Boxe québécoise pour tous les amateurs francophones – 12rounds.ca

5 questions à Mike Moffa

Par Jean-Luc Autret

Dans quelques heures, vers 22 h 15 plus précisément, Mike Moffa accompagnera Dierry Jean vers le ring au centre du DC Armory à Washington DC. Entraîneur d’expérience, il a participé à de nombreux combats de championnat du monde, mais ce soir, c’est la première fois qu’il tiendra le rôle d’entraîneur-chef. Nous avons pu communiquer avec lui maintenant qu’il est à l’étape d’attendre l’arrivée du combat.

  1. Crains-tu une décision à saveur locale en faveur de Peterson? Non je ne crains pas de nous faire voler. Les trois juges ne sont pas de Washington! Il y en a un qui provient d’un autre état américain, il y a un Portoricain et Pasquale Procopio de Montréal est le 3e juge. En plus de ça, l’arbitre provient de Porto Rico.    
  2. Peterson a déjà été reconnu coupable d’avoir utilisé des substances illégales lors de son combat contre Amir Khan en 2011. Quels mécanismes de contrôle préalables sont en place pour ce combat? Nous avons fait la demande pour avoir de tels mécanismes, mais ça n’a pas fonctionné. Les tests standards d’urine après le combat sont toutefois en application. 
  3. Quelle performance de Peterson t’a le plus donné d’infos pour préparer adéquatement Dierry? J’ai regardé plusieurs combats, mais celui qui m’a le plus renseigné c’est certainement celui avec Kendall Holt. Dierry est assez semblable à Holt pour ce qui est de la vitesse et de la force de frappe. De plus, il s’agit de la dernière victoire de Peterson.                                                                                                                                                                                     Dans les dernières semaines, nous avons regardé souvent la défaite contre Matthysse parce que je veux que Dierry se fasse respecter dès le début du combat.                                                                                         
  4. Peterson a plus d’expérience que Dierry dans des combats d’importance; comment as-tu préparé Dierry pour contrecarrer ce désavantage potentiel? La préparation se fait dans le gymnase. L’expérience ne s’achète pas, mais nous avons confiance en nous. Peterson est un boxeur qui a beaucoup de cœur, mais il a subi une grosse défaite à son dernier combat. Je crois qu’il sera craintif en début de combat, ce sera à notre avantage. 
  5. Dierry est ton premier boxeur en championnat du monde, comment comptes-tu fêter ça? Je ne sais pas comment je vais me sentir. La dernière fois que ç’a été semblable, c’était avec Ariane Fortin, lors de ses deuxièmes championnats du monde en Chine en 2008. Ma femme et mon fils sont ici, ce sera certainement spécial. Camille a acheté le champagne, on verra bien après le combat.

équipe Dierry Jean

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *