Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Bientôt Steven Butler vs Sébastien Bouchard ?

Bouchard VS Butler

Par Kevin Bonneau

Sébastien Bouchard en action

Sébastien Bouchard attaquant l’un de ses adversaires

Hier soir, une personne de l’équipe de Sébastien Bouchard (9-1, 3 ko) m’a expliqué qu’une offre aurait été faite au clan de Steven Butler (10-0, 8 ko) et que, malheureusement, Eye of the Tiger Management (EOTTM) aurait refusé cette offre. L’équipe se disait très déçue du refus de l’affrontement et affirmait ne pas en comprendre les raisons. Pourtant, le clan Bouchard est bien placé pour comprendre ce genre de situation. Eux-mêmes avaient refusé plus tôt en 2014 un combat contre Mian Hussain (10-0, 5 ko).

Après avoir annoncé la nouvelle sur Facebook, plusieurs admirateurs de Bouchard auraient traité Butler de peureux affirmant que jamais Butler ne pourrait gagner face au pugiliste de Québec, qualifiant Bouchard de boxeur plus complet.

Cependant, Steven Butler, qui n’a pas encore d’adversaire de confirmé pour le 17 avril au Colisée Cardin de Sorel, m’a affirmé qu’il inviterait bientôt Sébastien Bouchard pour une leçon de boxe au cours d’un prochain gala présenté à Montréal par EOTTM.

La version des deux entraîneurs

Ce matin, 12 rounds a pris le temps d’approfondir cette histoire en contactant les entraîneurs François Duguay et Rénald Boisvert qui ont bien voulu nous éclairer.

Tout d’abord, la proposition du duel a bel et bien eu lieu mais dans le cadre du gala du 19 décembre. Le clan Butler avait refusé et pour cause: le Montréalais a été terrasé par une grippe quelques jours après son duel du 6 décembre.

Les deux hommes de coin sont favorables à une telle rencontre et ce n’est pas eux qui vont refuser le duel; par contre, Rénald Boisvert, l’entraîneur de Butler, souhaite que l’affrontement se fasse avec une limite de huit rounds.

En action en avril

Soulignons que les deux boxeurs monteront sur le ring en avril. D’abord, le 4 avril, au Colisée Pepsi, Bouchard sera opposé à Giuseppe Lauri, l’Hongrois d’origine italienne qu’il n’a pu affronter en janvier 2014. Dans le passé, Lauri a été vaincu par les Ahmad Cheiko (DU8), Samuel Vargas (DU8), Mian Hussain (DU8), Kevin Bizier (DU6) et Steve Claggett (DU8).

Steven Butler (à gauche) et Camille Estephan

Steven Butler (à gauche) et Camille Estephan

De son côté, Butler soigne présentement une blessure à une jointure; son rival pour le 17 avril n’est pas encore finalisé, mais  il pourrait bien affronter un boxeur invaincu. Les probabilités qu’il se batte avant sont liées directement au rétablissement de sa main. Il en a encore pour trois semaines à ne pas pouvoir frapper dans un sac de sable.

Rappelons que Sébastien Bouchard est classé 4e au Canada par le site web Boxrec.com. Pour sa part, Steven Butler le succède au 5e rang de la division des super-mi-moyens.

Je crois qu’il est grand temps de faire un petit ménage dans le classement canadien des 154 lb afin de savoir qui est le meilleur boxeur au Québec, dans cette division. Il est plus que probable que nous aurons droit à ce duel en mai.

Je profite de l’occasion pour vous poser la question à vous, amateurs de boxe! Avez-vous de l’intérêt pour ce combat et qui voyez-vous sortir gagnant de cet affrontement?

 

2 Comments

  1. Pingback: Kovalev conserve son titre: Pascal succombe au 8e round

  2. Pingback: Les défis du "matchmaking"

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *