Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Road trip au New Jersey et à Brooklyn

Road trip au New Jersey et à New York

Par Douggy Berneche

En route pour NYLe club de boxe de l’Est à Montréal et le club Énergybox de St-Romuald ont été invitée par le Dover Boxing Gym du New Jersey à prendre part à leur dernier gala amateur avant le congé estival. Une chance unique pour de jeunes boxeurs de vivre une expérience de boxe hors de leur confort habituel et, du même coup, de visiter la « grosse pomme » newyorkaise. Étant en camp d’entraînement pour son prochain combat qui aura lieu le 26 juin sur la carte des frères Grant, nous avons décidé d’amener Custio Clayton avec nous pour lui donner des séances de sparring avec des adversaires de ce gym.

Le road trip s’en va à Brooklyn

Une surprise attendait les jeunes le vendredi soir avant leur combat prévu samedi (aujourd’hui). J’ai reçu des billets pour le combat Khan vs Algieri, gracieuseté d’Yvon Michel et de la série Premier Boxing Champions. Donc, direction le Barclays Center à Brooklyn. Après un trafic monstre, nous sommes finalement arrivés dans ce bel amphithéâtre ouvert en 2012.

Visite à NYSurpris de l’ampleur de la foule, entre 8000 et 10 000 personnes se sont déplacés malgré le septième match Rangers vs Lightning. Nous avons eu la chance de voir à l’oeuvre l’ancien Olympien et ancien partenaire d’entraînement de Jean Pascal, Marcus Browne. Bien que l’on peut voir le talent du jeune boxeur, malgré sa victoire, sa performance ne m’a pas vraiment impressionné. Plus les rounds avancent, plus sa technique et sa grâce disparaissent. Disons que c’est un bon combat pour revenir à la table à dessin.

La demi-finale impliquait un guerrier en Bryan Vasquez, qui a connu sa seule défaite en championnat du monde et le taleuteux Dominicain Javier Fortuna. J’ai longuement étudié Vasquez par le passé car il était dans la catégorie de mon ancien protégé Arash Usmanee. Après quatre rounds de guerre, le talent de Fortuna a pris peu à peu le dessus sur la volonté et le courage de Vasquez. Il remporte le combat pour mettre la main sur le titre de la WBA et, du même coup, le combat a bien réchauffé la foule pour l’attraction principale tant attendue.

Khan l’emporte sans dominer

Khan AlgieriBien que Chris Algieri soit natif de l’État de New York, la grande majorité de la foule préfère Amir Khan. L’ambiance est parfaite. La foule, le décor ainsi que la configuration de la salle agrémentent le bon combat de boxe qui se déroule devant nous. La vitesse de Chris Algieri est surprenante en début de combat. Il rivalise assez aisément avec le médaillé d’argent des Jeux olympique de 2004. Il atteint avec de bons coups francs Khan durant les trois ou quatre premier rounds. Puis le talent, l’expérience et l’adaptation du plan de match d’Amir Khan ont porté leur fruit. Bien que « King Khan » ait gagné ce duel de façon assez serrée, je ne pense pas qu’il en ait assez fait pour être le prochain adversaire de Mayweather. Oui, il a gagné ce beau combat de boxe, mais sans le dominer outrageusement. Reste à voir ce que décidera Al Haymon.

Aujourd’hui, retour à la réalité. Déjeuner, repos, dîner, repos, pesée et combat pour nos futurs stars de la boxe au Québec. Ce sera une belle expérience pour des jeunes qui ont rêvé toute la nuit que c’était eux sur le ring du Barclays Center…

on se réchauffe en vue des combats

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *