Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

L’Heure Juste : un vendredi presque de malheur…

Jean Sismundo

Par Renan St-Juste

Schiller HyppoliteLe Gala d’hier soir a été au delà de mes attentes. La majorité des adversaires sont venus pour gâcher le party de Eye of the Tiger Management et certains sont passés à deux doigts de réussir. Commençons par Schiller Hyppolite. Pour un 2e combat de suite, il a visité le tapis mais, pour une 2e fois également, il est revenu plus fort pour gagner son combat par un retentissant KO.

Dierry Jean Sismundo Le combat entre Diery et Sismundo : wow wow et rewow. Ils ont voulu nous voler notre titre de meilleur combat de l’année à Francis Lafrenière et moi, hahaha !!! Sismundo est ce genre de boxeur que tu n’affrontes pas une 2e fois. Sa fiche ne montrait rien d’extraordinaire mais… wow, quel performance hier face à Dierry. Certains le voyait gagnant après le combat. Personnellement, je savais que c’était un combat nul, mais à saveur de défaite pour Dierry qui voulait cette victoire pour se remettre en confiance.

Ghislain Maduma était de retour des Philippines après un camp d’entraînement de trois mois comme partenaire de Pacman. Il a fait un très beau combat avec peu d’erreurs. Lui aussi, il est prêt pour de plus gros défis et revenir parmi l’élite des 140 livres.

Vanessa JoannisseBelle victoire de Vanessa dans un combat revanche excitant. Je suis très content de voir de plus en plus de combats féminins qui n’ont rien a envier aux combats masculins. De son côté, Mathieu Germain a été expéditif, plus que je ne l’aurais pensé. Batyr a été égale à lui-même en faisant qu’une bouchée de son adversaire. Dans les deux cas, on veut voir la qualité des adversaires augmenter d’une coche ou deux . Mathieu et Batyr sont prêt pour l’autre étape.

Mian HussainMa déception de la soirée, malgré la victoire ce fut la performance de Mian Hussain. Ce gars possède de belles qualités, une bonne force de frappe mais, il est beaucoup trop hésitant dans le ring, il pourrait se faire respecter d’avantage par ses adversaires.

Steven ButlerEn finale, je suis content que Butler ait pu avoir ce genre de combat. Un adversaire limite mais qui avait un certain potentiel pour donner du fil à retordre au jeune champion. Steven a su bien gérer les rounds malgré un nez qui saignait beaucoup. La cerise sur le sundae, finir ça avec un beau KO au 9e round. C’est tout ce qu’il avait besoin: faire des rounds et terminer avec une fin spectaculaire.

Je garde le combat local pour la fin. Belle prestation de Louisbert Altidor, avec un jab qui a su garder la « Green Machine » à distance. Louisbert est prêt pour les six rounds et je lui souhaite de se faire remarquer par un promoteur. Il a été plus impressionnant contre Green que face à Michel Tsalla. Pour ce qui est de Green, Merci pour tout ce que tu a fais pour la boxe. FINITO. Next week, on se dirige à Sorel. BOXE BOXE ET BOXE . Vive le mois de mai.

Bonne boxe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *