qui s’est fait passer le KO à Las Vegas par David Lemieux avant la fin du premier round le 15 septembre dernier.

Du football à la boxe 

patrice-volny-stephane-fleuryPatrice Volny a découvert la boxe alors qu’il était étudiant au secondaire. Il jouait alors au football pour la polyvalente d’Anjou et, « quand la saison de football a pris fin, il a décidé de se consacrer uniquement à la boxe. Il s’est pointé au Gym Extreme de Stéphane Fleury, son éventuel entraîneur, et a commencé à s’entraîner avec acharnement », explique notre collaborateur David Tétrault, dans un précédent texte.

À la fermeture du Gym Extreme Fleury et Volny ont poursuivi leur collaboration au Hard Knox, mais après huit ans, essentiellement pour des raisons pratiques, Patrice Volny a choisi de rejoindre le Club de boxe de l’est, où il s’entraîne depuis sous les conseils d’Éric Bélanger, qui est aussi son gérant.

Vive les combats locaux

C’est bien connu, les amateurs de boxe d’ici aiment les confrontations locales. S’il paraît malheureusement de plus en plus difficile d’organiser ce type de combat, Patrice Volny se démarque grandement à cet égard, en ayant affronté cinq Québécois en 11 duels. Quant à Albert Onolusone, il sera son deuxième rival issu du « ROC », après avoir affronté Janks Trotter en mai dernier à Toronto en sous-carte de Stevenson-Jack..

patrice-volny-posterLe protégé d’Éric Bélanger a fait ses trois premiers combats contre des compatriotes après avoir participé à 57 combats amateurs. Tout d’abord, il a envoyé Michel Tsalla à la retraite en lui passant le KO au second round en mars 2016. Par la suite, il a refroidi les ardeurs de Charles Hauver de Granby (DU) et Oscar Masso Cando (TKO4), un boxeur d’origine cubaine installé à Lévis qui avait plus de 250 combats amateurs.

Puis, après un gain aux dépens du Polonais Daniel Przewieslik par TKO au 3e round en décembre 2016, il a fait face en février 2017 au Casino de Montréal, au coriace Louisbert Altidor qui l’a chauffé au point que les juges ont remis une décision majoritaire à l’avantage de Volny (59-55, 58-56, 57-57).

Finalement, c’est comme nouvellement membre de l’équipe du promoteur ontarien Lee Baxter, que Patrice Volny a vaincu son cinquième compatriote, soit Adam « the green machine » Green (TKO5), le 21 juillet 2017 à Toronto. C’est au terme de ce combat que Volny a mis la main sur le titre NABA Canada des poids moyens.

Il faut dire que Patrice Volny n’en était pas à un premier affrontement dans la Ville Reine. « [Le promoteur Lee] Baxter me surveille depuis mon combat avec Altidor, il m’a offert un combat à Toronto en avril et il était au Casino aussi en juin pour me voir à l’œuvre ».

En vedette à Toronto à quatre reprises

Lors de ce premier combat à Toronto, le 20 avril 2017, Patrice Volny passe le KO au 3e round à Eduardo Olmos Tarango, du Mexique. En juin 2017, à son combat suivant disputé au Casino de Montréal, Volny stoppe son rival dès le 1er round. Il s’agit d’un autre Mexicain, Adriel Juzaino.   

Patrice Volny à TorontoL’entente conclue entre Volny et Lee Baxter Promotions compte pour trois ans et implique quatre combats par année. À la suite de son gain sur Adam Green, Patrice Volny engrange une victoire par KO au 4e round au Casino du Lac-Leamy contre l’Argentin Genaro Quiroga. La victoire a toutefois un goût amer pour Volny, qui devait alors faire la demi-finale du gala du Groupe Yvon Michel en affrontant l’ancien champion du monde portoricain Manny Siaca (25-8-0, 20 KO). Celui-ci s’est toutefois retiré après que l’ouragan Maria eut fortement affecté l’île quelques semaines avant le duel. 

« C’est certain que j’ai été amèrement déçu quand j’ai appris que Siaca ne pouvait venir se battre. Je me suis préparé pour lui pendant six semaines. C’était un adversaire qui m’aurait apporté beaucoup de crédibilité, il a été champion du monde WBA et il a affronté les Mikkel Kessler, Anthony Mundine, Danny Green et Sylvio Branco, tous des anciens champions du monde », racontait Volny à 12Rounds.ca

Quoi qu’il en soit, il a ensuite vaincu Martin Islas (DU), du Mexique, lors d’un gala présenté à Toronto en décembre 2017.

Finalement, en mai dernier, au Air Canada Centre de Toronto, en sous-carte du duel opposant Adonis Stevenson à Badou Jack, Patrice Volny a défendu avec succès sa couronne NABA Canada en enregistrant la victoire par TKO dès le 1er round sur l’Albertain Janks Trotter.

Maintenant en finale à Cornwall

Samedi soir au Civic Complex de Cornwall, Patrice Volny affronte un coriace rival qui surpris Francis Lafrenière il y a seulement six mois. La fiche d’Albert Onolunose (23-1-1, 7 KO) ne comporte pas de nom d’envergure mais il a prouvé à tous ceux qui étaient au Casino le 15 mars qu’il est un très bon contre-attaquant et qu’il a plus d’un tour dans son sac. 

Volny Onolunose posterMaintenant détenteur du titre de la NABO, Onolunose est présentement classé 7e à l’IBF et 11e à WBO. Après le report puis l’annulation de son combat revanche avec Lafrenière cet été, il a préféré affronter Volny que Butler. Tout comme Camille Estephan, le promoteur ontarien Lee Baxter n’hésites pas à investir pour l’avancement de ses boxeurs. Si Volny l’emporte, il deviendra double champion nord-américain en mettant la main sur les titres NABO et NABA, qui est présentement vacant.

Avec son entrée dans les classements mondiaux, il sera très intéressant d’observer la direction qu’il prendra. Est-ce qu’il souhaitera poursuivre son ménage de la scène canadienne en affrontant Francis Lafrenière et/ou Steven Butler ?  

 

One Comment

  1. Pingback: Dierry Jean peut-il revenir au sommet ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *