BUTLERvsCOOK_EVENKO
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Qui est Avery Gibson ?

Par Ghislain Maduma

Le 28 janvier nous aurons droit à une demi-finale très intéressante entre l’olympien Simon Kean Boxing et l’américain Avery Gibson. Le boxeur américain en est à sa quatrième sortie au Québec, à chacune de celle-ci, il a démontré qu’il n’est pas une proie facile pour personne. Gibson a une fiche de 1 victoire et un match nul très discutable en 3 combats dans la belle province.

J’ai eu le plaisir de discuter avec lui pendant le gala d’Interbox du 16 décembre à Trois-Rivières.

Q : Parle-moi un peu de toi, dans quel ville es-tu né, où es ce que tu habites et t’entraînes ?

R : Je suis né à Los Angeles en Californie mais je m’entraîne dans la petite ville de Palmdale. Lorsque je me prépare sérieusement pour un combat, je fais mes entraînements au Pullman Gym dans la ville de Burbank qui se trouve à 15 min de Hollywood. Je suis marié et papa d’une belle petite fille.

Q : À quel âge as-tu commencé de boxer et pourquoi ?

R : J’ai débuté la boxe à 27 ans. Au début, boxer n’était que pour sortir tout le stress que je vivais au boulot et juste un passe temps pour rester en forme mais j’ai fini par tomber en amour avec le noble art.

Q : Tu en a fait du chemin depuis tes débuts, peux-tu nous dire avec quels boxeurs as tu eu la chance de mettre les gants combat ou sparring ?

R : Chez les amateurs, j’ai affronté le représentant américain aux jeux olympiques de Londres ; Dominic Breazeale qui s’est battu en championnat du monde contre Anthony Joshua cet été. Je me suis aussi battu à 3 reprises contre l’ancien champion du monde IBF des poids lourds Charles Martin. Chez les professionnels, j’ai eu l’opportunité de faire du sparring avec des boxeurs de classe mondiale tels que Malik Scott, Mike Perez, Gerald Washington, Vyacheslav Glazkov, Magomed Abdusalamov et plusieurs autres. Il y a quelques mois, j’ai eu l’honneur de mettre les gants avec l’actuel champion du monde WBC Deontay Wilder mais il a dû arrêter son camp à cause d’une blessure grave.

avery-gibson-et-deontey-wilder

Q : Sur ta fiche, je vois que tu as affronté plusieurs très bons boxeurs. Parle-moi un peu de ta carrière professionnelle jusqu’à maintenant.

R : Jusqu’à présent, ma carrière de boxe a été difficile et stressante. J’ai toujours trouvé le moyen de puiser au fond de moi pour continuer à aller de l’avant avec la tête haute. Vu que je suis tout le temps dans les bottes de l’adversaire du boxeur local, les décisions des juges ne sont pas toujours en ma faveur. Toutes mes défaites ont été par décisions dont plusieurs très douteuses et j’ai 4 match nul qui selon moi ont été des vrais vols. La majorité de mes défaites ont été contre des boxeurs avec des parcours amateurs impressionnant dont les promoteurs s’assurent de protéger leur investissement. Avec un peu plus de justice, ma fiche serait beaucoup plus élogieuse.

Q : Qu’est-ce qui te motive à continuer de boxer ?

R : J’aimerais simplement que les gens se souviennent de moi comme un vrai guerrier qui n’a jamais eu besoin de se faire protéger et qui s’est battu contre les meilleurs. Toute ma carrière je n’ai jamais eu de manager ni de promoteur, tout ce qui compte pour moi c’est de me battre. Je n’ai jamais reculé devant un défi et c’est le souvenir que je veux que les fans gardent de moi.avery-gibson-didier-bence

Q : Ton prochain combat sera déjà ton quatrième chez nous, quel est ton opinion sur la boxe au Québec ? Qu’est-ce que tu peux nous dire sur ton prochain adversaire Simon Kean ?

R : Effectivement, ce combat sera mon quatrième au Québec. J’ai beaucoup de respect et d’affection pour les fans québécois et je suis reconnaissant car ils le rendent bien aussi. J’apprécie beaucoup à quel point le public supporte la boxe ici, je commence à me sentir un peu comme chez moi. Mon prochain adversaire, Simon Kean est un gros et solide boxeur. Il est olympien alors je dois le respecter mais toutefois il sera le cinquième olympien que je vais affronter alors l’avantage de l’expérience sera de mon côté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils