Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Francis Lafrenière se confie à 12 Rounds.ca

Francis Lafrenière Howard Grant

Par Jean-Luc Autret

Impliqué dans des rumeurs de combats avec Sébastien Bouchard puis avec Frank Cotroni, le boxeur de Coteau-du-Lac nous a expliqué les raisons qui l’ont amené à passer son tour. Francis Lafrenière (4-5-2, 3 KO) nous a aussi parlé de ses projets d’avenir.

Tout d’abord, il est important de mentionner que le premier gala des frères Grant, le  8 novembre dernier, est un événement-clé dans la carrière de Lafrenière. « J’ai vendu 160 billets pour ce gala, je suis vraiment content de l’appui que j’ai reçu. Auparavant, je devais faire beaucoup de concessions pour obtenir un combat. Le fait que mes entraîneurs soient maintenant aussi des promoteurs ça change beaucoup de choses pour moi, parce que je sais maintenant que je pourrai me battre régulièrement », explique Francis Lafrenière.

VS Sébastien Bouchard, le 30 novembre

Francis confirme que les négociations avec le clan Bouchard sont allées pas mal loin. « Au départ, nous avions des divergences, sur le poids, le nombre de rounds et la bourse. Après plusieurs discussions, nous avons cédé sur les deux premiers points, mais ce n’était pas possible de plier sur le dernier point. Je souhaite un jour affronter Sébastien Bouchard, mais pas à n’importe quelle condition » affirme le propriétaire du club de boxe Lafrenière.

Le boxeur de Québec se mesurera samedi à un Belge de 33 ans nommé Mohamed Didi Slimani (4-1-1, 3 KO). À noter, Slimani a perdu par KO au 1er round à son avant-dernier combat et, en septembre dernier, il a été incapable de s’imposer dans un verdict nul par décision partagée.

 VS Frank Cotroni, le 13 décembre

Le 4 mai 2012, Douggy Berneche présente un gala au Chapiteau du Marché Maisonneuve. Le duel offert par Frank Cotroni (7-3-0, 4 KO) et Francis Lafrenière enflamme les amateurs qui se sont déplacés. Le combat se transforme rapidement en guerre, voici notamment le dernier round.

Depuis ce jour, bien des fans de boxe souhaitent assister à un combat revanche. La tenue d’un gala au Club de l’Est le 13 décembre prochain aurait bien pu permettre la réalisation de ce souhait. Mais Francis nous explique pourquoi ce ne sera pas le cas tout de suite.

« En septembre dernier, Frank s’est battu à Edmonton et s’est beaucoup déshydraté pour se battre pour le titre canadien des 147 livres. Suite à sa défaite, on a trouvé une tache de sang dans son cerveau. Mon entraîneur Howard Grant est très mal à l’aise à l’idée de me voir me battre immédiatement avec lui. Il préfère voir Cotroni en action une fois ou deux avant de faire une nouvelle bagarre avec lui » explique Francis Lafrenière.

Après vérification, Frank Cotroni nous a confirmé avoir subi deux scanneurs après son combat à Edmonton, mais il s’est révélé que ses maux de tête étaient liés à une forte déshydratation et non à une perte sanguine.

Beaucoup d’action en 2014

Le premier gala des frères Grant a été un succès à presque tous les niveaux. La salle comble à rebord était en partie remplie de spectateurs debout le long des murs. L’ambiance était très endiablée, les spectateurs appuyant bruyamment leurs favoris.

Déjà, Otis et Howard planifient un nouveau gala au Holiday Inn de Pointe-Claire à la fin de janvier, début février. Trois autres soirées étalées durant l’année sont à l’agenda. Le lieu pourrait même changer si l’appui est aussi important que le 8 novembre dernier.

« J’ai plusieurs objectifs pour 2014, tout d’abord, je vais me battre sur chacune des cartes organisées par mes entraîneurs. D’ici la fin de l’année, j’aimerais aussi me battre à nouveau à l’extérieur du Québec pour avoir l’occasion de mettre la main sur un titre canadien », a conclu Francis Lafrenière.

2 Comments

  1. Winterinniagara@gmail.com'

    Kev

    28 novembre 2013 at 11 h 38 min

    Merci pour ces infos

  2. Pingback: Les frères Grant préparent un gala avec Martel, St-Juste et Lafrenière

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *