Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

Le retour de Lomachenko

Lomachenko Martinez

Par Laurent Poulin

Le boxeur le plus doué de la planète fera ses débuts ce week-end chez les poids légers sur le réseau HBO. La compétition étant ce qu’elle est entre les deux chaînes de télévision, Showtime réplique en nous présentant le secret le mieux gardé en boxe présentement et celui qui est considéré comme le boxeur le plus excitant, le « Rocky Sibérien » Ruslan Provodnikov. Voici donc le retour de ma fameuse chronique vous présentant les combats de la fin de semaine.

Samedi 11 juin 2016

Madison Square Garden Theater, États-Unis. HBO et RDS à 22h

Felix Verdejo (21-0, 14 KOs) vs Juan Jose Martinez (25-2, 17 KOs) 

Championnat de la WBO Latino des poids légers

200px-Felix_VerdejoLe diamant Portoricain est vu comme le digne successeur de Felix Trinidad, toutefois ses débuts sur Hbo ne furent pas très concluant. Le boxeur âgé de 23 ans est moins impressionnant que prévu dans ses 3 derniers combats. En Martinez on lui oppose un adversaire agressif qui donnera assurément un bon spectacle et une bonne opposition. Martinez en sera à ses débuts chez les 135 livres et aussi ses débuts en sol américain.

Ma prédiction : Contre un adversaire moins compliqué stylistiquement que son dernier William Silva. Le Portorician l’emportera par Ko au 6e round ce qui redonnera espoir à ses partisans qui le voient comme une future légende.

Lomachenko Martinez

Vasyl Lomachenko (5-1, 3 KOs) vs Roman Martinez (29-2-3, 17 KOs)

Championnat de la WBO des super plumes

Vasyl-Lomachenko-GunsLe gaucher ukrainien est le boxeur le plus doué présentement en boxe depuis le départ à la retraite de Floyd Mayweather. « Hi-Tek » est littéralement un génie avec des gants de boxe. Il est quasiment intouchable et le taux de réussite de ses coups de poing est ridiculement élevé. Le seul reproche qu’on peut lui faire est le manque flagrant d’adversité lors de ses 3 derniers combats et son manque d’émotions sur le ring. Les deux derniers combats du Portoricain Martinez auraient pu être nommés combat de l’année. Rocky a les deux qualités requises pour faire des combats de l’année à répétition : il est bon offensivement et atroce en défensive.

Ma prédiction : Les débuts chez les poids super plume et à New York pour le double médaillé d’or olympique seront grandioses. Le ratio de coup sur la cible en faveur de Lomachenko pourrait bien être de 6 pour 1 dans ce combat. Je prévois donc un KO en faveur de l’Ukrainien dès le 7e round.

Turning Stone Resort & Casino Verona, New York, États-Unis, Showtime à 21h

Demetrius Andrade (22-0, 15 KOs) vs Willie Nelson (25-2-1, 15 KOs)

240px-DemetriusAndrade2Demetrius « Boo Boo » Andrade est le secret le mieux gardé du monde de la boxe. Le grand gaucher est un des boxeurs les plus décorés des États-Unis chez les amateurs. L’inactivité lui a fait perdre sa ceinture de la WBO, il a seulement boxé 3 fois dans les 3 dernières années. Ses problèmes contractuels sont maintenant derrière lui et on n’a pas fini d’entendre parler de « Boo Boo ». Willie Nelson est lui aussi un grand gaucher, il s’est fait un nom en passant un spectaculaire Ko à Tony Harrisson qui était vu comme l’avenir de la boxe américaine avant d’affronter Nelson.

Ma prédiction : Il s’agit d’un combat intéressant entre deux boxeurs qui se ressemblent beaucoup physiquement. Mais Andrade a beaucoup plus d’outils dans son coffre et devrait voguer tranquillement vers une décision unanime des juges.

Ruslan Provodnikov ( 25-4, 18 KOs ) vs John Molina Jr ( 28-6, 23 KOs )

‎Provodnikov Molina‬Le « Rocky Sibérien » ne fait pas dans les dentelles, c’est régulièrement la face comme de la viande hachée qu’il finit ses combats dans les dernières années. Il doit son retour sur une grande chaine télévisée au fait qu’il est un boxeur courageux impliqué à chaque fois dans des combats excitants. Le fils de John John Molina est capable du meilleur comme du pire, il avait étonné tout le monde en envoyant valser à deux reprises Lucas Matthyse lors de leur duel, mais il a fini par tomber 3 fois à son tour et se faire arrêter à la 11e reprise. Contre Adrien Broner il a été complètement dominé.

Ma prédiction : Ce n’est pas un hasard si le Russe est nouvellement avec Al Haymon et qu’il affronte ce week-end John Molina Jr. Un combat entre Provodnikov et Broner est présentement en pourparlers pour la fin de 2016. Pour y arriver, Provodnikov arrêtera Molina en milieu de combat plus précisément à la 8e ronde.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *