Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

La conférence de presse de Pascal VS Bute en son et en images

Avec la collaboration de Webpresse, nous sommes heureux de vous présenter ce vidéo et ces photos prises aujourd’hui lors de la conférence de presse entre Jean Pascal et Lucian Bute.

Voici un résumé des propos marquants.

Marc Ramsay : «Au cours des derniers jours, on a vu que le but de l’autre équipe était de faire porter l’attention sur Stéphan Larouche et ses déclarations à propos de Jean Pascal. Pour ma part, jamais je ne tenterais de faire sortir Lucian Bute de sa zone de confort. Lorsque je suis devenu entraîneur chez les professionnels il y a longtemps, je me suis entouré de gens d’expérience pour me conseiller. Russ Anber m’avait alors dit de ne jamais parler directement au boxeur adverse, car les entraîneurs n’ont pas comme les boxeurs à répondre de leurs propos dans le ring. Je pense que le comportement de Stéphan frôle le manque de classe et le manque de professionnalisme, et que Stéphan vaut mieux que ça».

Roy Jones Jr : «Jean Pascal est, dans la vie de tous les jours, une personne humble et mesurée, ayant les deux pieds bien ancrés sur terre. Je sais que vous les Québécois préférez les gens un peu réservés. Mais ne blâmez pas Jean pour son côté flamboyant. En fait, je suis à blâmer: lorsqu’il était plus jeune, il m’a trop regardé à la télé et s’est inspiré de moi!»

Enfin, 12rounds.ca a demandé lors de la conférence de presse de ce midi à Jean Pascal s’il considérait que Lucian Bute était son meilleur adversaire en carrière, et vice versa. Jean Pascal a répondu que Bernard Hopkins constituait un opposant de meilleur calibre, sur la base de ses habiletés, de son expérience et de ses accomplissements. Lucian Bute a quant à lui fait savoir qu’il considérait Carl Froch comme supérieur à Pascal.

 

 

 

 

 

 

One Comment

  1. patpaquette09@gmail.com'

    pat

    15 janvier 2014 at 18 h 18 min

    t capable Lucian!!!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *