Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Jean Pascal vs Sergey Kovalev : Avantage Pascal

Sergey Kovalev VS Jean Pascal

evaluation Pascal VS Kovalev

Avantage Pascal

Bien que les preneurs aux livres favorisent Sergey Kovalev à quatre contre un, j’ai la conviction que Jean Pascal réussira à remporter une victoire aux points au terme d’un combat très serré.

Pour en arriver à cette conclusion, je me suis basé sur une grille d’analyse exclusive à 12rounds.ca (hé oui, rien de moins!). Cette grille d’analyse est divisée en trois grandes catégories soit les habiletés pugilistiques qui comptent pour 65% du résultat final, les attributs psychologiques qui représentent 20% et les à-côtés qui représentent 15% du résultat.

Chacune des trois catégories est composée de différents éléments. Une valeur nominale à être répartis entre les boxeurs est accordée à chaque élément.

La catégorie I, les habiletés pugilistiques, se compose de cinq éléments valant treize points chacun pour un total de 65 points. Les 13 points de chaque élément  doivent être répartis entre les boxeurs. Par exemple, pour l’élément « force de frappe »,  j’avantage Kovalev, mais j’estime que l’impact de la droite de Pascal n’est pas pour autant négligeable. J’ai donc accordé 9 points à Kovalev et 4 points à Pascal. Par contre, pour l’élément « capacité à encaisser », j’ai donné l’avantage à Pascal 8 à 5 sachant que Pascal n’a jamais mis un genou au sol ni chez les professionnels ni chez les amateurs tandis que le menton de Kovalev n’a pas été autant testé. Sa chute au plancher contre Camparello en août n’est pas révélatrice de sa capacité à encaisser. Je n’en ai donc pas tenu compte.

Toujours dans la première catégorie, j’ai donné un très léger avantage à Pascal pour la vitesse et ses habiletés défensives en général (7 à 6). Léger avantage (8-5) du côté de Kovalev en ce qui a trait aux déplacements et au contrôle du ring, ce que j’appelle le « generalship ». Kovalev remporte donc la catégorie la plus importante 34 à 31 grâce à sa force de frappe et à son contrôle du ring.

Par contre, je crois que l’issue du combat se jouera dans les catégories deux et trois, là où Pascal est, selon moi, plus expérimenté et plus aguerri que Kovalev. Ses guerres contre Froch, Dawson et Hopkins lui ont  permis d’acquérir un bagage d’expérience important. La palme de la seconde catégorie revient à Pascal notamment grâce à son expérience, à son intelligence dans le ring et sa résilience. Au cours de ses dix années chez les professionnels, Pascal a vécu dans situations inimaginables en combat (et entre les combats) tout en sachant trouver le moyen d’en tirer avantage. Pascal est beaucoup plus fort psychologiquement maintenant qu’il ne l’était avant d’avoir affronté Hopkins. Nous avons été à même de le constater avant son combat contre Bute où il avait réussi à ébranler le Roumain avant même le début du combat. Même si le momentum est favorable à  Kovalev, qui a été beaucoup plus actif que Pascal au cours des dernières années, j’estime que l’avantage de cet élément revient tout de même à Pascal. Par contre, j’ai avantagé Kovalev sur l’élément « condition physique » sachant que Pascal a tendance à ralentir à la mi-combat.

La présence de Beterbiev et de Roy Jones Jr. dans le clan Pascal est aussi un atout important susceptible d’agacer et de jouer dans la tête de Kovalev. Comptez sur Pascal pour jouer la carte Jones-Beterbiev ad nauseam dans la semaine pré-combat, histoire de bien le rentrer dans la tête du Russe.

J’avantage donc Pascal dans la troisième catégorie, celle des « à-côtés ». D’abord, Marc Ramsay a réuni une équipe du tonnerre autour de Pascal. Aussi, nous savons tous que la motivation et l’ardeur au gymnase de Jean Pascal sont proportionnelles à l’enjeu; plus l’enjeu est grand, plus Pascal est motivé et dédié. Puisqu’il s’agira de son plus grand combat à vie, attendez-vous à voir un Pascal étincelant devant les siens le 14 mars.

En terminant, n’oubliez pas que Kovalev est devenu père le mois dernier, ce qui est certainement un grand bonheur, mais nécessairement une source de distraction!

J’arrive finalement avec à un léger avantage en faveur de Jean Pascal 53 à 47. Petites mises en garde avant de miser votre bas de laine rappelez-vous que j’ai un biais favorable envers Jean Pascal et que la grille d’analyse utilisée comporte probablement une marge d’erreur élevée 🙂

5 Comments

  1. Pingback: Sondage : Pascal vs Kovalev, qui l'emportera le 14 mars?

  2. arbora1@hotmail.com'

    LaLa

    7 février 2015 at 21 h 52 min

    – Habilités pugilistiques
    Vitesse et précision devraient être quantifié comme suit.
    Vitesse: Très comparable (avantage Pascal)
    Precision: Kovalev est plus précis.

    – Attributs Psychologiques
    Intélligence du ring: J’avantage Kovalev
    Résilience: Kovalev détruit son adversaire si il se fait pincer.
    Force Psychologique: Avantage Kovalev, Hopkins est facilement entré dans la tête de Pascal.

    – Les-à-côtées
    Équipe: C’est quasiment égale, sauf que Pascal à Angel Heredia et Roy jones, ça vaut un 3 contre 2.
    Préparation physique: ?, Kovalev écoute, Pascal s’obstine.
    Impondérable: Même avec la foule Jean Pascal a perdu contre Hopkins, mais contre une foule en faveur d’Hopkins, Kovalev l’a vaincu. Donc, avantage Kovalev.

    C’est bien de donner de l’espoir à Pascal et aux fans, c’est érroné mais gentil.
    http://www.pix-host.com/allimages/20398265.gif

    • Benoit Dussault

      8 février 2015 at 12 h 27 min

      C’est là tout le plaisir du jeu des prédictions. De toute manière, une chose est certaine, nous aurons droit à tout un duel.

  3. Pingback: Les boxeurs québécois et les classements mondiaux – mars 2015

  4. Pingback: Nous prédisons une victoire de Jean Pascal!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *