BUTLERvsCOOK_EVENKO
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

L’Heure Juste: Quand et comment faire le saut

Roodsy Vincent

Par Renan St-Juste

En 2003, lorsque j’ai fait le saut chez les professionnels, c’était déjà un accomplissement en soi de retirer son casque, de boxer torse nu pour autres choses que des médailles!!! Avec le retrait des casques dans le monde amateur, de plus en plus de jeunes décident de tenter l’expérience chez les professionnels.

Lorsque je suis passé chez les pros, j’étais ce qu’on appelle un boxeur indépendant; un boxeur sans promoteur, donc sans protection. Et, avec une dose de chance, de talents et de «timing», j’ai eu la chance d’être repêché par de grandes organisations comme : GYM ET INTERBOX. Rares sont les boxeurs indépendants qui aboutissent de cette façon.

Roodsy Vincent

Hier soir, il y avait un gala de boxe au Centre Claude-Robillard, avec deux boxeurs locaux qui faisaient leur début professionnel. Un premier combat professionnel c’est quelque chose d’important dans la vie d’un boxeur, quelque chose dont on se souviendra toujours. Les 2 boxeurs, Josué St-Cyr et Roodsy Vincent, sans être des amis proches, sont des connaissances.

Des jeunes que j’ai vu grandir dans le milieu de la boxe amateur. Tous les boxeurs n’ont pas la même chance, celle de commencer leur carrière avec des combats pour leur permettre de grandir et d’apprendre. Hier, Roodsy ne l’a pas eu cette chance, mais en y pensant bien, je me dis que le boxeur a toujours le dernier mot de dire OUI ou NON.

Personnellement, je n’aurais jamais été en accord pour ce combat. Hier, je n’ai pas aimé voir un jeune, qui a du talent, un jeune qui aurait pu avoir la chance de progresser si, justement, on lui avait donné cette chance. Ce sera très dur de revenir d’un tel KO. Lorsque j’ai appris l’annonce de ce combat, je me suis dit : POURQUOI, pourquoi pas à un premier combat. Bref, je suis peut-être un entraîneur POULE, mais bon… hahahaha.

Batyr Jukenbayev VS Randy Lozano

Les deux prospects de Stéphane Larouche, Batyr et Ablai ont beaucoup de potentiels. Josué St-Cyr, nous a démontré de la belle technique et, lui aussi se souviendra de son premier combat professionnel, pour des raisons différentes par contre.

Ensuite, la finale, a été excitante, même si cela a duré seulement trois rounds. Butler nous démontre comme toujours de la grande boxe, agressive, peut-être un peu trop, en voulant mettre son gars KO à tout prix, ce qui a fait peur a ses nombreux fans au premier round . Mais, au 2e et au 3e, on a revu un Butler boxer et utiliser toute sa science pour se débarrasser d’un adversaire qui avait certaines aptitudes, mais rien pour écrire à sa mère .

Steven Butler

Avec 18 combats, les choses sérieuses sont plus que temps pour Butler. Une présence sur HBO possiblement au mois de septembre pour BANG BANG. On pourrait voir Steven monter la qualité de ses adversaires d’une coche. Car HBO c’est bien, mais, on ne voit pas trop de Hongrois sur cette chaîne.

Pour revenir aux futurs boxeurs qui feront le saut chez les pros. Avant de passer de l’autre côté, ayez une discussion franche avec votre entraîneur, dites-vous les vraies affaires: le pourquoi, le comment et votre objectif à court et à moyen terme, et SURTOUT ne jamais déroger de son plan, malgré les offres $$$ . Aux entraîneurs, svp, dites les vraies choses à vos boxeurs, dire NON, pas tout de suite ou dire NON, pour telle ou telle offre, c’est démontrer que vous tenez à votre poulain. Je souhaite un prompt rétablissement à Roodsy et prends ton temps avant de revenir si tu le désires bien sûr. Bonne boxe

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils