Boxe québécoise pour tous les amateurs de boxe francophones – 12rounds.ca

Des défis pour Simon Kean

Simon Kean sur le ring

Par Laurent Poulin

Il faut retourner aux années 1950 pour retrouver un poids lourds québécois aussi talentueux que Simon Kean. Surnommé le bœuf de chomedey, Robert Cléroux a connu une superbe carrière avec 48 victoires en 55 combats, il a notamment vaincu à deux reprises George Chuvalo dans le cadre d’une très grande trilogie.

Simon KeanSamedi soir dernier, l’olympien Simon Kean (10-0, 9 KO) en était déjà à son 10e combat. Il affrontait pour l’occasion Marcelo Luiz Nascimento (23-14, 20 KO), un vétéran avec une solide claque. Ses 14 défaites sont survenues contre la crème des poids lourds (Tyson Fury; KO5, Joseph Parker; TKO7, Dillian Whyte; KO2, Johann Duhaupas; DU10, Dereck Chisora; DU10, Manuel Charr; AB8 et Carlos Takam; KO4) pour ne nommer que ceux-là. La fierté de Trois-Rivières a stoppé l’Argentin au 5e avec un ko monstrueux, on peut commencer à rêver aux classements mondiaux du côté de Simon Kean.

Vous connaissez comme moi Camille Estephan et Eye of The Tiger Management, ils n’ont pas tendance à perdre leur temps et Simon Kean remontera rapidement sur le ring. Bien sûr, les noms de Oscar Rivas et Adam Brainwood sont dans le haut de la liste, mais le monde du matchmaking nous révèlent souvent de grandes difficultés, parlez-en à Rivas !!!

En attendant une confrontation d’importance entre deux canadiens, voici cinq adversaires potentiels qui ont tous une solide réputation, un bon menton et qui nous assurerait un bon spectacle sans coûter les yeux de la tête au promoteur.

1- Dominick Guinn (35-11-1, 24 KO)

Maintenant âgé de 42 ans, le désastre du sud n’a jamais perdu une défaite par KO. Il est resté debout devant Hughie Fury, Thomas Adamek, Amir Mansour, Kubrat Pulev, Eddie Chambers et James Toney; pour ne nommer que ceux-là.

Pour connaître La vraie raison pour laquelle je veux voir Guinn venir affronter Simon Kean, il faut remonter à octobre 2008. Guinn a mis fin à la carrière de Jean-François Bergeron en le battant par KO au 2e round. Malgré son âge, il s’agit d’un adversaire crédible qui n’a jamais été passé KO. Simon Kean pourrait faire Mieux qu’Hughie Fury qui attend son tour pour le titre de la WBO.

Eugene Hill (34-1-0, 22 KO), 9e aspirant à la NABO

Vétéran de 38 ans, il est surnommé Mean Gene, sa fiche est gonflée avec des victoires sur des adversaires peu crédibles. Malgré tout, il doit être considéré, il est l’aspirant no 1 du titre de la USBA. Mettre la main sur ce titre garantit une position dans les 15 premiers à la IBF. Son promoteur est le légendaire Bob Spagnola et il est petit à 5 pieds 11. Sa fiche le rend crédible et un titre à la USBA pourrait être enjeu, puisqu’il est présentement vacant.

Joey Abell (33-9-0, 31 KO) 

Le glacier du Minnesota est âgé de 36 ans, il vient de surprendre par TKO John Wesley ( 19-0, 15 KOs avant le combat). Toujours en excellente condition physique, le gaucher a déjà fait face à Tyson Fury, Oscar Rivas, Kubrat Pulev et Chris Arreola. C’est toujours important de faufiler quelques gaucher dans une fiche.

Malcolm Tann (24-4, 13 KO)

Après 9 ans d’absence, Tann a fait son retour en 2016 contre Nick Asberry (9-0, avant le combat) et il l’a arrêté au troisième échange. Son prochain combat sera face à Sergey Kuzmin (10-0, 7 KO) le 23 juin prochain. Après deux prospects comme Asberry et Kuzmin, ce serait tout a fait logique d’en affronter un troisième en la personne de Simon Kean.

Ses défaites en 2007 sont survenues contre de bons boxeurs (Chris Arreola; TKO8 et Alexander Dimitrenko; TKO5). Il frappe dur et démontre une bonne vitesse. C’est le meilleur boxeur de cette liste. Bonus : il ressemble à s’y méprendre à Ice Cube

Fred Kassi (18-6-1, 10 KO)

« Big Fred » n’a pas remporté de victoires lors de ses 5 derniers combats mais ses adversaires appartenaient à l’élite de la division (Dominic Breazale; DU10, Chris Arreola; nul majoritaire, Hughie Fury; décision technique suite à une coupure, Amir Mansour; KO7). L’américain d’origine camerounaise mesure 6 pieds, il a 37 ans et parle couramment français, un plus pour vendre le combat. Maintenant établi en Louisiane, il est très connu du public américain qui le respecte pour ses performances contre l’élite.

 20

One Comment

  1. Pingback: Qui s'est le plus illustré dans les six premiers mois de l'année ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils