Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #132 – l’actualité vue par Richard Cloutier

stevenson-smith

Par Richard Cloutier

Les pourparlers progressent en vue d’un combat entre le champion du monde WBC des mi-lourds, Adonis Stevenson (28-1-0) et Joe Smith Jr (23-1-0), le 29 avril au Nassau Veterans Memorial Coliseum de Long Island, lors du premier gala de boxe prévu à la suite de la réouverture de l’amphithéâtre. Les deux promoteurs impliqués, soit Yvon Michel (GYM) et Joe DeGuardia de Star Boxing, ne cachent pas avoir eu de fructueuses discussions. « C’est une excellente occasion pour Joe Smith Jr de se battre pour un titre mondial et nous sommes prêts à aller chez lui pour tenir ce combat. Les premières discussions que j’ai eues avec le clan de Joe me rendent très optimiste sur les chances de voir ce combat se réaliser », a indiqué Yvon Michel à RingTV.com.

Joe smith Joe DeGuardiaPour sa part, Joe DeGuardia a souligné à RingTV.com qu’aucun accord n’avait encore été conclu et qu’il discutait toujours avec différents promoteurs, mais a ajouté que les chances d’impliquer Smith Jr dans un combat pour le titre mondial WBC face à Stevenson étaient très grandes. Selon DeGuardia, « Yvon Michel a dit qu’il allait parler à Al Haymon de PBC, le conseiller d’Adonis Stevenson, afin d’intéresser Showtime à télédiffuser le combat ». Étant donné qu’aucun télédiffuseur ne s’est montré intéressé à télédiffuser le gala jusqu’ici, cette perspective se révèle sans doute un argument de poids dans la discussion.

« La tenue d’un combat entre Stevenson et Joe Smith Jr serait une façon magnifique d’ouvrir le Nassau Coliseum de Long Island, avec un gars de la place qui vient d’obtenir deux victoires sensationnelles par knockout et qui se battrait devant son public pour un titre mondial », a analysé Joe DeGuardia. Dans le cas où la tenue de ce combat ne pourrait se réaliser, on évoque la possibilité d’opposer Smith Jr à Sean Monaghan (28-0-0), un rival local issu de Long Beach dans l’État de New York. Il est l’actuel champion NABO et WBC Continental des Amériques chez les mi-lourds. Plus tôt cette semaine, Monaghan a refusé l’invitation de l’IBF d’affronter Artur Beterbiev (11-0-0) dans le cadre d’un combat éliminatoire visant à déterminer l’aspirant au titre mondial de la division. Le champion en titre est Andre Ward.

Yvon MichelInterrogé sur l’obligation décrétée par le WBC pour Adonis Stevenson d’affronter le 29 avril le gagnant du duel qui opposera Lucian Bute (32-3-1) à Eleider Alvarez (21-0-0) le 24 février à Québec, Yvon Michel a dit croire que le WBC reconsidérerait ses plans en raison de l’importance d’un combat entre Stevenson et Smith Jr. « C’est quelque chose dont nous devrons nous occuper et nous ne pourrons pas simplement renoncer à cette obligation, a dit Michel. Je crois toutefois que le WBC supportera notre démarche si nous parvenons à conclure un accord avec le gagnant du duel Alvarez-Bute. Je ne crois pas que ce soit impossible, car l’aspirant obligatoire sera conscient qu’un affrontement entre le gagnant d’un combat opposant Stevenson à Smith Jr sera plus populaire ». Il faut noter qu’aussi bien Eleider Alvarez, que Lucian Bute, sont sous contrat de promotion avec GYM.

Quoiqu’il en soit, Eleider Alvarez et Lucian Bute devront peut-être s’armer de patience s’ils veulent éventuellement affronter Adonis Stevenson. Samedi soir à Brooklyn, le champion du monde WBC chez les super-moyens, Badou Jack (20-1-3), a affirmé son intention de grimper chez les mi-lourds après avoir récolté un verdict nul majoritaire face à James DeGale (23-1-1). Son promoteur, Floyd Mayweather Jr, a indiqué qu’il verrait « bien un affrontement entre Badou Jack et Adonis Stevenson ». Le mois de juin pour la tenue d’un tel combat a même été évoqué. Le promoteur Yvon Michel n’a pas manqué de relayer l’information, s’abstenant toutefois d’émettre le moindre commentaire.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

artur-beterbiev-a-lentrainementPuisqu’il est question d’Artur Beterbiev (11-0-0), le Montréalais d’adoption serait toujours en attente de savoir qui il affrontera dans le cadre d’un futur combat éliminatoire du titre mondial IBF des poids mi-lourds. Au moment de mettre en ligne, Beterbiev attendait la décision de l’Allemand Enrico Koelling (22-1-0). Toutefois, étant donné que celui-ci est déjà censé affronter Ryno Liebenberg (17-4-0) le 4 février, il serait surprenant qu’il ait acquiescé à l’invitation de l’IBF. D’autant plus qu’il avait jusqu’au 13 janvier pour signifier son intérêt et que l’organisme de sanction n’a toujours pas confirmé d’opposant. Il est donc davantage probable que ce soit le Cubain Sullivan Barrera (18-1-0), 7e aspirant, qui soit présentement à soupeser l’invitation. « Je crois que Sullivan Barrera est susceptible d’accepter l’offre pour deux raisons. Tout d’abord, il a déjà tweeté son souhait de me combattre l’automne dernier et deuxièmement, il est plus que probable que ce combat se tienne aux États-Unis », a pour sa part analysé Artur Beterbiev, via les médias sociaux, ce week-end. Rappelons qu’Artur Beterbiev, 2e au classement mondial IBF, a accepté d’affronter n’importe quel aspirant disponible pour se mériter la position d’aspirant obligatoire au titre mondial. Le Russe Sergey Kovalev (30-1-1), le Suédois Erik Skoglund (26-0-0), l’Américain Sean Monaghan (28-0-0) respectivement #3, #4 et #5 au classement de l’IBF, ont précédemment refusé l’invitation.

affiche-cook-butlerLa firme Eye of the Tiger Management (EOTTM) a dévoilé cette semaine la sous-carte du gala qu’elle présentera le 28 janvier au Centre Bell, en collaboration avec United Boxing Promotions et Evenko. Le Sorelois David Théroux (11-2-0) affrontera le mexicain Francisco Javier Perez (16-8-1), qui avait envoyé Yves Ulysse Junior au tapis à Blainville en septembre dernier. Yves Ulysse Junior (11-0-0) aura pour sa part l’opportunité de venger David Théroux de sa défaite subie au Centre Bell alors qu’il fera face à Jose Emilio Perea (24-7-0). Mathieu Germain (7-0-0) affrontera le mexicain Juan Armando Garcia (19-5-2). Pour sa part, le Kazakh super-léger Batyr Jukembayev (7-0-0) fera face au mexicain David Rangel (12-4-0), qui s’est battu en championnat du monde WBC Junior ainsi que pour le titre Fecombox de la WBC. Son compatriote Ablaikhan Khussainov (4-0-0) sera opposé au mexicain Oscar Mejia (8-1-1). Quant à l’Ontarien Josh O’Reilly (7-1-0), il fera face à Attila Csereklye (6-5-0) de la Hongrie. « Notre priorité a toujours été de présenter des combats de qualité aux amateurs de boxe. Des combats de qualité, ça veut dire donner un bon spectacle, mais ça veut aussi dire pour nous de donner des adversaires coriaces à nos boxeurs afin qu’ils gagnent en expérience et qu’ils suivent une courbe d’apprentissage ascendante », a indiqué le président d’EOTTM, Camille Estephan. À noter que la firme de promotion impliquera aussi dans ce gala un nouveau boxeur récemment mis sous contrat et dont l’identité sera révélé sous peu. Le principal duel de la soirée sera un combat d’unification des titres WBA et IBF nord-américains entre le Montréalais Steven Butler (18-0-1) et l’aspirant #5 mondial de la WBA, l’Ontarien Brandon Cook (17-0-0). Dans le principal combat de soutien, l’Olympien Simon Kean (7-0-0) fera face à son plus grand défi en carrière alors qu’il affrontera l’Américain Avery Gibson (8-5-4) chez les poids lourds.

Le Montréalais d’origine roumaine Jojo Dan (35-4-0) renouera avec l’action en mars prochain. « Je serai de retour au gymnase des frères Grant ce lundi en prévision de mon prochain duel, en mars », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux. En mars 2015, Jojo Dan s’est incliné en Angleterre lors d’un combat de championnat du monde IBF devant Kell Brook (36-1-0), le titulaire de la couronne. Depuis, il a inscrit une victoire et une défaite, la dernière en novembre dernier aux mains de l’espoir Jarrett Hurd (19-0-0), à Philadelphie.

Changement d’adversaire pour le champion IBF International Francis Lafrenière (13-5-2). Le 21 janvier lors du gala présenté par Rixa Promotions à la Tohu de Montréal, Lafrenière fera face à Manuel Garcia (15-12-2), du Mexique.

Yoni SherbatovLe Groupe Yvon Michel (GYM) présentera un combat de MMA impliquant le Lavallois Yoni Sherbatov le 9 février au Cabaret du Casino de Montréal. En 2016, Sherbatov a disputé deux combats de boxe au Casino. Marie-Ève Dicaire (6-0-0) sera pour sa part impliquée dans son premier combat de 8 rounds, tout comme le champion canadien Shakeel Phinn (11-1-0), de Brossard. Boxingtown Québec aurait appris en exclusivité qu’un combat à saveur locale opposera Patrice Volny (4-0-0) à Louisbert Altidor (5-0-0). À noter toutefois que GYM n’a pas confirmé la nouvelle et le combat ne figure pas encore sur le site Boxrec.com. De même, le Floridien d’origine roumaine Bruno Bredicean (6-0-0), un protégé de Lucian Bute, sera également en action, tout comme le nouveau protégé de GYM, l’Olympien français Christian M’Billi Assomo qui fera ses débuts professionnels.

L’aspirant mondial de Cornwall, Tony Luis (22-3-0), affrontera le Chilien Oscar Bravo (22-6-0) lors du principal combat d’un gala présenté le 11 février prochain au Renaissance Palm Springs Hotel, de Palm Springs, en Californie. Le poids léger ontarien livrera alors un premier duel sous les couleurs de la firme Caifornienne Liveco Boxing, le nouveau promoteur avec lequel il a conclu une entente en décembre dernier. Lors de son plus récent combat, disputé le 19 novembre dernier au Hershey Centre de Mississauga, en Ontario, Tony Luis a défait le Mexicain Christian Uruzquieta (14-3-1) par décision unanime des juges. En 2015, il a perdu une décision unanime des juges aux mains de Derry Mathews, en Angleterre, dans le cadre d’un combat de championnat du monde intérimaire WBA. Il a jusqu’ici détenu la couronne WBC Continental des Amériques dans la division des poids super-légers et légers, respectivement en 2011 et 2015.

Le Montréalais Flavio Michel a défait l’Albertain Brian Samuel (3-2-0) par décision unanime des juges lors d’un gala présenté le 13 janvier à l’Hotel Howard Johnson d’Edmonton.

Le promoteur albertain Teofista Boxing sera coprésentateur d’un événement au Mexique le 28 janvier prochain. Le poids moyen de Calgary Devon Reti (6-0-0), Stuart McLellan (17-2-3) de la Colombie-Britannique, le poids léger d’origine britannique Alex Dilmaghani (12-1-0) qui a combattu au Casino de Montréal en décembre dernier, de même que le résident de Calgary Jason Park, qui effectuera ses débuts professionnels, figurent notamment sur la carte. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils