Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Quel combat de la sous-carte du 19 mai, vous donne le plus le goût de suivre le gala à Toronto ?

Oscar Rivas, Sebastien Bouchard et Patrice Volny

Soyons honnête, de nombreux amateurs de boxe avaient l’intention de bouder ou de boycotter le prochain combat d’Adonis Stevenson. Évidemment, le fait que le duel se déroulera à Toronto fait en sorte que le champion défendant sa ceinture ne subira pas la honte de se faire huer dans l’enceinte du Centre Bell, comme c’est arrivé le 4 juin 2016 ou pire, de se battre devant une foule de deux à trois milles spectateurs. Personne ne le confirmera jamais chez le Groupe Yvon Michel, mais le déménagement du gala est plus une bénédiction qu’une mauvaise nouvelle.

De plus, puisque les dollars de PBC sont au rendez-vous, nous avons droit à une sous-carte de qualité. Autant les boxeurs de GYM que de Lee Baxter Promotions feront face à des rivaux de qualité. Puisque plusieurs boxeurs d’ici pourront progresser ce soir-là, nous avons pensé vous présenter trois combats de la sous-carte et vous demander lequel de ces duels augmente le plus votre intérêt pour cette soirée de boxe.

Sébastien Bouchard VS Sladjan Janjanin

Le boxeur de Québec a dû s’absenter du ring pendant quelques mois suite à une déchirure du bicep droit. Il est en préparation pour son retour depuis janvier. Après quelques reports, le boxeur de 31 ans fera face au Bosniaque Sladjan Janjanin (24-2-0, 18 KO) le 19 mai à Toronto.

Membre du Groupe Yvon Michel depuis mars 2016, Bouchard en sera seulement à son quatrième combat avec le promoteur montréalais. Sa dernière sortie remonte à février 2017, c’est drôlement insuffisant pour lui permettre de grimper dans un top 15 mondial.

Sebastien BouchardPar contre, le combat avec Janjanin est un premier pas dans la bonne direction. Certains amateurs se rappeleront ce nom particulier, le boxeur de 27 ans a fait face à Steven Butler en mars 2016, c’était lors du gala qui devait mettre en vedette David Lemieux à James De La Rosa. Janjanin avait à l’époque une fiche de 14-0, le duel s’est terminé par un TKO au 3e round.

Depuis ce revers, le Bosniaque a accumulé neuf victoires tout en visitant de nombreux pays comme l’Allemagne, la Turquie, la Hongrie et le Togo. En mars dernier, il s’est battu en Allemagne pour le titre méditerranéen de la WBC chez les super moyens. Il a été passé TKO au 5e round. Moins d’un mois plus tard, il a retrouvé le chemin de la victoire en affrontant un boxeur ayant une fiche de 0-8.

Une question et un souhait nous vient en tête en analysant ce combat. La question : Janjanin se présentera à quel poids (n’oublions pas la pesée le même jour en Ontario), considérant que le 3 mars il était à près de 165 livres et que le 31 mars, il pesait un peu plus de 157 livres et en sous-question; le poids du combat c’est quoi… Le souhait : nous espérons que Sébastien Bouchard aura un jour la chance d’affronter un adversaire de ce niveau ou supérieur devant les siens à Québec, lui qui a fait face à son plus dangereux rival aux États-Unis et qui doit maintenant assister à des galas au Centre Vidéotron en tant que spectateur. Pour vous mettre à jour sur la qualité de son rival, voici le combat du 3 mars de Janjanin.

Oscar Rivas VS Hervé Hubeaux

Classé 12e à la WBC, Oscar Rivas est habitué de se faire dire qu’il doit affronter tel boxeur, mais généralement c’est un 3e ou 4e choix qui se retrouve devant lui. Actif de plus en plus souvent, le Montréalais d’origine colombienne en sera à son quatrième combat en huit mois. Son rival devrait être le Belge Hervé Hubeaux (29-2-0, 14 KO).

En décembre, Yvon Michel nous assurait que son protégé affronterait au printemps Johann Duhaupas, alors classé 6e à la WBC. Le 14 décembre, les deux poids lourds étaient en vedette sur la même carte au Palais des Sports Marcel Cerdan. Le clan du Français n’a jamais reçu d’offre de la part de GYM et ils ont pris la direction de Brooklyn à NY pour affronter Jarrell Miller il y a près de deux semaines. Duhaupas a été vaincu par décision unanime.

Au printemps, le nom d’importance qui était promis se nommait Carlos Takam, 7e IBF et 14e WBC. Il s’agit d’un boxeur français qui a fait 10 rounds avec Anthony Joshua en octobre dernier. Les gens de GYM souhaitait présenter ce duel au Parc Jarry le 9 juin, un projet qui n’a finalement jamais été officialisé.

Il y a environ deux semaines, nos amis de Boxingtown Québec nous ont annoncé que le prochain rival d’Oscar Rivas devait être Justin Jones, un Américain ayant une fiche de 21-0-2 dont 12 KO et qui a comme promoteur Leon Margules. Nous ignorons pourquoi mais maintenant, l’heureux élu s’appelle Hervé Hubeaux (29-2-0, 14 KO).

Hervé hubeauxRégulièrement actif, il en sera à son 8e combat en deux ans. Détenteur du titre jeunesse WBC en 2013-2014, Hubeaux a ajouté le titre de la Francophonie en avril 2015. Le boxeur de 26 ans en sera seulement à son deuxième combat à l’extérieur de la Belgique. En février 2017, le Belge s’est incliné par décision unanime (111-117, 109-119, 112-117) en Allemagne face à un boxeur ayant une fiche de 15-0, Agit Kabayel est alors devenu champion de l’Europe et il est présentement classé 10e IBF et WBO ainsi que 11e WBC. En mars dernier, Hervé a passé une semaine au camp d’entraînement d’Anthony Joshua.    

Fait à noter, il y a un an, Hervé Hubeaux souhaitait affronter Éric Martel-Bahoéli. Le Belge a plutôt choisi de se mesurer à un Italien ayant une fiche de 8-8-1. Soyons franc, il est bien loin du calibre des Duhaupas ou Takam, mais on peut dire qu’il est l’un des meilleurs rivaux à avoir fait face à Rivas à ce jour. Note positive, le Belge mesure 6 pieds 4 pouces et pèse généralement entre 230 et 240 livres. Bref un vrai poids lourds contrairement au Mexicain du 19 avril.

En terminant, nous souhaitons que le titre NABF de Rivas sera à l’enjeu à Toronto et que son adversaire lui permettra de progresser de quelques rangs chez les poids lourds, parce que le protégé de Marc Ramsay a perdu quatre positions à la WBC depuis janvier, et ce, malgré qu’il est resté actif. Voici la plus récente performance de Hervé Hubeaux.

Patrice Volny VS Janks Trotter

Le Montréalais Patrice Volny (10-0-0, 7 KO) s’ajoute sans aucune surprise à la carte du 19 mai. Son promoteur n’est pas GYM, mais plutôt Lee Baxter, le promoteur officiel de la soirée au Air Canada Center.

Le boxeur de 28 ans devait initialement affronter l’Albertain Janks Trotter (10-4-2, 10 KO) le 8 décembre à Toronto, mais le cogneur de Calgary s’est blessé et le combat a été reporté. Le 18 avril, les deux boxeurs devaient se rencontrer dans le cadre du gala de boxe-bénéfice du Shaw Festival, mais encore une fois le duel a été annulé. Bref, on se croise les doigts et on espère pas que l’adage jamais deux sans trois va s’appliquer. Si le combat se concrétise la ceinture NABA Canada de Volny sera à l’enjeu, il s’agira de la première défense du Montréalais.

Patrice Volny champion NABA CanadaCôté préparation, le protégé de Éric Bélanger est évidemment à point. En décembre, il a remporté une décision unanime, mais il a couché son rival mexicain à la toute dernière seconde du combat de six rounds. En vue du 19 mai, il a mis les gants régulièrement avec l’aspirant mondial Custio Clayton et Devin Tomko, un lourd-légers de Winnipeg qui a une fiche de 4-0.

Le rival de Volny a une fiche très intéressante, Janks Trotter a obtenu 100 % de ses victoires par KO. Le boxeur de 34 ans aime échanger et il a perdu par KO à trois reprises sur quatre défaites. Il a notamment affronté Steven Butler en octobre 2016 et il a été passé KO dès le 1er round. En octobre dernier, il a affronté son compatriote de Calgary, Albert Onolunuse, qui lui a vaincu en mars Francis Lafrenière. Le duel s’est terminé par un verdict nul majoritaire (76-76, 76-76, 78-74). Donc, si vous êtes amateur des règles de trois, on peut estimer que Trotter est supérieur à Francis Lafrenière… Ça vaut ce que ça vaut !!!

Les autres combats de la sous-carte du 19 mai

Il y aura plusieurs autres combats intéressants à surveiller sur la carte mettant en vedette Stevenson VS Jack. Normalement, nous aurions dû inclure Mikael Zewski (30-1-0, 22 KO) dans notre sondage, mais nous avons appris récemment que son rival argentin s’est blessé. Le Trifluvien devait affronter Jonathan Eduardo Chavez (19-1-1, 5 KO), un boxeur de 30 ans qui en aurait été à son premier combat à l’extérieur de son pays. Il a détenu le titre latino WBO des 140 livres pendant quelques mois à la fin de 2015, il a même pu intégrer le top 15 de la WBO en janvier 2016. En juillet dernier, il a mis la main sur la ceinture d’Amérique du Sud. Il est sur une séquence de 13 victoires et ses rivaux-là ont des fiches cumulatives de 147-84-14. Bref, il aurait été un adversaire bien intéressant pour Zewski, espérons que le plan B sera autant de qualité.

Le second combat que nous aurions aimé vous parler est celui de Christian Mbilli. Malheureusement, son rival est inconnu pour l’instant. Dans quelques heures, le Groupe Yvon Michel tiendra une conférence de presse pour parler de la sous-carte, en espérant que l’adversaire de l’Olympien français sera alors connu.

Un autre protégé québécois de Lee Baxter sera aussi en action dans 10 jours. Le Montréalais d’origine turque Mazlum Akdeniz (4-0-0, 1 KO) fera face à l’Ontarien Lloyd Reyes (0-1-0), lui qui a perdu son premier combat professionnel en Jamaïque le mois dernier.

Enfin, soulignons que le boxeur de 23 ans Adam Ayoubi (1-0-1) en sera à son troisième combat en trois mois. Après une difficile performance à la Tohu, il a obtenu une victoire en Nouvelle-Écosse face à un boxeur d’Halifax ayant une fiche de 2-0. À Toronto, Ayoubi affrontera Nick Fantauzzi (4-0-0, 3 KO), un protégé de Lee Baxter.

Quel combat de la sous-carte du 19 mai, vous donne le plus le goût de suivre le gala à Toronto ?

Consulter les résultats

Loading ... Loading ...

Stevenson VS Jack affiche 19 mai

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *