Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Vislan Dalkhaev reçoit enfin de bonnes nouvelles

artur Vislan et Luc-Vincent

Par Jean-Luc Autret

Alors qu’il a passé presque toute l’année 2017 à attendre soit un combat, soit l’arrivée de sa famille, le boxeur de 29 ans Vislan Dalkhaev (9-0-0, 2 KO) a enfin obtenu de bonnes nouvelles. En lien avec son bon ami Artur Beterbiev, il sera en sous-carte samedi soir à Fresno en Californie alors qu’il affrontera le Mexicain Fernando Fuentes (13-7-1, 4 KO) dans un duel de six rounds. Au niveau personnel, après des années d’attentes, sa conjointe et sa fille de trois ans sont arrivées à Montréal il y a deux semaines. Difficile dans ces circonstances de ne pas être souriant.

Dommages collatéraux

Vislan Dalkhaev en actionRappelons-nous, il y a onze mois, Vislan était en sous-carte dans la discrète carte à Gatineau du 23 décembre avec Beterbiev-Prieto. Le petit russe en était alors à son troisième combat consécutif de huit rounds et son 5e combat en 2016. Son équipe se préparait à le propulser dans les classements mondiaux dans la division des super-coqs (122 livres). Son combat suivant devait avoir lieu en Floride au printemps en sous-carte de Beterbiev-Barrera.

Évidemment, Dalkhaev a vu son combat annulé en même temps que GYM était incapable de trouver un lieu pour son gala floridien et que Barrera se retirait du combat qui lui offrait une bourse minuscule. Par la suite, le boxeur d’origine russe s’est retrouvé sur une tablette dans les bureaux de GYM à cause du conflit du promoteur avec Beterbiev. Tel un civil au mauvais endroit, Dalkhaev n’a plus eu de nouvelles de la part de son promoteur, bien que son contrat de trois ans va s’expirer le 19 décembre prochain.

Vislan a l'entrainement Bref, Dalkhaev s’ajoute à Beterbiev et Clayton qui ne font plus partie ou ne souhaitent plus être des membres du Groupe Yvon Michel. Selon ce que l’on a appris, le promoteur a fait aucun effort pour conserver le boxeur au petit poids dû à sa proximité avec Beterbiev, qui est son ami depuis une quinzaine d’années.

Un combat vitrine

Inactif depuis presqu’un an, alors qu’il a participé à près de 30 rounds en 2016, Dalkhaev a accepté de se battre samedi à 124 livres puisque son rival mexicain se bat normalement à 126 livres. « On le connaît peu, on l’a vu sur vidéo lors d’un combat qui date d’il y a quelques années. Il est un peu plus grand que Vislan et il lance souvent des coups au corps », nous explique son entraîneur Luc-Vincent Ouellet.

Vislan Dalkhaev en action Professionnel depuis trois ans, Vislan a pris soin d’améliorer son travail à courte distance et il aime bien le concept de conditionnement physique à l’américaine. Celui qui a participé à environ 200 combats amateur et qui a remporté les nationaux russes de 2009 à 54 kilos est physiquement capable de se rendre à 118 livres, mais il préfère les opportunités qui s’offrent à lui à 122 livres. « J’aimerai avoir un combat d’importance d’ici un an qui me permettra d’être classé mondialement. Peu importe l’association, je souhaite ensuite obtenir rapidement ma chance en championnat dans la division des 122 livres », affirme celui qui a déjà vaincu l’Anglais Khalid Yafai, champion WBA à 115 livres, chez les amateurs.

D’ici là, lui et son équipe sont bien conscients qu’ils doivent impressionner les dirigeants de Top Rank samedi soir dans le but d’augmenter la valeur du droitier de 29 ans. L’objectif de décrocher un 3e KO chez les professionnels est primordial pour l’aider à s’associer à un nouveau promoteur.

Vislan a l'entrainement

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils