Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

L’Heure Juste du 27 mars 2016

kell brook touche Kevin Bizier

Par Renan St-Juste

Brook- Bizier face a face Durant toute la semaine, le Québec vibrait à l’idée d’avoir un nouveau champion du monde. Hier soir, cet engouement a laissé place à la déception pour certains. Je dis déception, parce que l’on est toujours déçu qu’un Québécois qui a une chance pour le championnat du monde échoue.

Cela est arrivé à Herman Ngoudjo, Sébastien Demers, Benoit Gaudet, Olivier Lontchi, Dierry Jean, Jo Jo Dan et bien d’autres. Hier soir, c’est arrivé à un gars à qui tout le Québec souhaitait de réussir. Un bon gars, un père de famille et un des meilleurs boxeurs à avoir représenté le Canada sur la scène internationale en boxe amateur.

Bizier réplique a BrookJe dois vous avouer que j’avais Brook gagnant par TKO au…11e round, dans un combat âprement disputé. Donc, tout comme plusieurs, je suis surpris de la fin si prématurée de l’affrontement et de la faible opposition offerte par Kevin Bizier. Comprenez toutefois qu’on se doit d’être fiers de tout ce que Kevin a accompli en boxe amateur et professionnelle. C’est d’ailleurs pour cette raison que les attentes était aussi élevées à son égard et la réaction des amateurs si vive.

On aurait tous aimé que Kevin remporte ce titre ou, du moins, consolide sa place parmi l’élite. Malheureusement, ni l’un ni l’autre ne s’est produit hier soir. Est-ce que ça veut dire que Kevin ne peut pas revenir? Non, bien sûr. Mais il s’agit d’un pas en arrière, un gros recul diront certains, mais avec sa détermination, il en est capable. Le point positif de son combat d’hier c’est qu’il n’a pas été trop amoché durant 10 ou 11 rounds. La blessure est beaucoup plus mentale que physique pour Kevin.

Kevin Bizier en 2010J’ai lu que certains se sont permis de remettre en doute la qualité de la boxe au Québec, des entraîneurs et de tout le système de boxe d’ici. Certes, il y a de la place à l’amélioration mais je crois que le Québec a sorti de très bons boxeurs au niveau international amateur et professionnel. On compte beaucoup de champions du monde depuis les dix dernières années. Et je constate que la boxe amateur produira bien d’autres champions dans dix ou vingt ans. Le Québec et le Canada seront encore un pilier dans le monde de la boxe.

La route vers un titre mondial n’est pas le même pour tout le monde et, je l’ai déjà dit, certains sont un peu plus chanceux que d’autres.

Il sera de plus en plus difficile de gagner un championnat du monde durant les prochaines années. Les champions actuels ne sont pas trop vieux et il y a de plus en plus de jeunes loups qui se pointent à l’horizon. Bref, la boxe est de plus en plus pratiquée chez les jeunes et de façon très sérieuse. Alors, continuons d’encourager les boxeurs du Québec et on souhaite qu’un jour des fonds seront débloqués afin de soutenir nos plus beaux prospects amateurs, de façon à ce qu’ils puissent pratiquer leur sport sans soucis financiers. Joyeuses Pâques à tous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils