Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Le 11 octobre, la boxe revient à Gatineau

Par Jean-Luc Autret

C’est en exclusivité que nous vous annonçons que Douggy Berneche, du Club de boxe de l’Est à Montréal, et Éric Bélanger, de Final Round Boxing à Ottawa, travaillent ensemble pour présenter un gala pro-am le 11 octobre prochain à l’hôtel Hilton du Casino du Lac-Leamy à Gatineau.

La finale de cette soirée mettra en vedette Frank Cotroni (7-3-1, 4 KO) face à Richard Reittie (11-3-1, 7 KO), un Jamaïcain installé à Toronto, qui s’est battu à quatre reprises en 2013 dans son pays d’origine. On retrouvera aussi sur ce programme pro-am les protégés d’Éric Bélanger, Pascal Villeneuve (3-1-0, 2 KO) et Samer Barakat (3-0-0, 3 KO).

Des objectifs communs

Douggy BernecheBerneche et Bélanger collaborent depuis longtemps. Le duo a notamment organisé à Gatineau un duel amateur entre le Canada et Porto-Rico, et Bélanger s’est associé à Berneche, qui possède un permis de promoteur québécois, pour présenter plusieurs galas amateurs à Gatineau dans les dernières années.

Pour Douggy Berneche, il s’agira de son dixième gala en un peu plus de trois ans. Son principal objectif pour chacune des soirées qu’il met sur pied est d’offrir des occasions de se battre à des boxeurs n’ayant pas d’attache avec un promoteur.

Eric Belanger et Pascal VilleneuveDu côté d’Éric Bélanger, il souhaite poursuivre le travail entamé avec Camille Estephan depuis le début de l’année 2013. Rappelons en effet que, en un an et demi, Eye of the Tiger Management a tenu quatre galas au Casino du Lac-Leamy. De plus, les deux hommes de boxe en profiteront pour nous montrer leurs jeunes talents lors de la partie amateur.

Cotroni a deux défis en moins de trois semaines

Frank Cotroni ne manque pas de motivation présentement. Il se prépare depuis plusieurs semaines pour affronter Steve Lantagne le 23 septembre au Casino de Montréal. « J’avais déjà accepté le combat à Gatineau quand on m’a proposé de me battre contre Steve Lantagne. Évidemment, je me concentre à 100% sur Lantagne en ce moment. J’ai mis les gants avec plusieurs gauchers pour bien me préparer. Je connais bien Lantagne, nous avons fait du sparring ensemble plusieurs fois il y a plus d’un an »,affirme le protégé d’Éric Huard. 

Frank Cotroni et Éric HuardLa période de repos sera inexistante pour Cotroni. Pour le 23 septembre, il a accepté une limite de poids de 156 livres et le combat est limité à six rounds. Son affrontement le 11 octobre est d’une durée de huit rounds avec un poids limite de 158 livres. « Mon camp d’entraînement progresse bien. Je me sens très bien présentement, je pèse environ 160 livres », d’ajouter le champion canadien NBA à 154 livres.

Pour ce qui est de Reittie, il est peu connu au Québec, mais Éric Bélanger l’a côtoyé à plusieurs reprises. Il le décrit comme un boxeur classique qui a une bonne gauche. Le Torontois de 36 ans est habitué d’évoluer chez les poids moyens et il a remporté trois de ses quatre derniers combats.

À noter, Samer Barakat va se frotter de nouveau au Néo-Brunswickois Denis Martin (2-5-0, 1 KO). Les deux se sont affrontés il y a un an et comme à chacun de ses combats Barakat l’a emporté par KO. Du côté de Pascal Villeneuve, son adversaire n’est pas encore déterminé.

En terminant, on ne peut pas vous parler d’un gala de boxe à Gatineau sans dire un mot sur Andy Gardiner. Le boxeur de Winnipeg a été passé KO par Steve Franjic en juin dernier et il a évidemment subi une commotion cérébrale. Il est actuellement au Manitoba et attend le feu vert de ses médecins pour reprendre l’entraînement à temps plein.

One Comment

  1. Pingback: Retour réussie de la boxe au Casino de Montréal | 12 Rounds

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *