punchinggrace.com
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Un Jean Pascal 2.0

Par Jean-Philippe Ouimette

Un nouveau promoteur , une nouvelle attitude et un 1er combat important avec son nouvel entraîneur voici le nouveau Jean Pascal 2.0 . Samedi soir, dans le cadre de la série Boxemania Jean Pascal (31-4-1, 18 KO) affrontera Eleider Alvarez (22-0-0, 11 KO) . Durant la promotion du gala on a vu un nouveau Jean Pascal plus posé et avec une attitude différente pour plusieurs raisons essayons d’y voir clair.

Jean Pascal a NYJean Pascal a souvent fait monter la pression avant ses combats, ces anciennes déclarations à l’emporte-pièce amenaient beaucoup de visibilité et faisaient beaucoup jaser. Rappelons-nous de la mangouste contre Froch, du «Spaghetti sauce au sang» contre Branco, de la dent de requin offert à Diaconu, de sa demande de faire des tests sanguins à Hopkins et bien sûr de sa dégustation de bananes pour provoquer Kovalev.

Cette fois-ci, Pascal s’enlève de la pression en déclarant qu’il souhaite bien paraître on s’attend à rien de lui de cette façon. On ne pourra qu’être satisfait si le résultat est favorable à Pascal, ou même s’il est compétitif dans la défaite. Cette attitude ressemble beaucoup plus au Jean Pascal de la «vraie» vie qui est plus posé et calme que celui que le public a appris à connaître depuis plus de dix ans.

Pourquoi une si grande sobriété?

Cette fois-ci, Pascal n’a pas à vendre de billets. Dans le passé, souvent il été payé au % de billets/Indigo vendus. Ça peut expliquer pourquoi il tentait à tout prix de faire un «spectacle» qui serait le plus rentable possible pour lui. En plus, se donner en spectacle lors de la promotion d’un combat ça fatigue un boxeur. Le Pascal 2.0 a appris de ses erreurs, il se rappelle probablement qu’il est arrivé devant Bernard Hopkins «brûlé», dû à cette promotion intense.

Jean Pascal a l'entrainementDe plus, Stéphan Larouche n’est pas étranger au changement d’attitude de Pascal. Le partenariat entre Jean Pascal et Marc Ramsay a été au maximum de son potentiel. Il était impératif pour Pascal d’avoir du changement. Après la courte expérience avec Freddie Roach, il a choisi une solution locale de grande qualité.

Larouche travaille avec lui demain septembre, il lui a fait mettre de l’humilité dans ses communications. Jean Pascal 2.0 est bien préparé. Même s’il le boxeur s’est dissocié de Camille Estephan, il a choisi de poursuivre sa route avec son nouvel entraîneur. Et, côté conditionnement physique, l’expérimenté André Kulesza remplace le controversé Angel Heredia.

On s’en souvient, à ces derniers combats, Pascal a parfois «triché» en manquant d’entraînement. L’ancien champion du monde a bien beau répéter que l’entraînement est un «mode de vie», il a quand même manqué de préparation contre Gonzalez et Kovalev 2 . Cette fois-ci, il est en camp d’entraînement depuis longtemps et Pascal bien préparé à jamais mal parut dans un ring.

Adonis Stevenson et Jean Pascal

Ne croyez pas que les deux boxeurs se détestent profondément. Les deux ont plusieurs amis en commun et se sont retrouvés plusieurs fois au même endroit. Comme le dit Pascal lui-même, ça reste professionnel et non personnel leur chicane qui bien souvent ressemble à du théâtre de camping de série B.

Pascal et son nouveau promoteur

GTB PrmotionsJean Pascal a changé son fusil d’épaule et a décidé de signer avec Al Haymon un contrat, bien qu’il a été longtemps associé à HBO. Son promoteur officiel est Tom Brown, mais on peut se demander pourquoi Haymon, le grand décideur, ne lui a pas demandé de signer avec GYM. Est-ce que c’est le boxeur qui préférait faire affaire avec quelqu’un d’autre? Est-ce qu’Yvon a préféré passer son tour et s’éviter de nouveaux cheveux blancs en négociant avec son ancien boxeur ? Est-ce que c’est simplement parce que Haymon préfère confier ses nouveaux protégés à son promoteur préféré?

Peu importe les raisons, Pascal est maintenant associé avec Tom Brown, un promoteur qui a déjà organisé 43 galas en collaboration avec PBC. Rappelons-nous que si Pascal perd samedi, PBC pourra lui offrir un combat de retour contre un Edwin Rodriguez, Thomas Williams Jr, Markus Browne ou même un Badou Jack. Bref, en se positionnant dans cette grande famille, il facilite grandement la poursuite de sa carrière, en plus de participer à un combat d’importance dès son premier combat.

Eleider alvarez Jean Pascal

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils