Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Yves Ulysse Jr soulève la foule à Mont-Saint-Hilaire

Par Martin Achard

10593054_694655810589065_3349203723015694954_nLe Groupe Yvon Michel (GYM) et InterBox ont présenté ce soir un gala de la série «Rapides et Dangereux» au Complexe Sportif Sportscene de Mont-Saint-Hilaire. Il s’agissait d’un retour à la présentation de petits galas pour les deux groupes de promotion, après presque 18 mois passés à organiser des évènements d’envergure.

Divers boxeurs ne participant pas à la soirée ont été présentés au public avant le combat final, incluant un certain Jean Pascal, qui arborait pour l’occasion un t-shirt de Superman. Le Lavallois a trouvé le moyen de se faufiler dans le ring et de prendre la parole. Il en a profité pour remercier InterBox, et demander aux amateurs de faire connaître haut et fort leur intérêt pour un combat entre lui et Adonis Stevenson. Et Pascal et Jean Bédard nous ont confirmé après coup que cette intervention de l’ancien champion linéaire et WBC des mi-lourds était purement improvisée et n’avait en rien été planifiée.

Volet professionnel de la soirée:

Yves Ulysse Jr (3-0-0, 3 K.-O.) faisait les frais de la finale, à son troisième combat seulement chez les professionnels, prévu pour six rounds. Le souriant mi-moyen a facilement vaincu le Mexicain Hector Osornio (6-2-3, 1 K.-O.) par abandon entre les troisième et quatrième rounds. Le représentant du Club Champion a de nouveau démontré son immense rapidité et sa précision, qui, jointes à son impressionnante technique, permettent de fonder de grands espoirs en lui. «J’ai eu quelquefois de la difficulté à garder mon rythme à cause du style imprévisible d’Osornio», a déclaré Ulysse, «mais je suis satisfait de ma performance». Son entraîneur Rénald Boisvert lui décernait pour sa part une note de 8.5 sur 10.

artur Beterbiev a la peséeChez les mi-lourds, l’ancien champion du monde chez les amateurs, Artur Beterbiev (5-0-0, 5 K.-O.), n’a pas eu besoin de se rendre à la limite des six rounds pour disposer du Mexicain Alvaro Enriquez (12-13-2, 4 K.-O.), une ancienne victime d’Adonis Stevenson et d’Eleider Alvarez. Des séries de coups des deux mains ont produit trois knock-downs au premier round, forçant l’arrêt automatique des hostilités. Rappelons que le combat que Beterbiev devait disputer le 27 septembre contre l’ancien champion IBF des 175 livres, Tavoris Cloud, a été annulé. Le Tchétchène devrait quand même remonter dans le ring le mois prochain, mais contre un autre adversaire.

10616130_557123577726637_4463657801426377342_nDans un affrontement de quatre rounds chez les super-mi-moyens, le protégé d’Eye of the Tiger Management (EOTTM), le jeune Steven Butler (4-0-0, 3 K.-O.), a facilement pris la mesure du Polonais Sylwester Walczak (4-15-1, 0 K.-O.) par K.-O. technique au deuxième round. Butler s’est démarqué par ses attaques explosives et imprévisibles, envoyant son adversaire au plancher d’une droite à la fin du premier round, puis de nouveau à l’aide d’une main arrière au second, ce qui a poussé l’arbitre à s’interposer. La participation de Butler à un gala organisé par GYM et InterBox serait-elle le signe d’une collaboration majeure à venir entre les trois grands promoteurs québécois, entre autres pour un méga gala en décembre impliquant Adonis Stevenson, Lucian Bute et Bermane Stiverne, dont la carrière est gérée par Camille Estephan, le patron d’EOTTM?

10352991_557117867727208_746982296809131254_n (2)Le poids lourd Oscar Rivas (14-0-0, 9 K.-O.) a défait le Mexicain Daniel Cota (17-5-1, 10 K.-O.) par K-O. technique. Rivas a multiplié les coups de puissance, particulièrement à partir du quatrième round, puis a finalement fait chuter son rival au cinquième grâce à une combinaison droite-gauche. Le courageux Mexicain s’est relevé à temps, mais ses hommes de coin ont sagement décidé de lancer la serviette. Le duel était prévu pour six reprises.

10441084_557113907727604_1579544819633496648_nEn lever de rideau, dans un combat de quatre rounds disputé chez les 154 livres entre deux boxeurs locaux, David Théroux (2-0-0, 1 K.-O.) a battu Michel Tsalla (1-8-1, 0 K.-O.) par décision unanime (40-35 sur les cartes des trois juges). Théroux a appliqué une pression méthodique et efficace tout au long de l’affrontement, en plus d’envoyer Tsalla au tapis d’un crochet de la gauche au quatrième.

Volet amateur:

Frédérick Messier a vaincu Razvan Poenaru par décision (64 kilos)

Nickolas Cayo a vaincu Jose Garcia par K.-O. technique au troisième round (91 kilos)

Tony Mpassa a vaincu David Langelier par décision (75 kilos)

Jacob Barbe et Natan Laliberté ont livré un combat d’exhibition (64 kilos)

Charles Jourdain a vaincu Olivier Boudreault par décision (64 kilos)

Crédit photo: PhotoZone

 

One Comment

  1. Pingback: Yves Ulysse Junior, Steven Butler et les stratégies de recrutement des promoteurs québécois | 12 Rounds

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *