Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Patrice L’Heureux s’éteint à 46 ans

C’est avec consternation que nous avons appris au cours de la journée le décès de Patrice L’Heureux, à l’âge de 46 ans. L’ancien champion canadien des poids lourds s’est éteint dans la nuit de dimanche à lundi. « Le Granit » aurait succombé à un problème cardiaque alors qu’il se trouvait avec son épouse à leur chalet à Saint-Tite. 12Rounds.ca offre ses sympathies à toute sa famille et ses amis.

Patrice L’Heureux a toujours été apprécié par les amateurs et les témoignages n’ont d’ailleurs pas manqué. Voici les mots du président de GYM, Yvon Michel : « Dès le départ, il a été un membre de la première édition de GYM en 2004, l’un des premiers boxeurs à signer avec la nouvelle organisation alors. Il a eu une très belle carrière qui l’a notamment mené, en Afrique, aux États-Unis et en Allemagne. C’était un gentil géant, un gars loyal, fier, droit, authentique et aimé de tous. Le genre d’homme qui n’a pas d’ennemi ».

Même après avoir accroché ses gants, Patrice L’Heureux a toujours continué à s’intéresser à la boxe. Il a notamment travaillé plusieurs années comme analyste aux côtés de Marie-Claude Savard dans la carte de la série Boxe Rock, diffusée sur les ondes de VOX. Samedi, il se trouvait d’ailleurs au Centre Vidéotron afin d’assister au gala dans lequel un autre boxeur de la Mauricie, Simon Kean, assurait la finale.

Le gentil géant

Avant la boxe, Patrice L’Heureux, qui est né à Grand-Mère, en Mauricie, a joué au football pour les Diablos de Trois-Rivières.

Chez les amateurs, L’Heureux s’est illustré à plus d’une reprise, notamment en remportant une médaille de bronze aux Jeux de la Francophonie en 1997. Champion canadien en 1999 et membre de l’équipe canadienne de boxe olympique, il a aussi participé aux Jeux du Commonwealth en 1998, aux Jeux panaméricains en 1999 et au Championnat du monde, également en 1999.

Patrice L'Heureux et Jean-Francois BergeronPatrice L’Heureux (24-5-1, 13 KO) a amorcé sa carrière professionnelle à Maniwaki en mai 2000. Dès son combat suivant, il grimpe sur le ring du Centre Molson dans le cadre de la Gatti Mania, en septembre 2000, alors que le promoteur InterBox présente le seul combat professionnel disputé par Arturo Gatti à Montréal.

Patrice L’Heureux dispute plusieurs combats au Québec, puis participe à la série « Heavyweight Explosion » du promoteur Cedric Kushner aux États-Unis et à la série « Heavyweight Heros ».

Le 13 novembre 2004 sur le ring du Casino de Montréal, il défait ensuite le Néo-Écossais Steve MacKay par T.-K.-O. au 9e round et devient le premier Québécois à remporter le titre canadien des poids lourds en 42 ans, soit depuis Robert Cléroux.

Il défend son titre face à Art Binkowski en juin 2005, puis s’engage dans la bataille de la Mauricie.

Patrice L'Heureux et David CadieuxEn 2006, les deux hommes forts de la Mauricie, Patrice L’Heureux et le Trifluvien David Cadieux, se sont affrontés à deux reprises dans des duels hautement attractifs. Le 12 mai 2006, « Le Granit » se frotte à Cadieux chez lui, à l’Aréna Jacques-Plante à Shawinigan, devant une foule de plus de 5000 spectateurs. Le duel est nettement à l’avantage de Cadieux et après sept rounds et cinq chutes au plancher L’Heureux est forcé d’abandonner son titre national.

Six mois plus tard, les deux poids lourds s’affrontent de nouveau, mais cette fois sur le territoire de Cadieux, au Colisée de Trois-Rivières devant plus de quatre mille spectateurs. Alors que bien des observateurs s’attendent à un massacre à la fin de la carrière de L’Heureux, celui-ci surprend par son calme et sa discipline et termine le combat vaincu, mais debout.

Pour son combat suivant, en mai 2007, Patrice L’Heureux se rend en Allemagne afin d’affronter un prospect alors âgé de 23 ans, le Russe Alexander Povetkin. L’Heureux, qui s’incline dès le 2e engagement, combat en sous-carte d’un duel de Championnat du monde IBF chez les poids moyens opposant Arthur Abraham au Maskoutain Sébastien Demers, alors classé 15e aspirant au titre. Ce combat se termine au 3e round.

Patrice L’Heureux disputera ensuite cinq autres combats, incluant un gain comptant pour la ceinture de champion du Québec face à Stéphane Tessier, avant d’accrocher ses gants en 2010.

Encore une fois, 12Rounds.ca offre ses sympathies à toute sa famille et ses amis.

(Avec la collaboration de Richard Cloutier)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *