Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Leo Santa Cruz, Adonis et les autres

Santa Cuz vs Frampton

Par Laurent Poulin

N’en déplaisent aux fans de boxe du Québec, le combat le plus attendu du week end est prévu ce samedi à New York. PBC présente sa plus grosse carte sur Showtime. En toute honnêteté, le Québec doit se contenter d’un gala plus modeste et de la présence de Spike. On aura tout de même droit à deux bonnes soirées de boxe cette fin de semaine. Voici donc le tour d’horizon des combats qui nous sont présentés.

Vendredi 29 juillet 2016

Centre Videotron, ville de Québec,  Spike 21 heures ou Canal Indigo pour la carte complète

# 1 WBC Eleider “Storm” Alvarez (19-0, 10 KOs) vs Robert “The Butcher” Berridge (27-4-1, 21 KOs)

alvarez-silhouette-portraitBerridge est un boxeur gaucher de 31 ans, avec une certaine expérience face à une opposition de qualité, il a mis les gants avec Thomas Oosthuizen, Vasiliy Lepikhin, et Blake Caparello, tous des défaites. Mais il sait boxer, c’est un boxeur qui aime contre-attaquer avec son crochet du gauche. Il doit mettre de la pression pour boxer de l’intérieur, car il est petit à 5 pieds 8 pouces pour cette catégorie de poids. Eleider Alvarez est un boxeur intelligent, qui aime réfléchir et calculer sur un ring. Contre Berridge je le vois se ranger derrière son jab pour ensuite lui faire mal avec la main arrière quand l’opportunité se présentera.

Ma prédiction : Eleider Alvarez paraitra un peu rouillé dans les premiers engagements pour ensuite se débarrasser du boucher au 5e round.

Adonis “Superman” Stevenson (27-1, 22 KOs) vs #8 WBC Thomas “Top Dog” Williams Jr. (20-1, 14 KOs)

Championnat de la WBC des mi-lourds

Stevenson VS Williams

Thomas Williams vit et meurt par le KO, face à Umberto Savigne et Cornelius White, il a su se relever en remporter le combat. C’est un luxe qu’il ne pourra pas se permettre face à un lourd cogneur comme Stevenson. La seule stratégie que Williams peut tenter d’adopter est de se lancer tête première sur Adonis en début de combat et espérer qu’une bombe atteigne la cible. Du côté d’Adonis, son énorme force de frappe nous font oublier qu’il sait boxer. Il peut lancer son jab se déplacer et surtout il est extraordinaire comme contre attaquant.

Ma prédiction : Adonis Stevenson a pris note de la performance de Kovalev face à Chilemba, il voudra donc ben performer pour repartir l’éternel débat à savoir qui est le meilleur mi-lourd sur la planète. Pour Williams Jr le combat pourrait bien se commencer à Québec et se finir à… Montréal tellement Adonis le frappera solidement. Adonis Stevenson dès le 2e engagement.

Samedi 30 juillet 2016, Barclays Center, Brooklyn, New York, États-Unis, Showtime 21 heures

Mikey Garcia (34-0, 28 KOs) vs Elio Rojas (24-2, 14 KOs)

1-Mikey-Garcia-Returns-July-30-FlyerGarcia, 28 ans a détenu des titres dans 2 divisions de poids. Il tentera de relancer sa carrière après plus de 2 ans d’absence, un conflit contractuel avec TopRank est la cause de cette inactivité. Il revient aujourd’hui deux catégories plus lourds qu’auparavant, il paraitra rouiller et sa force de frappe ne le suivra peut être pas dans cette division. Il veut gagner un titre chez les 140 livres et descendre ensuite chez les 135 livres pour faire la même chose. Elio Rojas est un ancien champion de la WBC, il n’a boxé qu’une seule fois dans les 4 dernières années, embêté par une blessure à l’épaule.

Ma prédiction : Il sera difficile pour Mikey Garcia de retourner au niveau ou il était avant de s’absenter. Malgré tout il vaincra Elio Rojas par décision unanime des juges.

Prédiction Boni : Mikey Garcia vs Vasyl Lomachenko en 2017!!!

# 8 IBF Sergey Rabchenko ( 27-1, 20 KOs) vs #13 Tony Harrison (23-1, 19 KOs)  

Combat éliminatoire de la IBF version poids super-mi-moyens

Tony-Harrison-Jim-WyattLe biélorusse est doté d’une force de frappe au-dessus de la moyenne, il est prêt à conquérir les États-Unis après avoir signé avec Al Haymon en 2015. Sa seule défaite est survenue en Australie contre Anthony Mundine par décision partagée, il méritait ce soir-là un bien meilleur sort. Il fera face à l’arrogant Tony Harrison, boxeur de Detroit appartenant au Kronk Gym. Alors qu’il était encore invaincu il s’autoproclamait être le nouveau Floyd, Willie Nelson la remis à sa place d’un seul coup de poing, toutefois il a tout le talent pour réussir, mais il n’a pas encore atteint la maturité nécessaire pour le faire. Le gagnant de ce combat devrait ensuite logiquement affronter Jermall Charlo ou Julian Williams selon qui l’emportera en octobre prochain.

Ma prédiction : Tony Harrison trouvera le moyen de remporter une décision partagée et controversée des juges.

Carl Frampton (22-0, 14 KOs) vs Leo Santa Cruz (32-0-1, 18 KOs)

Championnat de la WBA version monde chez les poids plumes

Carl Frampton montera de catégorie de poids pour tenter de remporter un titre de plus. Sa dernière présence aux États-Unis ne fut pas des plus convaincante, il avait visité le plancher 2 fois face à Alejandro Gonzalez un boxeur de 22 ans. Depuis il y est allé d’une grande performance face à Scott Quigg. Frampton a abandonné son titre de la WBA chez les 122 livres alors qu’on l’obligeait à affronter le Cubain Guillermo Rogondeaux. Pour l’emporter Frampton devra être rusé et se déplacer constamment, Hit and move comme disent les Irlandais. Leo Santa Cruz est une machine à lancer des coups de poing, une véritable mitraillette. Il sera aidé par sa portée face au diminutif Frampton, je ne vois aucune facette où Santa Cruz n’est pas avantagé sauf peut-être la foule, les Irlandais sont nombreux dans la région de New York.

Ma prédiction : Ce sera une balade dans le parc pour Leo Santa Cruz qui remportera toutes les rondes et dépassera les 1000 coups de poing lancés pour ce combat.

1938593f3eaa7f7a095715fcd8b223aef39080fa

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *