Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Gennady Golovkin VS Martin Murray: la prédiction de Russ Anber

Golovkin VS Murray pesée

Par Jean-Luc Autret

Je me suis entretenu avec notre collaborateur Russ Anber, qui nous a fait part de sa prédiction concernant l’important duel qui se tiendra aujourd’hui, impliquant l’un des titres mondiaux du WBA chez les 160 livres. Voici l’essentiel de ses propos.

Gennady Golovkin VS Martin Murray

Affiche du combat Gennady Golovkin-Martin Murray

12 Rounds : Le duel Golovkin VS Murray a lieu à Monaco dans la même Salle des Étoiles que le 25 octobre dernier alors qu’Eleider Alvarez est devenu champion argenté de la WBC. Puisque tu y étais, peux-tu nous parler de l’ambiance là-bas?

Russ Anber : La salle n’est vraiment pas très grande, je dirais qu’il y a environ 1000 places. C’est sûr que la foule ne réagit pas de la même façon qu’à Montréal ou à New York, mais j’ai senti un grand respect de la part des spectateurs. C’était un évènement offert à la haute classe de Monaco avec des spectateurs très bien habillés.

12 Rounds : La dernière défaite de Martin Murray a eu lieu en Argentine en avril 2013 face à Sergio Martinez. Puisque tu y étais, comment avais-tu trouvé la performance de l’Anglais?

Russ Anber : Face à Martinez, Murray a démontré qu’il est un boxeur habile, il a envoyé Martinez au plancher et en plus il a remporté plusieurs rounds. Depuis j’ai l’impression qu’il est devenu plus gros physiquement et je crois que ça pourrait l’aider face à Golovkin. Par contre, en octobre, j’ai trouvé Murray moins rapide face à Spada.

12 Rounds : À quoi t’attends-tu comme combat?

Russ Anber : Murray a le style pour embêter «Triple G», il a une attitude de «tough» avec le style britannique qui vient pour se bagarrer. Il est un adversaire légitime et il a la capacité de bousculer Golovkin à l’intérieur. L’Anglais va essayer de rendre ça le plus physique possible et il va se protéger en ayant une grosse défensive en bougeant.

La différence dans le combat va se faire quand Golovkin va lui faire mal. Murray est assez «tough» pour résister pendant 12 rounds, il peut prendre les coups, et je ne serais pas surpris du tout qu’il fasse la distance. Ce qui me surprendrait, c’est qu’il gagne plus que trois ou quatre rounds. Bref, Golovkin va l’emporter dans une victoire dominante.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils