punchinggrace.com
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Jo Jo Dan participe à l’ouverture du Nassau Coliseum

Jo Jo Dan

Par Jean-Luc Autret

Samedi soir, Premier Boxing Champions nous présente un gala fort intéressant sur les ondes de Fox Sports. Il s’agit de la réouverture du Nassau Coliseum à Uniondale, en banlieue de New York. La finale impliquera Omar Figueroa Jr à Robert Guerrero et la demi-finale opposera Marcus Browne à Sean Monaghan, un duel intéressant chez les 175 livres. Un peu plus tôt dans la soirée, Jo Jo Dan (36-4-0, 19 KO) se mesurera au boxeur de 28 ans Jamal James (20-1-0, 9 KO).

Tout comme le Montréalais d’origine roumaine, le boxeur du Minnesota est un protégé d’Al Haymon. Il a perdu une décision lors de sa dernière sortie, il y a un peu moins d’un an. En vue de son 41e combat professionnel, nous avons eu le plaisir de nous entrenir avec Jo Jo Dan.

Figueroa VS Guerrero banniere

12 Rounds : Depuis ton combat en Angleterre contre Kell Brook, tu en seras samedi qu’à ton 4e combat en plus de deux ans. J’imagine que tu aurais préféré être plus actif ? As-tu eu des blessures qui t’ont empêché de te battre?

Jo Jo dan en familleJo Jo Dan : Non, je n’ai pas subi de blessures, j’en ai plutôt profité pour avoir du temps de qualité avec ma famille. À mon niveau, je n’ai pas besoin de me battre fréquemment, je fais mon travail au gymnase et j’attends les bonnes opportunités.

12 Rounds : Samedi ce sera ton 41e combat et trois semaines plus tard tu fêteras ton 36e anniversaire. Quels sont tes plans à moyen et long terme?

Jo Jo Dan : Tant que je suis en santé et que je suis compétitif au plus haut niveau, je veux continuer à boxer. À moyen terme, j’espère avoir encore ma chance pour un combat de championnat du monde à 147 lbs. Pour l’instant, je me concentre sur mon prochain combat qui aura lieu samedi prochain. À long terme, j’envisage de prendre ma retraite en santé et d’être satisfait d’être allé aussi loin que je pouvais dans mon sport. Je souhaite me battre pendant encore deux à trois ans.

12 Rounds : À court terme, tu veux certainement retrouver tes classements mondiaux? Tu crois que ça va te prendre combien de combats ?

hurd-vs-danJo Jo Dan : Avant de monter à 154 lbs, en octobre dernier, j’étais classé 12ème à WBC puis Jarrett Hurd m’a choisi comme adversaire. J’ai alors monté de poids, mais j’ai perdu contre un boxeur qui est maintenant champion du monde, rien de déshonorant. J’ai confiance que samedi avec une bonne performance et une victoire à 147 livres, je devrai être considéré encore par le top 15.

12 Rounds :Tes seules défaites ont eu lieu sur la route, en Turquie 2 fois, en Angleterre et à Philadelphie. Comment est-ce que tu t’es préparé pour ce combat à Long Island?

Jo Jo Dan sur le speed bootJo Jo Dan : Je n’ai pas seulement perdu sur la route, j’ai aussi souvent gagné !!! À Toronto, à Winnipeg, quelques fois à New York, j’ai même gagné deux titres mineurs à Trinidad-Tobago. Dans ma carrière j’ai boxé partout, je n’ai aucun problème de voyager pour mes combats.

Je me prépare depuis sept semaines pour Jamal James. J’ai pu mettre les gants avec au moins cinq boxeurs au gymnase des frères Grant. J’ai vu un peu des combats de James. Il est plus grand et plus jeune que moi. Il boxe bien et il a un bon jab, mais il n’a rien que je n’ai pas vu encore. Je m’attends à une guerre qui se terminera à ma faveur.

12 Rounds : Ce combat est un 10 rounds avec quelle limite de poids? Est-ce qu’un titre sera enjeu?

Jamal JamesJo Jo Dan : Ce combat est prévu avec une limite de 147 livres et il n’y a pas de titre enjeu. J’ai déjà eu beaucoup de ceintures mineurs dans ma carrière, ce qui est le plus important présentement c’est de boxer sur un show de PBC, diffusé sur Fox Sports 1, et en affrontant un adversaire qui n’a qu’une seule défaite. C’est plus important qu’une ceinture mineure. Moi, je veux une ceinture de champion du monde et Jamal James est dans mon chemin.

12 Rounds : À travers les années, tu n’as pas souvent eu l’opportunité d’avoir de la visibilité au Québec. Par contre, tu as obtenu deux beaux succès contre Kevin Bizier. Aimerais-tu de nouveau affronter un autre québécois ? Tel que Mikael Zewski, Custio Clayton ou Steven Butler ?

Les trois sont des étoiles qui montent ici au Quebec, aucun d’eux ont quelque chose que je veux, j’ai déjà été a leur niveau et mon but est toujours un championnat du monde. Kevin Bizier était dans mon chemin, je suis bien fier de ces deux victoires. Si un jour un autre boxeur d’ici ce trouve entre moi et un titre de championnat du monde, je n’aurai aucun problème à l’affronter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils