punchinggrace.com
Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

La boxe au fil de la semaine #152 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Stevenson Fonfara 2

Par Richard Cloutier

Le champion du monde WBC chez les mi-lourds, Adonis Stevenson (29-1-0), s’est imposé rapidement sur le Polonais Andrzej Fonfara (29-5-0), samedi au Centre Bell, en le faisant chuter dès le premier round. Le champion a finalement enregistré la victoire par T.K.-O. à 26 secondes du deuxième round, après que l’entraîneur de Fonfara, Virgil Hunter, eu jeté la serviette. « Hunter a bien fait d’arrêter le combat. Avec ce qui est arrivé au boxeur de Québec, David Whittom, il devait le protéger. Nous boxons, mais l’important, c’est la santé », a commenté Adonis Stevenson à ce sujet, selon ce que rapporte RDS.ca.

Stevenson Fonfara 3Avec cette victoire, Adonis Stevenson a donc réalisé la huitième défense de son titre mondial. Il pourrait maintenant avoir la chance de prendre part à un combat d’unification des titres chez les mi-lourds, dans le cas où il serait invité à affronter le gagnant du duel qui opposera le 17 juin le titulaire des couronnes WBA, IBF et WBO, Andre Ward (31-0-0), à Sergey Kovalev (30-1-1). Toutefois, le promoteur Yvon Michel nourrit peu d’espoir en ce scénario, selon ce qu’il a mentionné en conférence de presse, samedi. La possibilité de voir Stevenson affronter son aspirant obligatoire, Eleider Alvarez, semble donc être plus grande que jamais. « Je suis prêt à affronter n’importe qui, mais ce n’est pas moi qui négocie. C’est certain qu’Alvarez mérite sa chance s’il n’y a pas d’unification », a indiqué Adonis Stevenson, en point de presse.

Plus tôt dans la soirée, Eleider Alvarez (23-0-0) a effectivement défendu avec brio sa couronne WBC Argent en l’emportant sur Jean Pascal (31-5-1) par décision majoritaire des juges (114-114, 117-111, 116-112), au terme d’un affrontement fort excitant. Le duel suscitait beaucoup d’attentes auprès des amateurs et il n’a pas déçu. Alors qu’Eleider Alvarez a contrôlé l’action grâce à son jab, Jean Pascal a réservé ses meilleurs coups à chaque fin de round.

Pascal Alvarez 4Après avoir passé le K.-O. à Lucian Bute en février dernier, puis avoir battu Jean Pascal, samedi, Eleider Alvarez pourrait donc maintenant se mesurer à Adonis Stevenson au cours de l’automne. Jean Pascal, pour sa part, a certainement démontré qu’il était encore de taille à disputer de grands duels. Sur les médias sociaux, dimanche, il a félicité Alvarez « pour ce très beau combat et je lui souhaite de remporter le titre! » Il a aussi remercié ses fans de l’avoir « supporté en si grand nombre. Vous êtes important pour moi et c’est pourquoi je tiens toujours à vous donner un bon show. Je crois avoir bien boxé hier, mais pas assez bien. Il y a plusieurs choses que j’aurais pu mieux faire. Je vais donc retourner dans le « lab » dès que possible ».

Plus tôt dans la soirée, le Trifluvien Mikaël Zewski (28-1-0) l’a emporté par décision unanime des juges sur le Mexicain Fernando Silva (15-11-3), et l’Olympien français Christian Mbilli (4-0-0) a stoppé le Mexicain Cesar Ugarte (4-2-0) par T.K.-O. à 47 secondes du deuxième round. Plus de 6000 personnes étaient réunies au Centre Bell pour cet évènement présenté par le Groupe Yvon Michel.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

  • 10 juin Lafrenière BazinyanCe samedi 10 juin à la Tohu de Montréal, Francis Lafrenière (15-5-2), de Coteau-du-Lac, effectuera la première défense de son titre NABO des poids moyens, lors d’un affrontement contre l’Américain Michael Moore (15-1-0). Dans le principal combat de soutien de la soirée présentée par Rixa Promotions, le Lavallois Érik Bazinyan (15-0-0) fera face au Mexicain Rolando Paredes (13-4-2), actuel champion WBC FECOMBOX chez les mi-lourds. Aussi, Roody Pierre-Paul (14-3-1), de Terrebonne, affrontera le Mexican Oscar Barajas (17-4-1). Les deux pugilistes avaient dû se contenter d’un verdict nul en juin 2016. Golden Garcia (8-0-1) fera face au Mexicain Luis Zambrano (14-10-1). Le boxeur de Drummondville Jordan Balmir (4-0-0) sera opposé au Français Salim BenRejeb (4-4-1). Jean-Michel Bolivar (1-0-0), de Pointe-Calumet, affrontera le Torontois Mikhail Miller (0-1-1), Mohamed Soumaoro (1-0-0), de LaSalle, fera face à Alfredo Cardenas (4-6-0) du Mexique. Finalement, Chann Thonson (2-0-0) sera opposé à Tonathiu Garcia (4-3-1) du Mexique.
  • Team Custio ClaytonÀ défaut d’avoir pu combattre au Centre Bell, samedi, l’Olympien néo-écossais résident de Montréal, Custio Clayton (11-0-0), devrait être en action le jeudi 15 juin au Cabaret du Casino de Montréal lors de l’évènement présenté par le Groupe Yvon Michel. L’identité de son adversaire n’est pas encore connue, mais Clayton pourrait vraisemblablement combattre pour les titres vacants WBC Continental des Amériques et IBF International. Rappelons que l’adversaire qu’il devait affronter, le Mexicain Oscar Cortez (26-2-0), s’est présenté avec un surpoids de plus de 20 livres. Le poids lourd Oscar Rivas (20-0-0), qui devait lui aussi combattre samedi, sera également en action au Casino de Montréal, le 15 juin. Le champion du Canada chez les super-moyens, Shakeel Phinn (13-1-0), de Brossard, Marie-Ève Dicaire (7-0-0), de Saint-Eustache, le poids moyen Patrice Volny (6-0-0), l’Olympien français et triple champion d’Europe chez les amateurs, Christian M’Billi (3-0-0), seront aussi notamment en action.
  • Le poids lourd Joël Thériault (2-1-0) a subi une défaite par disqualification dès le premier round, vendredi au Centre Mario-Gosselin à Thetford Mines, lors de son combat face au Mexicain Oswaldo Ortega (3-5-0). Ce fut d’ailleurs une courte soirée pour les amateurs présents, puisque tous les autres combats se sont soldés par T.K.-O. dès le premier round. Ainsi, le local Sébastien Roy (2-0-0) a eu le meilleur sur Jose Caro (0-5-0) du Mexique. Kimmy St-Pierre (2-3-0) l’a emporté sur Michael Gargoury (0-12-1) de Shawinigan. Le mi-lourd Kazakh, Nurzat Sabirov (1-0-0), un espoir signé par InterBox, a défait le polonais Kasjan Inglot (1-2-0). Finalement Kevin Menoche (1-0-0) s’est imposé sur Mike Breton (1-4-0), de Saint-Georges. Il m’est David Whittom dernier combatdifficile à ce moment-ci de ne pas citer un message diffusé sur les médias sociaux par l’entraîneur François Duguay, directement touché, comme tout le milieu de la boxe, par le drame qui a frappé David Whittom, toujours hospitalisé à la suite d’une hémorragie cérébrale à la suite d’un combat, il y a plus d’une semaine. « Je suis toujours préoccupé pour David Whittom, mais l’effet Whittom se fait sentir. Après le combat de Mike [Breton] en Jamaïque [défaite par TKO au 3e round le 26 avril dernier, NDLR], j’avais suggéré à Mike d’arrêter, je lui avais dit  « Mike tu as 4 enfants, tu as 31 ans et la boxe ne va pas t’en donner plus que ça. » Mais il voulait en faire un autre. Je l’ai bien averti avant le combat que si je le sentais le moindrement en danger, j’arrêtais le combat et je l’ai fait. J’ai éprouvé du plaisir de voir Mike jaser avec sa famille dans le corridor. Le combat suivant : victoire de Kimmy St-Pierre par TKO 1 sur Michael Gargoury. L’effet Whittom, maintenant. À la suite de son combat, Mike Breton annonçait sa retraite et ce matin, Michael Gargouri annonçait lui aussi sa retraite ».
  • C’est ce vendredi 9 juin que Francy Ntêtu (16-1-0), de Chicoutimi, affrontera l’Américain Brian Holstein (12-6-1) au Turning Stone Resort & Casino, dans l’État de New York, dans le cadre d’un évènement présenté par DiBella Entertainment.
  • Dave Leblond (2-1-0), de Thetford Mines, va affronter l’Ontarien Phil Rose (7-4-1) ce mercredi 7 juin en Jamaïque, dans le cadre de la Contender Boxing Series.
  • Le Montréalais Flavio Michel (4-2-0) affrontera Mike McWilliams (6-0-3) le 16 juin à Edmonton, en Alberta. Dans le principal combat de cette soirée présentée par KO Boxing Promotions, le poids lourd Adam Braidwood (7-1-0), de la Colombie-Britannique, sera opposé au Mexicain Jesus Paez (8-3-0). Braidwood a passé le KO à Éric Martel-Bahoeli en février dernier à Québec.
  • Le super-léger Steven Wilcox (17-2-1), de Hamilton, a défendu avec succès sa ceinture NABA, samedi devant son public, en l’emportant par décision unanime des juges sur le Mexicain Oscar Arjona (13-6-0).

One Comment

  1. Jeandetroit@gmail.com'

    Jean

    5 juin 2017 at 22 h 30 min

    Je vois que vous evitez carement de mentionner les deux freres americains Brediciean. Et pas pour la premiere fois non plus. Dario qui a gagne samedi soir par decision unanime, et qui est maintenant 14-0 et Bruno qui est 8-0 et qui va monter dans le ring au Cabaret du Casino le 15 juin. C’est quoi l’histoire derriere ca ? Danyk Croteau 2-1 fera partie lui aussi du show le 15 juin, selon boxrec

    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils