punchinggrace.com
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Des défis pour Custio Clayton

custio clayton

Par Laurent Poulin 

Custio Clayton n’est pas chanceux, son adversaire pour le 3 juin, Oscar Cortez, s’est pointé 24 livres trop lourds à la pesée officielle. Malgré les efforts de dernières minutes, Custio Clayton ne s’est pas battu samedi. Oscar Cortez aurait été son 6e adversaire mexicain de suite. Le potentiel de Clayton est énorme et il est plus que temps qu’il fasse un gros combat qui lui permettrait de rentrer dans le Top 15. L’Olympien aura le plaisir de se battre le 15 juin au Casino de Montréal dans un combat impliquant les titres mineurs Continental des Amériques de la WBC et International de l’IBF. De plus, Custio Clayton pourrait bien aussi faire la demi-finale de Beterbiev-Koelling sur les ondes de Fox Sports, qui aura lieu le 21 juillet au Centre Vidéotron à Québec.

Team Custio ClaytonL’Olympien de Londres détient un talent indéniable. Il s’agit d’une question de temps avant qu’il perce les classements des 147 livres. Cette division est la plus relevée et la plus payante en boxe présentement. En attendant que nous connaissions l’heureux élu pour le 15 juin, j’offre quelques idées pour le promoteur de Custio Clayton. Il s’agit ici d’adversaires crédibles et professionnels qui se pointeraient au Québec en bonne forme et qui offriraient une solide opposition. Kevin Bizier lors de son 20e combat a affronté Nate Campbell, un vétéran aguerri qui a été champion du monde à 3 reprises. Qui pourrait être le Nate Campbell de Custio Clayton ?

1- Samuel Vargas 

Samuel Vargas (27-3-1, 14 KO) est né en Colombien, il est basé à Toronto depuis très longtemps. Il a déjà été approché pour faire face à Clayton, mais il est gourmand financièrement. Samuel Vargas est classé actuellement 13e à la WBA et il défend son titre NABA le 19 août à Brampton en Ontario. Il est très courageux sur un ring de boxe et il offrirait tout un spectacle. Il a servi de tremplin à Errol Spence et, l’an passé, il a fait face à Danny Garcia. Le boxeur de 28 ans s’est battu à six reprises au Québec et il a vaincu les Manolis Plaistis et Ahmad Cheiko il y a plusieurs années.

2- Ali Funeka 

Le vétéran Ali Funeka (39-6-3, 31 KO) nous vient d’Afrique du Sud. Il s’est déjà battu à trois reprises en championnat du monde dont une fois à Québec face à Joan Guzman, un duel qui s’est terminé par un verdict nul. Il possède une solide force de frappe et une longue portée. À son dernier combat, impliquant un titre mineur de la WBO,  le boxeur de 39 ans a perdu face à Jeff Horn sans néanmoins offrir une solide opposition, il a même envoyé l’Australien au tapis. Jeff Horn est le prochain adversaire de Manny Pacquiao.

3- Karim Mayfield 

Karim «The Dream» Mayfield (19-4-1, 11 KO) était à une époque plus lointaine considéré comme un prospect de très haut niveau. Ses quatre défaites sont survenues face à une trop haute opposition (Dulorme, Taylor, Mikhaylenko), mais aucun d’eux n’a réussi à l’emporter avant le son de la cloche du dernier round. Lors de son dernier combat face à Batiyar Eyubov, il semblait l’avoir remporté, mais les juges lui ont joué un tour en accordant une décision partagée en faveur du Kazakh. En 2011-2012, l’ancien champion NABO a vaincu les Steve Forbes, Patrick Lopez, Raymond Serrano et Mauricio Herrera. À cette époque, il était l’un des partenaires d’entraînement de Manny Pacquiao.

4- Ed Paredes 

Surnommé «Le Lion», Ed Paredes (38-7-1, 25 KO) est trop bon pour être considéré comme un «gatekeeper». La force de frappe du Floridien est respectable et il peut encore jouer un tour à un boxeur qui ne le prendrait pas au sérieux.  À son dernier combat, il a poussé Konstantin Ponomarev à la limite en lui offrant une solide opposition. Le boxeur de 32 ans est l’adversaire parfait à ce stade-ci pour Clayton.

5- Brandon Cook 

Je n’arrive toujours pas à comprendre à quoi pensent certains gérants. Brandon Cook a surpris le Canada en entier en passant le ko à Steven Butler et pourtant rien n’est annoncé pour la suite des choses. Pire encore, Butler remontera sur le ring plus rapidement que lui. Brandon Cook (18-0, 11 KO) est âgé de 30 ans, on le retrouve dans deux classements mondiaux, 5e WBA et 10e IBF.  Un duel avec Clayton ferait beaucoup de bruits au Canada anglais; la Nouvelle-Écosse VS Ontario. Plus le temps passe et moins Cook coûtera cher à amener au Québec, en attendant Cook et son entraîneur continuent de fabriquer des portes et fenêtres en banlieue de Toronto.

2 Comments

  1. Pingback: Qui s'est le plus illustré dans les six premiers mois de l'année ?

  2. Pingback: Les boxeurs québécois et les classements mondiaux – juillet 2017

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils