Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Analyse et survol de la carrière de Mikey Garcia

Mikey Garcia

Par Carl Savard

Le 29 juillet prochain le Barclay Center de Brooklyn sera le théâtre d’un affrontement entre deux boxeurs partageant des points  communs au niveau des qualités pugilistiques, mais avec des personnalités complètement aux antipodes. Ce combat à 140 livres entre Mikey Garcia et Adrien Broner, qui dans une année normale serait un happening, passe un peu sous le radar en ce moment en raison de la publicité engendrée par les affrontements Canelo VS Golovkin et Mayweather VS McGregor qui auront lieu plus tard cette année.  

La carrière de Mikey Garcia

Mikey GarciaÂgé de vingt-neuf ans, Mikey Garcia est issu d’une famille de boxeur. Son père était boxeur amateur et entraîneur entre autre de Fernando Vargas, son frère Daniel a également été boxeur et son frère Robert a été champion chez les 130 livres et est reconnu dans le monde de la boxe comme l’un des meilleurs entraîneurs. Il est d’ailleurs en charge de la préparation de Mikey. Si Robert nous a démontré en tant qu’entraineur son franc parlé et sa répartie lors des conférences de presse entourant les deux combats entre son ancien poulain Marcos Maidana et Floyd “Money” Mayweather, Mikey a quand à lui une personnalité plus discrète qui pour le moment laisse les sparages classiques de son coloré adversaire animer les conférences de presse menant au combat du 29 juillet.

La fiche de Mikey Garcia est impressionnante: trente-six victoires dont trente par k.o. et aucune défaite. Un boxeur rempli de promesses dont l’ascension a été ralentie par une dispute contractuelle avec Top Rank le gardant hors du ring pendant deux longues années alors qu’il venait d’obtenir ses victoires les plus marquantes.

Mikey Garcia Champion

Le 19 janvier 2013, Garcia envoie le bagarreur Orlando Salido quatre fois au plancher en trois rounds. Le combat est arrêté au huitième assaut alors que Garcia se fait fracturer le nez par un coup de tête accidentel de Salido. Garcia remporte la victoire aux points et devient champion des poids plumes de la WBO. Sa ceinture allait par contre lui être retirée à la pesée de sa première défense alors qu’il n’arrive pas à faire le poids pour son combat contre Juan Manuel Lopez. L’issue du combat quand à elle est sans équivoque. Garcia l’emporte par k.o. sur Lopez à la quatrième reprise. Au combat suivant, Garcia monte chez les 130 livres et affronte le champion Roman “Rocky” Martinez. Après avoir visité le plancher au deuxième round, Garcia se relève et prend le contrôle du combat pour signer une victoire par k.o. au huitième et devenir champion WBO des poids super-plumes. Il défendra par la suite sa nouvelle ceinture contre Juan Carlos Burgos, 30 victoire et une seule défaite à l’époque. Garcia l’emporte par décision unanime.

Après plus de deux ans de pause suite à ses problèmes avec Top Rank, Mikey Garcia remonte dans le ring le 30 juillet 2016 pour l’emporter par TKO  contre Elio Rojas. À son deuxième combat suite à son retour, Garcia devient champion du monde WBC des poids légers en défaisant Dejan Zlatičanin par k.o. au troisième engagement. Un troisième titre pour lui dans une catégorie de poids différente.

Les atouts contre Broner

Adrien Broner vs Mikey Garcia

Le caractère de Mikey Garcia pourrait être son plus grand atout lors de ce combat. Reconnu pour son calme, il ne risque pas d’être déconcentré par Adrien Broner.  Garcia possède un bon jab  qu’il utilise intelligemment. Il a tendance à aller tester la distance avec celui-ci et faire un demi pas vers l’arrière pour inciter l’adversaire à avancer d’un pas complet et tomber dans le piège d’un coup de puissance. Son crochet de la main avant est vif et efficace. Il est patient et garde ses attaques intenses pour les moments où il sent qu’il peut terminer le travail. Lorsqu’il arrive à dicter le rythme, les chances que le combat tourne en bagarre décousue sont inexistantes. Ses forces sont sa technique, ses contre-attaques et son timing. Garcia, comme l’indique sa fiche, possède également une bonne puissance, mais celle-ci le suivra-t-elle dans un combat chez les 140 livres? Un autre atout non négligeable, Mikey Garcia aura dans son coin son frère Robert, entraîneur de Marcos Maidana lors de sa victoire contre Adrien Broner.

Ce qui pourrait causer problème lors du combat

Mikey GarciaMikey Garcia ne semble pas inquiet que sa puissance le suivra à 140 livres. Il avoue par contre que parfois le boxeur garde sa puissance en montant de poids, mais que les adversaires qu’il affronte eux, encaissent mieux les coups. Dans le combat qui nous concerne en ce moment, Garcia, champion à 126, 130 et 135 livres affronte un boxeur à 140 qui a déjà combattu à 147 livres. En fait, il affronte un boxeur ayant été champion à 130, 135, 140 et 147 livres. Ce qui pourrait d’ailleurs causer problème à Garcia est la puissance de Broner. Le bon vieil adage de Mike Tyson qui dit que les boxeurs ont toujours un plan de match jusqu’à ce qu’ils reçoivent un coup de puissance pourrait jouer ici. Garcia a rarement été ébranlé, il est donc difficile de prévoir sa réaction suite à une bombe de Broner. De plus, Broner a par le passé fait le choix de ne pas faire le nécessaire pour faire le poids. Advenant qu’il refasse le coup cette fois-ci, il pourrait être encore plus gros dans le ring.

Les preneurs aux livres favorisent Garcia à 5 contre 1, mais dans ce cas il me semble évident que ces chiffres sont influencés autant par le désir des gens de voir gagner Garcia que par la logique. Ces chiffres ne servent en ce moment qu’à promouvoir le combat, ils seront définitivement plus serrés dans les semaines à venir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils