Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Pourquoi Stevenson vs Badou Jack aura lieu bientôt

Badou Jack et Adonis Stevenson

Par Jean-Luc Autret

Sans réelle surprise, samedi soir dernier, le protégé de Floyd Mayweather, le Suédois Badou Jack, a mis la main sur l’une des ceintures de la WBA. Et pour une centième fois, le nouveau venu à 175 livres a réclamé un duel avec Adonis Stevenson. Malheureusement pour Eleider Alvarez, ce combat a de fortes chances de concrétiser dans les prochains mois. Voici pourquoi.

Mise-à-jour : Quelques heures après la diffusion de cet article, le clan Alvarez a tenu une conférence de presse pour annoncer qu’après s’être entretenu avec le Président de la WBC, Mauricio Sulaiman, Adonis Stevenson doit impérativement affronter Eleider Alvarez ou bien son titre lui sera destitué. Si d’ici le 1er octobre, lors de l’ouverture de la Convention de la WBC à Baku en Azerbaïdjan, Yvon Michel ne peut déposer un contrat avec des lieux et dates précises la WBC va retirer le titre à Adonis Stevenson. Une histoire à suivre…

Un duel réclamé depuis janvier

Les amateurs qui suivent la boxe internationale se souviennent aisément de la mi-janvier. À l’époque, Badou Jack affronte James DeGale dans le premier combat d’unification de cette année. Quelques instants après l’annonce du verdict nul, le promoteur du champion de la WBC annonce que son protégé va grimper de division et qu’il enligne Adonis Stevenson pour la fin de juin.

Adonis Stevenson Badou JackDans les semaines qui suivent, Badou Jack en ajoute sur twitter en publiant une affiche pour faire la promotion de ce combat. Loin d’être un événement spécial, la WBC aime bien faire des combats entre ses propres champions, rappelons-nous le duel Ward-Dawson en 2012.

Tout au long du printemps, le Suédois répète qu’il veut affronter Stevenson, et ce, en même temps qu’il négocie avec le champion WBA Nathan Cleverly. Même une fois le combat signé, Jack rappelle qu’il veut la ceinture de Stevenson.

De l’autre côté, c’est toujours un peu plus compliqué d’organiser un combat pour le clan Stevenson. Rappelons-nous qu’il devait se battre au Nassau Coliseum le 29 avril dernier contre Joe Smith, puis face à Sean Monaghan. Encore aujourd’hui les raisons sur l’annulation de ce combat sont très nébuleuses.

Finalement, un plan C se présente et Stevenson offre une revanche à Andzrej Fonfara le 3 juin. Bien qu’il soit très agressif à la fin du premier round, Stevenson ne peut passer le KO à Fonfara plus rapidement que ce que Joe Smith a réussi à faire (2:32 au 1er round).

Des délais élastiques

À la fin de la soirée du 3 juin, Yvon Michel explique les règles à venir pour organiser enfin un duel entre Adonis Stevenson et Eleider Alvarez. La WBC offre au promoteur d’expérience un délai de 30 jours pour s’entendre avec lui-même. Bien sûr, Yvon Michel considérait que ce n’était qu’une formalité. Curieusement, les semaines ont passés sans qu’aucune confirmation officielle se fasse. Au contraire, la laxiste WBC prolonge le délai de négociation jusqu’au 11 août. Nous approchons maintenant d’un délai de 90 jours pour nous entendre avec soi-même et rien nous porte à croire que ce duel aura lieu dans quelques semaines.

Adonis Stevenson-eleider alvarezPour l’aspirant obligatoire, les délais c’est son quotidien. Rappelons-nous en rafale les nombreux changements de stratégie depuis un an et demi. D’abord en janvier 2016, Yvon Michel annonce que ce duel devrait avoir lieu au début d’avril. Pour justifier la non-tenue du combat au printemps, on affirme qu’Alvarez manque de notoriété. Puis en juillet, le plan de carrière d’Alvarez est d’affronter Chad Dawson puis Jean Pascal avant d’avoir sa chance en championnat du monde. Profond revirement de situation en septembre, le duel est réglé, ce n’est qu’une question de budget, ça aura lieu d’ici le début de 2017. Au début de décembre, en seulement trois petits jours, le duel Alvarez-Bute s’organise pour le 24 février dernier. On doit aussi ajouter à la liste le fait que Al Haymon a imposé à GYM le combat avec Jean Pascal, bien que l’aspirant obligatoire était en vacance en Colombie.

La WBC se ridiculise à répétition

Si vous avez pris le temps de cliquer sur les hyperliens ci-haut vous aurez remarqué que le Président de la WBC, Mauricio Sulaiman, a affirmé que le duel Stevenson-Alvarez devait avoir lieu d’ici la fin de l’année 2016.

Contrairement à d’autres associations, la WBC n’impose aucun délai pour la tenue d’un combat de championnat entre le champion et son aspirant obligatoire. À titre d’exemple, l’IBF exige un délai maximum de neuf mois. Présentement, nous en sommes au 21e mois qu’Eleider Alvarez est aspirant obligatoire.

Autre exemple du peu de sérieux de la WBC, le dossier de Bermane Stiverne est complètement risible. Après avoir dû gagner deux combats éliminatoires puis battre de nouveau Arreola dans un combat avec le titre vacant, Stiverne s’est fait imposer une défense obligatoire contre Wilder. Redevenu aspirant obligatoire en février, il devra se contenter de faire la demi-finale de Wilder-Ortiz en novembre prochain.

WBC cinco de mayoEnfin, la WBC a trouvé de nouvelles façons de se ridiculiser en créant des ceintures honorifiques sans aucune valeur. Tout d’abord, lors du duel Canelo-Chavez le titre « Cinco di Mayo » est resté vacant puisque le rouquin a refusé de payer la sanction de cette ceinture symbolique soulignant ce « catchweight ». Puis, samedi Floyd Mayweather a soulevé une autre ceinture d’un soir, la « money belt » alors qu’il affrontait un rival qui en était à son premier combat chez les professionnels.

Bref, sachez que la prochaine fois que vous entendez dire que la WBC est l’association la plus prestigieuse, votre interlocuteur est soit une personne qui vit dans le passé ou soit il manque profondément de crédibilité pour parler sérieusement de boxe.

Alvarez a enfin amélioré son sort

Malgré les nombreux délais pour qu’il obtienne sa chance en championnat du monde, Eleider Alvarez a finalement accumulé une belle somme d’argent dans les derniers mois. Professionnel depuis 2009, le boxeur de 33 ans mange son pain noir depuis très longtemps. Il semble que ses gains face à Lucian Bute et Jean Pascal lui ont rapporté des bourses avoisinant le demi-million de dollars. Évidemment, il lui en reste que la moitié considérant ses frais à payer, mais 200 000 $ en six mois ce n’est pas trop pire.

Malgré ce pactole, le Colombien a quand même accepté d’affronter Badou Jack avec un court camp d’entraînement de cinq semaines en échange d’une bourse d’un million de dollars US. Le duel a finalement avorté suite à une blessure à la cheville. À n’en pas douter, l’objectif de Mayweather et de Jack était de mettre la main sur la position d’aspirant obligatoire. À titre comparatif, Cleverly a reçu une bourse de seulement 100 000$ pour mettre son titre WBA en jeu.

Lucian Bute au sol face à Eleider Alvarez

Enfin une unification pour Stevenson

Le parcours comme champion d’Adonis Stevenson n’impressionne personne. En 2013, après une très rapide victoire sur le champion Chad Dawson, il a vaincu le crédible Tavoris Cloud, puis son aspirant obligatoire Tony Bellew et il a été nommé boxeur de l’année, un honneur pleinement mérité. Malheureusement, par la suite, ses duels face aux Sukhotskiy, Karpency, Bika et Williams ont tellement déçu qu’il s’est vu retirer le prestigieux titre de champion « The Ring ».

Bien que le boxeur qui aura 40 ans en septembre aime réclamer un combat d’unification, face à Kovalev et maintenant contre Ward, il y a bien peu d’amateurs qui croient que Stevenson carbure aux défis comme nous l’a démontré à maintes reprises Jean Pascal.

Ce projet d’unification pourrait bien se réaliser enfin avec un affrontement avec Badou Jack. Soulignons que Stevenson projetait d’affronter Jurgen Brahmer à l’automne 2014, mais des problèmes de visa ont annulé le projet. À l’époque, l’Allemand détenait le titre WBA world. Il s’est incliné en six rounds face à Nathan Cleverly en octobre dernier et maintenant cette ceinture est entre les mains de Badou Jack.

Qui est le plus influent? Mayweather ou GYM ?

Al Haymon et Floyd

Samedi dernier, bien que nombreux analystes ont avertis les amateurs que la finale risquait d’être une mascarade, plus de cinq millions d’individus ont fait le choix d’acheter le duel Mayweather-McGregor. Et du même coup, Al Haymon a fait le plein d’argent pour effacer bien des soirées déficitaires.

Considérant que Floyd Mayweather réclame un combat avec Stevenson pour son protégé depuis des mois. Considérant qu’Yvon est incapable de nous annoncer un duel entre Stevenson et Alvarez. Considérant qu’Alvarez est prêt à passer son tour en retour d’une belle somme d’argent. Considérant qu’Adonis Stevenson a besoin d’un combat d’unification pour améliorer son pauvre bilan et qu’il a répondu, sur twitter, à Badou Jack qu’il était prêt à l’affronter.

Il semble plus que probable qu’Eleider Alvarez sera un spectateur lors du prochain combat d’Adonis Stevenson. De plus, comme le champion de GYM est incapable d’attirer les foules au Québec et qu’il n’a pas mis les pieds aux États-Unis depuis environ trois ans, il est assez prévisible qu’Adonis Stevenson VS Badou Jack aura lieu à Toronto dans les prochains mois.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils